Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du 25 mai, 2008

Bien entendu, je veux parler, par ce perronisme, de cette volonté constante qu’a le propriétaire de maison à voir son gazon plus vert que son voisin…  je veux dire que le gazon de son voisin!

J’ai lu un article dans le blogue de Louis Sabourin sur le thème du gazon tout vert ce matin.  Le hasard a voulu que, hier, je sois à Laval chez de la parenté de ma conjointe. Le soir venu, nous sommes allés marcher et Christian, notre hôte, qui connaît ma passion pour le domaine de l’architecture et la construction résidentielle, m’a montré deux maisons, face à face, qui avaient un gazon artificiel (ou pelouse synthétique)  !!!  je vous jure !  du plastique tout autour de la maison avec un beau petit paysagement …  Peut-être le paysagement était en plastique lui aussi, je ne me suis pas rendu jusque là !

Peut-être suis-je nostalgique mais je trouve que c’est affreux et quelque peu quétaine…  J’envie cependant le peu d’entretien que ces gens ont à effecteur sur leur parterre mais je me pose la question « si tout le monde faisait comme eux ? »…   dans une ère où nous tentons de trouver des solutions écolos, je me dis que de mettre du gazon de plastique (lire pétrole) n’est pas la meilleure solution.  Par contre, ils n’utilisent aucun pesticide, pas de tondeuse polluante, pas de vers blancs…  coup donc, suis-je en train de me convaincre ?…

Lorsque certaines publicité nous parle « d’une ressemblance à s’y méprendre », permettez-moi de rectifier le tir !  Si vos voisins ont du gazon naturel, soyez assurés que l’on peut voir la délimitation de votre terrain sans avoir besoin d’un arpenteur !!!  Et au printemps, c’est encore pire !  Au toucher ?  Feeling de plastique;  on peut même prendre un « brin d’herbe » dans ses mains, tirer, et le tapis lève !!!  J’aurais quasiment peur de me le faire voler !

Bon, est-ce l’évolution du gazon ?  J’espère que non.  Quand on est rendu trop occupé pour s’occuper de 5 000 pieds carrés de pelouse , voulez-vous bien me dire ce que vous faites dans la vie pour avoir si peu de temps ?  Ne venez pas me dire que vous êtes à la retraite…

Share

Pédaler pour les enfants malades

Écrit par Yves Carignan @ 10:37
Filed under: Coup de coeur

Lors de mon récent passage à la Radio Pirate à Québec, j’ai, entre autre, fait la connaissance d’un des animateurs avec Jeff Fillion, soit Yves Landry.  Tel que décrit dans mon récent billet (lien vers mon passage), je fus témoin de l’émotion de Yves lors de son entretien avec le Docteur Samson qui expliquait les raisons de son départ pour Ste-Justine.  En jasant rapidement avec lui entre deux pauses publicitaires, j’ai compris pourquoi il était secoué par cette annonce et j’ai décidé d’en faire mon coup de coeur.

Yves est un homme impliqué dans la Fondation du CHUQ (à Québec) via son activité de levée de fonds qui s’appelle « Le Grand Tour de Roue pour le Docteur Yvan Samson« .  En gros, il recueille des fonds pour le centre d’oncologie pédiatrique, en particulier pour l’équipe du Dr. Samson afin de les aider à financer leurs recherches et que ce Centre demeure à Québec.  Depuis 5 ans, Yves a pédalé plus de 20 000 km et a amassé plus de 145 000$ !  C’est tout un exploit que je tenais à souligner.

Il y a de ces gens qui font tout pour changer les choses et, Yves Landry, avec son Grand Tour de Roue, fait partie de ceux-ci.  Félicitations et ce fut un plaisir de te rencontrer !

Share
 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

mai 2008
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031