Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du mois de novembre, 2008

Mon entrevue avec Michelle Blanc au Webcom

Écrit par Yves Carignan @ 9:56
Filed under: Conférences,Entrevues Média

Comme vous le savez, lors du dernier Webcom Montréal, j’ai fait une conférence avec Michelle Blanc sur les bienfaits du Web 2.0 pour les entreprises.

Par la suite, l’ami Laurent Maisonneuve nous a interviewé.  Cliquez sur ce lien et, une fois la page ouverte, descendez un peu et vous verrez ma binette et celle de Michelle !

MÀJ:  Grâce aux Conseils de Laurent, voici la vidéo directement, sans cliquer sur un lien !

Bon visionnement !

 

 

 

 

Jean Charest; je suis incapable…

Écrit par Yves Carignan @ 3:22
Filed under: Actualités,Opinion

J’écris ce billet alors que je suis en train de regarder le débat d’un oeil plus ou moins intéressé…  Je vous avoue, je trouve cette élection complètement ridicule et lorsqu’un premier ministre me parle de sa volonté de prioriser l’économie et qui prend plus de 80 millions de nos impôts, paralyse le gouvernement pendant plus d’un mois et nous dit que la récession s’en vient, cet homme ne mérite pas de nous diriger !  En plus, il ne peut même pas nous donner le niveau de notre dette !  Pour un gars qui veut prioriser l’économie, je ne me sens pas sécurisé…  Quelqu’un peut-il lui dire que, grâce à la peur créée par les médias, la tempête économique n’est pas devant mais bien présente autour de nous ?…

De plus, il a un côté téteux que je ne peux blairer;  je suis certain qu’il amenait des pommes à ses professeurs au primaire…  Il veut toujours avoir la parole pour pousser ces « tites » réponses toutes préparées et coupe les autres constamment.  Il parle de son bilan et n’a pas d’arguments; il pouvait bien répéter qu’il serait la cible !  Je l’aurais varlopé bien plus que ça !   C’est aussi pour ça que je ne fais pas de politique…

Il nous présente des chiffres et des chiffres mais est-ce que le Québec a avancé au cours des dernières années ?  Lorsqu’il parlait, j’étais dans mon salon et j’étais capable de détruire ses arguments…  j’imagine que les deux autres autour de la table devaient être sur le bout de leur siège !

Permettez-moi cette analogie: si un président d’entreprise donnait les arguments de Jean Charest pour expliquer son bilan de six ans, il se ferait mettre à la porte sur-le-champ !  Lorsque cet homme parle que nous vivons des problèmes à cause des actions des péquistes d’il y a 6 ans, je me dis qu’il n’est mentalement pas apte à diriger.  Imaginez le dirigeant d’entreprise qui raconte à ses employés et ses actionnaires que depuis six ans, il a des difficultés avec son système de production qui fut mis en place par l’ancienne direction…  Il ferait rire de lui avec raison.  Nous, on le réélit !…

Côté santé, je disais à qui voulait l’entendre, il y a six ans, que le nouveau « dieu » de la santé, le docteur Philippe Couillard, ne ferait rien de plus, qu’il aurait les mains attachées.  On me disait qu’il avait de « la graine de Premier Ministre » mais je ne voulais rien entendre.  Aujourd’hui, il est où notre Philippe ?  Quel est son bilan ?  Où sont ceux qui le voyait comme premier ministre ?…  « la graine » a pris le bord du privé et a pris un léger virage à droite !!!  ;o)  Peut-être était-il à bout du chef ?…  Je lui donne le bénéfice du doute car c’est un homme brillant.

J’ai hâte que nous ayons un premier ministre avec du charisme, une vision et des projets autres que d’aller demander de l’argent à Ottawa pour refaire des viaducs qui nous tombent sur la tête !  qui sera le prochain René Lévesque, le prochain Robert Bourassa avec de vrais projets ?

Je trouvais Mario Dumont dans une belle forme !  Cependant, je crois qu’il est trop tard…  Je l’aime bien et lui souhaite la meilleure des chances; je crois qu’il pourra revenir par la grande porte un jour. Tant qu’à madame Marois, elle frappe mais son message ne passe pas pour moi…  On a de la difficulté à la croire malgré son expérience impressionnante.

Je ferai quoi le 8 décembre ?  je ne le sais pas… Mais Charest n’aura jamais mon vote !  Chers libéraux, donnez-nous un leader… un vrai.   Votre parti est riche et les autres sont dans la dèche;  profitez-en !

 

Vous savez, depuis plus d’un an, je vous casse les oreilles (ou plutôt les yeux…) avec la relation que notre entreprise a su développer avec l’experte en commerce électronique et Stratégie Web, Michelle Blanc.  Elle nous a appris à bien vendre des plans de maison sur le Web !  Et comme elle le dit si bien, nous avons appris vite et Frank the Geek a fait tout un chemin depuis ce temps.

Comme vous ne le savez peut-être pas tous, Michelle nous a confié son secret lors d’un mémorable dîner à la fin de l’été 2007.  Son honnêteté, sa franchise et son désir de nous faire comprendre cette situation nous ont grandement touchés, Marie-France et moi.  Même que selon Michelle, Marie-France a eu la plus belle réaction de toutes les personnes à qui elle avait fait son annonce;  « C’est donc bien cool! »  s’était-elle exprimée dans toute sa beauté et sa légendaire empathie!

Aujourd’hui, nous regardons Michelle vivre pleinement sa condition de transexuelle et assumant toutes les conséquences venant avec; elle est devenue un exemple de courage et de volonté pour nous.  Je me souviens, cet été, lors d’une rencontre à Montréal autour d’un bon lunch et, surtout, d’un bon scotch, lui avoir dit qu’elle pourrait servir la cause des autres et mêmes servir d’exemples aux autres personnes vivant avec cette condition qu’est la Dysphorie d’identité de genre.

Je me souviens aussi lui avoir glissé un mot du genre: « avec tes connaissances, ta facilité à t’exprimer et l’expertise que tu as dans ton domaine, je suis certain que tu pourras passer à Tout le Monde en Parle un jour ! »  J’avais donné l’exemple de cette émission car Guy A. Lepage a déjà reçu des invités qui vivaient ce genre de conditions et qui avaient des choses à dire;  c’est aussi le cas de Michelle.  On en avait brièvement parlé et c’était resté sur le carreau.

Et bien, elle a encore franchie une étape de sa vie et sera de l’émission Tout le Monde en parle ce dimanche, 23 novembre à la SRC !  J’ai comme envie de te dire que tu gagneras la 6/49 aussi !  On va voir si j’ai vraiment des prémonitions !  ;o) 

Je n’ai pas eu de scoops précis  de son émision mais je sais qu’elle a frotté les oreilles de Pauline Marois et des politiciens en général face à leur utilisation du Web et des technologies 2.0 !…  Ce sera sans doute très punché ! 

Je vous invite à regarder cette émission; vous y ferez la connaissance d’une femme sympatique, attachante et qui n’a pas la langue dans sa poche !  Elle est franche et directe et c’est aussi pour ça qu’on l’apprécie !

Félicitations, Michelle, et continue de foncer;  continues à faire ton chemin pour vaincre les préjugés et aider celles et ceux qui vivent les mêmes conditions que toi.  Tu leur donnes du courage, j’en suis certain.

 

 

 

Profitant de quelques jours de vacances la semaine dernière, je me suis lancé dans la lecture intensive !

Voici le premier livre lu:

« État d’Urgence » (De la mauvaise traduction « State of Fear« ) du regretté Michael Chrichton.  Le triste décès de cet auteur prolifique a fait en sorte que son nom a beaucoup circulé dans les médias au cours des dernières semaines.  

En roulant vers le travail un bon matin, j’ai arrêté ma recherche de station de radio sur Radio Pirate sur XM 172 et l’équipe de Jeff Fillion parlait de ce livre comme étant un chef d’oeuvre de littérature car il expliquait une version des faits du fameux réchauffement de la planète comme quoi le tout était monté en pièces par les éco-terroristes afin de s’assurer de généreux dons de la part de la communauté.  Ces revenus étant essentiels pour nous sauver de la catastrophe qui nous attend (yeah, right…).  

Une portion du livre parle justement de cette peur créée de toute pièce par le monde politico-juridico-médiatique qui se résume ainsi:  si les gens ont peur, c’est bon pour les politiciens (attaque en Irak pour contrôler les terroristes), c’est bon pour les avocats qui pourront faire de l’argent avec cette peur et aussi pour certains médias qui inonderont le public de grands titres accrocheurs sans profondeur.  

L’histoire raconte ce type de contrôle par les organismes environnementaux extrêmes qui veulent faire croire le lien direct entre la production de GES et le réchauffement planétaire.  Le livre est tout simplement renversant car, même si l’histoire est romancée, les faits, tableaux et statistiques sont véridiques…  Un livre idéal pour ceux qui croient que tout ce qui dit dans les médias est vrai !…  Michael Chrichton était reconnu pour la précision de sa documentation et le fondement de ses arguments. C’est donc un bon présage au contenu.

Chrichton a écorché les médias en général dans son livre et, même ici à Montréal, un journaliste comme Richard Martineau en parle dans son blogue et se fait un devoir de rabaisser ce bouquin…  il nous propose même un lien qui est supposé détruire les théories du livre de Chrichton mais qui me laisse personnellement très peu convaincu.  Je crois que M.Martineau devrait lire sa consoeur Nathalie Elgrably plus souvent;  elle y va avec des faits, elle, comme Chrichton, au lieu d’opinions sans fondements…

Voici un exemple:

Or, l’existence d’un consensus est un leurre. Depuis 1992, des scientifiques de renom affirment que les changements climatiques dépendent davantage de l’activité solaire que des émissions de CO2. La semaine passée, la Oregon Institute of Science and Medicine a rendu publique une pétition de 32 000 scientifiques qui contestent le lien entre les CO2 et le climat.

32 000 SCIENTIFIQUES

Évidemment, aucun média n’a jugé bon de rapporter cette information. Manifestement, ils jugent que la parole de 32 000 scientifiques est insignifiante à côté de celle d’Al Gore ou d’un représentant de Greenpeace ! Quand on pense à la couverture dont a bénéficié le rapport du GIEC signé par 2 500 experts, on s’explique mal le mutisme des médias face à la position prise par 32 000 scientifiques.

Des questions ?…

 J’ai la vulgaire impression que dans 20 ans, ceux qui ont cru à cette peur de la destruction de la planète par les gaz à effets de serre seront dans le même bateau que ceux qui croient que Kennedy fut tué par Oswald !…  Nous verrons…  Vous savez, je ne croyais en rien des ravages prévues des pluies acides, il y a 20 ans, qui étaient supposées nous décoller la peau des os et regardez aujourd’hui:  personne n’en parle ! Le problème est-il réglé ?  Sais pas…  La peur fut poussée à un autre niveau qui s’appelle le réchauffement planétaire.  

Avant de me faire lapider par les environnementalistes, je dois faire un statement de mon côté vert en disant que je crois que chaque être humain doit toujours regarder à poser des gestes pour améliorer notre environnement et ainsi améliorer le mieux-être de chacun.  Il a aussi le devoir de se renseigner avant de dire des énormités;  ne pas vous fier à une seule source d’information, de grâce !…  Ne vous faites pas guider par la peur, servez-vous de votre tête.  Consommez mieux.

La morale de ce livre est excellente et vous prouvera que nous devons mieux développer notre sens critique.  Crichton termine, en parlant des écologistes, des instances gouvernementales et de la grande industrie en disant: « Tout le monde a des intentions cachées, pas moi! »

J’ajouterais que tous ceux qui tentent de nous empêcher de nous renseigner adéquatement ont des intentions cachées; documentez-vous !…  

Bonne lecture !

 

 

 

La Floride via Plattsburgh… Toute une aubaine!

Écrit par Yves Carignan @ 6:09
Filed under: Opinion,Personnel

Je vous écris de Floride car je ne pouvais conserver ce scoop pour moi seul !

À la mi-octobre, pris de fatigue et ayant un besoin incessant de repos, Marie-France et moi avons décidé de prendre une semaine de vacances, à un endroit que nous connaissons bien, sur la côte ouest de la Floride.  Alors que nous pensions contacter notre agent de voyage afin qu’il nous réserve le tout, une idée m’est venue d’aller sur le net et de vérifier les vols via l’aéroport de Plattsburgh, dans l’État de New York.

Comme nous partions sans les enfants (c’est la différence entre une vacance et un séjour familial !!!) nous nous disions que nous pourrions risquer un peu et que si un problème survenait, on se débrouillerait.

Je me décide donc à aller sur le net et trouve facilement le site de l’aéroport de Plattsburgh.  Je fais une simulation de notre itinéraire et, surprise, les prix sortent:

Vol aller-retour Plattsburgh-Orlando:   135$ par personne

Location voiture décapotable pour la semaine de vacances:  400$

Je n’en reviens tout simplement pas ! Je fais une vérification avec Air Canada et le prix des billets dépassent le 500$ par personne !!! Plus de trois fois le prix des billets de Plattsburgh !!! Je me dis qu’il doit y avoir une attrape comme dans la publicité de WestJet où la dame au comptoir enfile son bas de nylon sur la tête et défile les frais supplémentaires au client…

On se décide donc d’y aller et de tester le tout.  Un de mes amis partait une semaine avant moi, pour DisneyWorld, avec le même service alors, je me disais que nous pourrions nous aussi en profiter et que l’on se raconterait nos péripéties au retour!

Notre vol est prévu pour 11h45 alors, on décide de quitter Drummondville vers 5h30 du matin.  On traverse la douane en 10 minutes à Lacolle et on arrive à 7h45 à Plattsburgh.  On se rend à l’aéroport et on y voit une jolie construction de briques avec un grand stationnement sur le côté.  WoW!, c’est différent !  On décide d’aller déjeuner « en ville » car nous sommes passablement en avance.  On trouve un petit restaurant typiquement américain où la serveuse est très amicale et joviale (ça fait changement de Dorval!)

On se rend à l’aéroport vers 9h00.  Je stationne mon véhicule dans le stationnement gratuit pour la semaine et on entre dans ce joli aéroport régional, qui porte le titre d’international, soit dit en passant.  On s’enregistre en moins de 10 minutes (il y a un seul comptoir) et on passe à la sécurité en moins de 5 minutes…  C’est là que je me dis qu’il doit y avoir une attrape, tout va trop bien !  Ceux qui me connaissent savent que tous les problèmes imaginables m’arrivent lorsque je voyage alors, je garde les pieds sur terre et demeure prêt pour le pire !

On attend notre avion patiemment en lisant et, tout à coup, l’avion arrive et mon ami débarque avec sa famille; on se parle quelques minutes et sa conjointe me dit que tout s’est bien déroulé tant à l’aller qu’au retour. Ça me sécurise un ti-peu !  On monte dans l’avion, fait notre vol, tout va bien !…  Je suis donc satisfait, je ne me suis pas fait avoir et je me rend compte que l’on se fait avoir depuis trop longtemps avec nos compagnies canadiennes !

Tout cela pour vous dire que c’est fini pour moi de passer par Dorval (Je suis toujours incapable de nommer cet aéroport Pierre-Elliot Trudeau;  il aurait dû avoir son nom sur un aéroport de Toronto, ça aurait été plus représentatif de ce qu’il représente pour les québécois !…) car je suis tanné de me faire fourrer par Air Canada, son service, la gueule de bois de ses employés, etc.  Je vous le dis, le terme « Small is beautiful » va très bien à l’aéroport et au transporteur de Plattsburgh;  Merci de nous éviter Dorval; un gros merci !

En terminant, en plus d’avoir obtenu un meilleur service, nous avons économisé près de 1000$ car le stationnement à Dorval m’aurait coûté 20$ / jour !!! Imaginez lorsque je voyagerai avec les trois enfants !!!…  Les économies seront de 2 500$ pour le même voyage !

Merci Internet !  Tu me fais passer de belles vacances !

Tel que décrit dans mon récent billet, j’ai eu l’honneur d’être invité à titre de conférencier lors de la rencontre international Webcom-Montréal, qui a eu lieu hier, le 12 novembre.

Lors de cette conférence, j’étais accompagné de ma consultante et amie Michelle Blanc qui, en plus d’être une sommité au niveau du commerce électronique, est une femme enflammée qui a su faire rire la salle avec ses opinions tranchées et ses anecdotes savoureuses et drôles.  Ce fut un plaisir de faire cette conférence avec toi, Michelle !

La conférence s’est bien déroulée et nous avons eu le plaisir de recevoir du feedback rapidement de notre ami et organisatuer Claude Malaison, via twitter  (il faut vraiment que je m’y mette un jour…), ainsi que de la part de quelques membres de l’audience qui sont venus nous voir par la suite.  Tant mieux, c’est notre salaire de conférencier que de nous sentir intéressants !

La journée fut bien remplie même si j’ai dû quitter en fin d’après-midi pour une rencontre de parents à l’école (travail de père oblige!).  Je tiens à souligner la qualité des présentations et le fait que les gens d’affaires qui se questionnent sur la perspicacité des technologies 2.0 et du Web devraient investir quelques centaines de dollars pour être présent à la prochaine rencontre du 13 mai 2009.  C’est un must.

J’ai fait la rencontre de gens très intéressants qui m’ont permis de découvrir de belles choses;  entre autre:

  • Anne-Marie Cordeau qui m’a appris que je me me sentirai moins seul en tant que dirigeant d’entreprise et blogueur québécois !  En effet, elle m’apprenait que MM.  Jean Marc-Aurèle et Dany Laflamme de la firme Guardium Sécurité font partie de la blogosphère depuis Août 2008.  Bienvenue messieurs et félicitations Anne-Marie de convaincre des gens d’affaires d’en faire partie!
  • Madame Anouk Hébert qui a, depuis deux ans, une boutique cadeaux en-ligne du nom de cadosphère.ca.  Elle y a investi beaucoup et je trouve son idée géniale
  • Toujours un plaisir de revoir, entre autre, Philippe Martin, Luc Gendron, Pascal Veilleux et les autres dont j’ai fait la connaissance ! 

On se revoit en mai 2009 !

 P.S. je prends une petite pause d’une semaine…  Question d’attaquer le sprint de la fin 2008 avec toutes mes forces en place!  Ciao !

 

 

C’est suite à la lecture du billet de Michelle que je me suis dit que je devais, moi aussi, en parler !  C’est l’organisateur qui sera content de moi aussi !!  ;o)

C’est donc mercredi le 12 novembre prochain que j’aurai le plaisir d’être conférencier avec Michelle sur le thème: Convaincre la haute direction des entreprises de la nécessité d’intégrer les médias sociaux à leur stratégie. 

Je vous transmets également le lien vers le contenu de ma présentation et si vous désirez voir la conférence sur vidéo, surveillez mon blogue prochainement !!!

 

 

Il y a plusieurs semaines, j’ai promis à mon ami et cousin de ma conjointe Marie-France, Louis Guilbault, de discuter de ce sujet qui est toujours d’actualité.  Pour vous mettre dans le contexte, Louis est un jeune professeur de Philisophie du Cégep de Valleyfield.  Jasmine, sa gentille conjointe, et Louis ont reçu notre petite famille pour un souper en septembre et nul besoin de vous dire que les sujets ne manquent pas avec des gens comme eux:  politique, relations humaines, famille, le prolongement de la 30 (!!!), Environnement, Jeff Fillion et j’en passe !

De plus, ces petits cachottiers nous ont fait l’honneur de nous demander de devenir marraine et parrain de leur futur petit garçon !  Je me sers de ce blogue pour vous dire que Marie-France et moi sommes très honorés de cette demande et que nous la remplirons avec brio !  Les écrits restent !

Juste avant de quitter samedi soir, Louis, un fervent lecteur de mon blogue, me demande:: « eh! Yves, avant que tu partes, j’aimerais que tu me promettes d’écrire sur les relations intergénérationnelles sur ton blogue ! »  je lui ai promis.  Chose promise, chose due !

Au cours des dernières années, nous avons vu et entendu toutes sortes de choses sur les conflits intergénérationnels.  Chaque patron vogue du mieux qu’il le peut dans ce tourbillon mais il n’en demeure pas moins que certains conflits persistent.

De  mon côté, je dois avouer que je n’ai pas vraiment de conflits avec les différentes générations;  chance ou instinct ?…  Sais pas !  Une chose est certaine, je vis plus de conflits avec mon ado qu’avec les Y !  Elle fait partie de la génération « gaming » dont je vous parlerai plus loin et avec laquelle je ne savais pas trop comment m’y prendre avant de meiux comprendre !

Hier, lors d’un dîner avec Marie-France, Jacques Lemoine (mon mentor depuis toujours) et l’ami Claude Malaison, nous avons discuté de ces générations qui diffèrent et qui viendront bouleverser le marché du travail au cours des prochaines années.  Claude, un fin stratège et vulgarisateur hors-pair, m’a montré un tableau qui fut présenté lors de sa conférence  « L’Entreprise 2.0 – Créer une mémoire » à Webcom Montréal en mai dernier.  Je vous invite à l’écouter en cliquant ce lien, surtout si vous gérez du personnel et une entreprise, que votre équipe se fait vieillissante et que vous voulez vous assurer de transmettre le savoir à la génération qui suit.

Toujours est-il que la meilleure façon de gérer du personnel est de bien les connaître et surtout, de savoir ce qui les motive, peu importe la génération.  Pour ma part, je suis un « X » et je ne cadre pas toujours avec ce qui en est décrit alors, je me dis, ce doit être la même chose pour les autres !  De toute façon, toutes les générations plus vieilles ont toujours trouvé que celles qui les suivent n’ont pas de bon sens !…  J’ai décidé de tenter de faire autrement…  J’ai bien dit « tenté » car ce n’est pas toujours facile.

Si on parle des « Y », je dois avouer que ceux que je côtoie dans l’entreprise sont d’excellents « kids »;  travaillants, dévoués, honnêtes. directs.  Ce sont des jeunes passionnés et ne les emprisonnez-pas dans des hiérarchies d’entreprises !  Il m’arrive de lire ou entendre des commentaires du genre « Ils ont 25 ans et veulent être vice-président! »…  Vous êtes dans le champs gauche;  ces jeunes veulent des responsabilités pour exploiter leurs talents au max !  C’est ce que je tente de faire.  La supervision est là pour les guider et leur expliquer la vision globale et stratégique de l’entreprise.  Laissez-les faire le reste, vous verrez ! 

Il y a maintenant la « G » Génération, dont me parlait Claude hier;  c’est la génération du « gaming », (10-19 ans actuellement) celle qui apprend souvent mieux par le jeu !  Claude me disait que c’est la première fois, dans notre histoire, où des jeunes peuvent en montrer à leur professeur !  Que la notion d’aprrentissage ne part pas par le haut en descendant mais souvent par le bas, en montant !  Ceux qui ont des ados à la maison, tentez de comprendre leur monde virtuel plutôt que de vous retirer de leurs activités compliquées (moi le premier!!) car vous en apprendrez énormément. 

Le plaisir fait partie des valeurs fondamentales des générations qui nous suivent;  l’argent ?  Ils veulent être rétribués selon leur apport au succès;  ils veulent surtout des défis et la chance de se dépasser !  Des lâches ?  Pas du tout;  ils travaillent pour s’accomplir et s’ils trouvent cela plate, ils quittent (peut-on les blâmer ?).  Ils ne connaîtront pas les burn-out ;  ils ont vu leurs parents se brûler au travail et ne pas avoir de temps pour leurs enfants (eux) ou leurs loisirs, ils ne veulent pas vivre la vie de leur père !

Tout cela pour dire que je ne vis pas de problèmes avec les différentes générations; je m’informe, consulte et tente d’en tirer le maximum.  Des « moineaux » et des cas compliqués, il y en a dans toutes les générations !…

Est-ce à ton goût, Louis ?!   ;o)

À bientôt !

 

Voici une demande dans la section « Parlez au Président » de mon blogue:

« Salut Yves, en passant, Jasmine et moi aimons beaucoup lire ton blogue ! C’est « du Yves » : de l’opinion directe et des arguments pour en faire la preuve, et ce, avec quelques bribes d’humour… Je t’écris pour te mettre un peu de pression au sujet du défi que je t’ai lancé il y a quelques semaines (c’est fou comment le temps passe vite!) au sujet d’un commentaire à propos des générations au travail. Où en es-tu ? J’attends toujours… tel un consommateur sur le point d’être insatisfait ! Tu peux être certain d’un chose : s’il est écrit, tu auras ma critique.

Amicalement,

Louis »

Voici ma réponse:

Cher Louis, Il est vrai que le temps passe très vite !…  J’ai commencé à écrire sur ce sujet et je te promets un billet avant la fin de la présente semaine !  J’attendrai tes commentaires avec plaisir.

Salutations à Jasmine, Alicia et à mon futur filleul !

Yves

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

novembre 2008
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930