Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du 8 janvier, 2009

Suite à la mise en ligne de mon billet sur la situation de santé de ma mère, je fus surpris et très touché par les commentaires reçus.  Pour moi, l’écriture de ce genre de billets est une forme de thérapie qui me fait du bien et, suite à une conversation avec mes parents, j’ai décidé que j’allais continuer d’écrire sur ce sujet et ainsi m’aider dans ce cheminement.

Je ferai aussi deux pierres d’un coup car plusieurs personnes que je ne vois pas quotidiennement ou hebdomadairement m’ont téléphoné ou écrit pour me dire qu’ils ont appris la situation via mon blogue et me demandent de les tenir au courant.  Vous serez donc témoins de ma thérapie.  Lorsque Michelle me disait que l’on ne peux s’imaginer ce qu’un blogue peut nous apporter,  je commence à comprendre ce qu’elle voulait dire…

En ce 8 janvier au soir, nous savons que ma mère sera opérée le 21 janvier prochain.  Elle était supposée être opérée cette semaine mais dû à un conflit d’horaire, nous avons décidé d’attendre une semaine et ainsi s’assurer d’un meilleur suivi où tout le monde sera plus à l’aise. 

Ma mère a donc une tumeur au poumon de type T-3 N-0, soit une tumeur avancée qui serait cancéreuse, selon les dires du médecin.  Lors de l’écriture de mon premier billet, nous n’étions pas certains mais suite à une discussion avec les médecins, même sans biopsie, nous sommes à 90% certains qu’elle est cancéreuse.  Bon, que fait-on maintenant ?  Ma mère a eu la meilleure réponse:  « On passe à l’opération et on verra par la suite ! »   That’s the way Mom !!  Devrons-nous y aller avec la chimiothérapie, la radiothérapie pour cette tumeur ?  On verra !  Une chose est certaine, on se battra pour chaque étape !

Ma mère a toujours eu une forte volonté et un caractère solide qui fait qu’elle peut accueillir cette maladie et traverser les étapes une à la fois.  Lorsque mon père me dit souvent à la blague que je n’ai pas pris mon caractère chez les voisins, je ris toujours car je sais que c’est un compliment caché sous ce commentaire pseudo-mesquin !

Toujours est-il que pour l’instant, elle est sous médication, à la maison, afin de réduire la douleur qu’elle ressent.  Vous savez le sentiment que nous avons quelques fois avec la douleur ?  On dirait que ça fait plus mal lorsque l’on sait ce que nous avons ! Ma mère va bien et se repose pour affronter cette opération.    Je la comprends et j’ai bien hâte qu’elle se débarrasse de cette douleur.

Lors de notre conversation de ce soir, elle me disait avoir lu mon billet avec mon père et que tous les deux furent très émus du texte et des commentaires.  Je vous invite à vous adresser à elle directement dans vos commentaires;  elle lit mon blogue (c’est pour ça que je vérifies mes fautes d’orthographes !) et sera touchée par votre attention. 

L’ami Claude Malaison dans un des chapitres du livre « Pourquoi Bloguer dans un contexte d’affaires » parlait de l’importance de bloguer pour se souvenir.   Ces textes de mon blogue demeureront pour toujours !  Même mes petits-enfants pourront les consulter un jour.  Je vois ces écritures comme le début d’un roman dont je ne contrôle pas la fin…  Peu d’auteurs ne contrôlent pas la fin de leurs textes alors je vous dirai le « punch » tout de suite:  ma mère vaincra cette maladie !

À bientôt…

Share
 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

janvier 2009
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031