Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du mois de mars, 2009

Depuis que j’ai mis en ligne le lien « Parlez au Président » sur mon blogue ou l’option « Adressez-lui vos commentaires » dans le site de Dessins Drummond, je reçois de très belles surprises dont celle-ci:

« Salut Yves,

Je suis fier de voir un petit gars de Windsor a la tëte d’une si belle entreprise. J’entends parler de toi à l’occasion car je travaille avec Ghyslain (note de Yves – ce Ghyslain est mon frère qui travaille à l’usine Domtar de Windsor).

Je viens d’acheter une nouvelle maison à Richmond et pour la deuxième fois je ferai affaires avec Dessins Drummond. Car j’ai bien aimé ma première expérience. J’ai rencontré ta chargée de projet aujourd’hui et elle est très gentille.

Je sais que votre famille passez des moments difficiles.Il faut se serrer les coudes Ça ira bien.

Lâche pas.

Christian »

Peu importe d’où l’on vient, il y a toujours un attachement spécial à notre ville natale et aux gens qui l’habitent et que l’on a côtoyés.   Oui, je deviens poête mais là va s’arrêter la poésie !  ;o)

Christian, un gros merci d’avoir pris le temps de m’écrire et de faire confiance à nouveau à notre entreprise.  Je me souviens de ton projet de rénovation  et j’espère que cette nouvelle construction fera ton bonheur également!

À bientôt !

 

 

Les Québécois et la richesse…

Écrit par Yves Carignan @ 3:15
Filed under: Actualités,Développement,Opinion

Lors du dernier colloque de la Fondation de l’Entrepreneurship, j’ai eu vent que l’un des conférenciers que je respecte énormément, Jean-Marc Léger, président de Léger Marketing, a présenté un discours sur l’indice entrepreneurial des québécois comparativement à celui des autres canadiens…  Nul besoin de vous dire que l’on ne score pas haut !  Le billet de Serge Rouleau sur le blogue du magazine Nagg en dit long sur ce sujet !

Toujours est-il que 76% des québécois, selon le discours de M. Léger, répondent qu’il est plus important de partager la richesse que de la créer !  Sont-ils au courant que nous sommes pauvres au Québec, malgré que nous sommes assis sur des richesses uniques ? Que l’on doit créer la richesse avant de la partager ?… C’est tu moi ou on dépérit !?

C’est le paradoxe québécois:

Va falloir se retrousser les manches, arrêter de brailler et travailler si l’on veut s’en sortir.  Nous avons de la créativité, certains ont du vouloir et nous avons surtout des gens qui perdent leurs emplois dans des industries qui offraient d’excellentes conditions detravail.

De grâce, n’attendez surtout pas après nos gouvernements;  l’histoire démontre que ce sont les citoyens qui se sortent eux-mêmes des récessions, pas nécessairement leurs élus.

Rebond de la construction aux États-Unis

Écrit par Yves Carignan @ 2:12
Filed under: Actualités,Affaires,Gestion,Opinion

Un de mes bons amis et fidèle allié, Paul B. Goulet, m’a référé cet article de la presse dans lequel on nous parle que les mises en chantiers aux États-Unis ont connu un rebond inattendu, spécifiquement pour les maisons individuelles qui ont connu une croissance de 11% en février !

N’en déplaise à certains, les américains ne demeureront pas pantois devant leur situation difficile et sauront se sortir rapidement du goufre car, contrairement à nous, ils agissent et vont de l’avant.  Cela peut provoquer des erreurs mais au moins, ils auront eu le mérite d’essayer.

Pendant ce temps, au Québec, on cherche des coupables à la Caisse de Dépôt alors que, comme nos politiciens, personne ne prend la responsabilité de ce désastre.  Henri-Paul Rousseau, que je portais, mois aussi, en estime, a même poussé l’audace jusqu’à tenter de minimiser l’impact de cette perte de 40 milliards $. 

M. Rousseau, quand une entreprise va mal et vit un scandale, c’est le président qui va au front;  par contre, lorsqu’un navire coule, les rats sont toujours les premiers à se sauver… 

Deux faits demeurent:  Mario Dumont avait raison et nous sommes tous plus pauvres qu’il y a 3 ans !… 

Soyons rassurés, Jean Charest a les deux mains sur le volant!  Bouclez votre ceinture car ça va brasser !  Mais personne ne sera responsable si des erreurs survienennt!

Allez, au travail !

Comment va ta mère ?

Écrit par Yves Carignan @ 1:56
Filed under: Personnel

Grâce à ce blogue et dû au fait que je n’ai pu bloguer à ma guise au cours des dernières semaines, je me suis fait demandé cette question à maintes reprises car les lecteurs avaient pris l’habitude de suivre cette triste histoire dans mes différents billets.

En ce jour, ma mère récupère très bien de son opération;  cette chirurgie fut importante et elle ressent toujours de la douleur au niveau de la cage thoracique, plus précisément dans son dos.  Le traumatisme vécu par cette région du corps fut très grand alors, cette douleur est normale et pourrait durer encore quelques semaines.

Je me suis rendu chez le médecin avec elle hier et tout semble bien aller;  elle est vive et questionne son médecin avec aplomb !  She’s back ! 

Elle a débuté ses traitements de radiothérapie aujourd’hui au CHUS et elle est entre les mains de la Docteure Nicole Bouchard, spécialisée en oncologie pulmonaire, dont nous n’entendons que de bonnes choses.

Au mois de mai, elle débutera ses traitements de chimiothérapie, soit une fois qu’elle sera en meilleure forme et moins souffrante.  Le traitement qu’elle recevra est la cisplatine et/ou la vinorelbine.  Nous en saurons plus au cours des prochains mois.

Si vous connaissez des gens qui ont reçu ce type de traitement, je suis plus qu’intéressé de vous lire !  Si vous avez des commentaires, je lesattends avec impatience !

Merci !

Le blogue nous amène de ces questions relatives à notre industrie dont on ne connaissait même pas l’existence!   M. Raymond Jean m’a posé l’une d’entre elles:

« Bonjour Monsieur. Je me construis une maison en pisé de terre (rammed earth). Si vous connaissez des gens habiles intéressés d’apprendre une nouvelle façon de faire, bien sachez que je fourni le gîte et nourriture en échange de leur apprentissage. Pour plus de détails contactez-moi. Merci!

Raymond J.
rayjean1057@yahoo.ca« 

Pisé de terre ?…  Vous connaissiez ?…  Pas moi !  Je savais que certaines constructions résidentielles étaient à base de terre argileuse mais ne connaissais pas le terme !

Monsieur Jean, grâce à vous, je me coucherai plus cultivé ce soir !  en fouillant sur le Web, j’ai même vu une entreprise de l’ouest canadien spécialisée dans ce type de construction.  Il va sans dire que cette technique qui date du 17e siècle a son petit quelque chose d’écologique mais je ne peux malheureusement en dire plus car je ne connais personne qui a construit avec cette technique.

M. Jean, j’ai mis vos coordonnées courriel dans mon billet et si des gens sont intéressés par votre offre, il vous reviendront sûrement !  J’apprécierais obtenir des détails de votre part concernant votre projet (texte, photos, etc)

Merci !

Tel que divulgué dans notre site internet et sur le blogue de Dessins Drummond, notre entreprise a, une fois de plus, innové en lançant il y a quelques jours un service de Rénovation en Ligne.

Quoi de mieux qu’une demande d’une vieille connaissance qui refait surface dans « Parlez au Président » pour vous expliquer ce service !:

« Salut !

Je me suis dit que c’était une excellente occasion de relancer Yves (oups, s’cuse, Monsieur le président!).

Je planifie un agrandissement de maison pour l’été prochain, rien de gros (juste une pièce), mais assez pour avoir besoin de plans.

Si c’est dans vos cordes, fais-moi signe!

Stéphane Sinotte »

Effectivement, Stéphane, un ami qui remonte à l’époque pas si lointaine du secondaire et du début de la mode de la coupe Longueuil, a un besoin que nous pouvons satisfaire ! 

Les plans de rénovations sont la spécialité de notre entrprise depuis plus de 20 ans puisque nous avons réalisé plus de 10 000 projets de rénovations à ce jour.  Que ce soit un agrandissement, un embellissement de façade ou n’importe quel projet touchant la structure de votre maison, n’hésitez pas à nous contacter afin d’en vérifier la complexité et le besoin de notre intervention.

L’avantage de notre service de rénovation en ligne est que nous travaillerons le projet avec vous, sans que vous n’ayez à vous déplacer !  Ainsi, vous sauverez du temps et des frais de déplacements tout en préparant votre projet à votre rythme.  Informez-vous !

Votre opinion m’intéresse !  n’hésitez pas à commenter.

Une demande reçue dans « Parlez au Président« :

« Bonjour M. Carignan,

Permettez-moi de me présenter.  Je suis Yolande Bujold, enseignante au cégep St-Jean-sur-Richelieu en design d’intérieur. Je suis responsable des stages de fin d’études. Nos élèves réalisent des stages de quatre semaines en entreprise, non rémunéré. Je suis allée visite votre site internet qui est bien impressionnant de part la qualité et diversité de vos projets.

La  technique de design d’intérieur du cégep Saint-Jean-sur-Richelieu met en valeur la formation technique des logiciels AUTOCAD 2D et de REVIT 3D, ainsi que PHOTOSHOP.
Les élèves apprennent ces logiciels dès la première année de leur formation et ils utilisent ces logiciels dans tous les cours de la formation .
Nous avons un volet international  au programme ou plusieurs élèves participent à des échanges pédagogiques avec la Belgique et le Mexique.À chaque année des élèves effectuent des stages de six semaines à l’étranger; à Paris, en Chine, aux États-Unis.
Les cours d’atelier de design offre l’occasion de travailler des projets ou nous avons un client réel, d’ailleurs les finissants ont eu l’occasion de travailler avec un entrepreneur pour aménager l’intérieur de condos en fonction des besoins de l’entrepreneur.
Le programme de design d’intérieur est en lien étroit avec le marché du travail ce qui fait la réputation de notre formation.
 
Lorsqu’une entreprise prend la décision d’accueillir un stagiaire de notre programme, il peut s’attendre à recevoir un candidat qui correspondra à un profil défini par votre entreprise.
La responsable des stages s’assure de choisir la personne répondant à vos critères afin de s’assurer du succès du stage chez vous. Les stages commencerons le 20 avril au 15 mai prochain.
J’aimerais savoir s’il y a une possibilité de prendre un stagiaire. Vous avez des bureaus de travail dans plusieurs villes. Nous avons des élèves qui viennent de la région de l’Estrie, montérégie,Montréal.
En espérant que ces informations vous serons utiles , dans l’attente d’une réponse.
Cordialement,

Yolande Bujold
Enseignante au département de design d’intérieur Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
30, boul du Séminaire c.p. 1018
Saint-Jean-sur-Richelieu
(Québec) J3B 7B1
 
T:(450) 347-5301 poste 2216
F:(450) 347-3329″

 

Bonjour Madame Bujold,

Merci de l’intérêt porté envers ce blogue et merci de votre suggestion.  Il va sans dire, le design d’intérieur est de plus en plus à la mode sur ce blogue et je ne m’en plaint pas !

Au sujet des stagiaires, notre entreprise a déjà créé un programme de bourses d’études avec plusieurs collèges au fil des ans et cette offre comportait également l’embauche de stagiaires dans quelques-unes de nos agences.   Cependant, nous n’avons jamais eu l’occasion d’offrir des stages à des étudiants en design d’intérieur car nous n’avions pas cette expertise à l’interne, capable de superviser un stagiaire et de le guider convenablement.

Tel que décrit dans un précédent billet, nous sommes à peaufiner quelques éléments qui pourraient faire en sorte que le design d’intérieur soit mieux intégré à notre offre à la clientèle.  À ce moment, les stagiaires pourraient certainement être un atout pour nous.

Le délai que vous nous prescrivez est un peu trop court pour cette année mais nous gardons bonne note pour 2010, si nous poussons notre projet en ces délais.

Merci de votre attention et au plaisir !

Une autre question dans Parlez au Président:

“Je tiens tout d’abord à vous féliciter pour votre site internet super convivial et votre super beau choix de plans. Voici pourquoi je vous écris: je suis à la recherche d’un plan de cottage style nouvelle-angleterre 3 chambres, 2 1/2 salles de bain 1800-2000 pieds carrés, avec garage double et j’ai rien trouvé sur votre site qui correspond 100% à mes besoins.

Il semble que tous les plans avec garage double ont un nombre de pieds carrés très élevé et leur coût de construction est très élevé (250 000$ et plus plus taxes).  Les plans de la superficie que je recherche ont presque jamais de garage double ou sont beaucoup trop larges (plus de 50 pieds) pour les terrains disponibles de nos jours en ville. Je crois sincèrement qu’il y a un marché pour ce type de plans.

P.S. J’ai parcouru le web en entier depuis 6 mois à la recherche du plan convoité: dessins drummond, planimage, coolhouseplans.com, eplans, etc.

Au final, votre plan 3862 est celui qui se rapproche le plus de mes besoins (je suis au courant de votre service de modification), mais avec un garage double. Ma suggestion est donc la suivante: faire vos plans avec choix de garage simple ou double lors de la commande. Ce serait selon moi très apprécié de votre clientèle.

Salutations,

Julie Carrier”

Bonjour Madame Carrier,

Je vous remercie de votre commentaire et vous félicite de la clarté de ce dernier.   Il est vrai que la tendance des dernières années était d’ajouter un garage double à nos modèles plus haut de gamme car, ainsi allait la demande.

Cependant, nous notons que de plus en plus de clients désirent un garage double au minimum et ce, peu importe le budget.  Votre commentaire est excellent et ce blogue est là aussi pour recueillir les besoins de nos clients.

Je suis heureux de voir que notre modèle fut celui qui s’est le plus rapproché de vos besoins et prenons note de votre suggestion. 

Il serait plus facile d’offrir cette option avec un garage détaché mais je crois que nous devrions tester votre suggestion lors de nos prochains développements de modèles.  je transmets le tout à notre équipe de développement et nous vous reviendrons avec plus de détails.

Merci encore de votre aide !

Yves Carignan

Une question bien intéressante m’est posée par cette designer d’intérieur;  J’ai enlevé la première partie de son texte où elle s’informait de la situation de ma mère et vous propose sa question d’affaires:

« Bonjour M.Carignan,

Je vous écrit ici pour avoir un conseil quant au développement de ma propre entreprise. Je me demandais à quelle étape du processus de la construction d’une maison, s’incère la planification de la cuisine et de la salle de bain avec le choix des matériaux de finition. Étant designer d’intérieur, j’aimerais pouvoir approcher l’intermédiaire qui pourrait me référer à ses clients. Est-ce vous lors de la vente du plan ou le contracteur?  Dans votre cas, avez-vous des designers qui travaillent sous votre gouverne ou simplement en référez-vous à vos clients? 

Dans votre dernier message vous transmettiez la demande d’un lecteur au sujet de l’auto-construction.  Je crois que l’étape de l’aménagement n’est pas à négliger non-plus car souvent les sommes investies dans la cuisine et la sdb (Salle de Bain) sont assez élevées. Pour éviter de se tromper les gens sont portés à faire des choix basés sur les tendances du moment (et qui sont passagères) et se retrouve alors avec un décor impersonnel. C’est bien quant on parle de home staging et que notre but est de vendre. Mais lorsqu’on achète une maison et qu’on prend le temps de choisir un plan qui nous convient parfaitement dans votre inventaire très garni, il serait dommage que les clients moins confients à cette étape restent dans le doute. Mais il est fort à parier que vous avez déjà pensé à cela chez Dessins Drummond.

Dans un cas, comme dans l’autre,  j’aimerais pouvoir travailler avec des clients comme les votres afin de les conseillers dans la planification de leur espace intérieur et le choix des matériaux car c’est à cette tâche que ma passion s’enflamme. Je vous remercie à l’avance du temps que vous prendrai à me lire tout d’abord et ensuite celui que vous prendrez à me répondre.

Bien à vous,

Mélanie Parent
Designer d’intérieur, B.A.A.
LA CASA »

Bonjour Madame Parent,  tout d’abord, merci de suivre ce blogue et de vous y intéresser.  Merci aussi de suivre le dossier de ma mère dont je parlerai plus longuement cette semaine.

Vos questions sont très pertinentes et le dossier du design d’intérieur prend de plus en plus de place dans nos relations avec la clientèle.  Je vous répondrai en disant que le ou la designer d’intérieur intervient tout d’abord en fonction des demandes du client.  Plusieurs de nos Agences suggèrent de travailler avec la designer au moment où nous avons convenu de la localisation des pièces et le nombre de pièces désirées.  Cependant,ce ne sont pas tous les clients qui acceptent car ils voient d’autres honoraires s’ajouter.

Pour l’avoir vécu personnellement, je dois vous dire que le travail avec une designer enlève énormément de soucis au client et chaque dollar que j’ai investi avec une designer fut toujours bien investi.  Comme vous le dites si bien, la designer nous aide à effectuer de meilleurs choix, selon nos goûts et aussi pour nous assurer de ne pas tomber dans le piège des tendances éphémères.

Je vous invite à communiquer avec l’agence la plus près de chez vous afin de proposer vos services.  Un jour, qui sait, Dessins Drummond aura peut-être son propre service de design; pour l’instant, nous préférons nous concentrer dans notre expertise et référer les meilleures designers à nos clients.

Merci !

Voici un courriel reçue d’une employée;

Bonjour Yves, tu es sans doute au courant, je n’ai plus mon emploi pour l’instant chez Dessins Drummond, et je t’avoue que ca me fait un gros pincement au coeur. C’est l’economie qui affecte le marché, je sais bien. Je me demandais simplement si tu voyais un peu de lumiere au bout du tunnel, pour ce qui est des commandes et contrats? Comme j’ai ecrit a Daniel, je serai sur le marche du travail a nouveau en 2010, apres mon 2eme enfant qui s’en vient pour cet ete, et j’espere faire partie de l’equipe a nouveau!

Merci!

Caroline

Je vous dirai que des employées comme Caroline, on voudrait les conserver beau temps mauvais temps !  Suite à la baisse des activités de construction aux États-Unis, sujet dont je vous ai parlé précédemment, nous avons procédé à une réorganisation de nos activités et Caroline, qui travaille avec nous via son domicile en Alberta, a malheureusement connu le chômage au cours des derniers mois.

J’ai mis en ligne sa question car elle m’a communiqué via « Parlez au Président » et, en tant que gestionnaire ouvert sur le Web, j’en ai conclu que je devais répondre ouvertement !

Nous voyons un peu de lumière au bout du tunnel et nous souhaitons tous que ce ne soit pas un train qui arrive !!!  Sérieusement, la situation américaine semble vouloir revenir doucement  puisque les statistiques de revente de maisons ont augmenté au cours des derniers mois.  Les prix étant revenus à un niveau plus normal, le stock de maisons à vendre diminuera au cours des prochains mois.  Historiquement, la construction reprend environ 6 mois après le début de la croissance de revente…  C’est donc dire que 2009 sera sans doute difficile mais on a de l’espoir pour 2010.

Pour rassurer Caroline, disons que nos développements de nouveaux projets vont bon train mais nous demeurons prudents et ne faisons aucune promesse car les marchés canadiens et québécois vivent également ses soubresauts.  L’image que j’ai utilisé lors de ma dernière rencontre avec les employés est la suivante et viens, en grande partie, de mon mentor, Jacques Lemoine: 

C’est comme si nous étions tous sur un voilier et que nous voyons la tempête s’approcher.  Baissons les voiles, rentrons dans nos cabines, dirigeons le voilier du mieux que l’on peut.  Une fois la tempête derrière nous, réparons les petites brisures, hissons les voiles et on repart vers notre objectif final.

Ceci dit, nous ne savons pas quel en sera l’intensité de cette tempête, ni sa durée.  Si quelqu’un le savait, nous aurions contourné la tempête !  Le rôle du Capitaine est de diriger la barque, peu importe la tempête et celui-ci doit assurer l’équipage qu’il a le gouvernail bien en main !!! 

Nous avons le gouvernail solidement en main et, contrairement à celui qui voulait avoir ses deux mains seuls sur le volant, j’aime bien que mes acolytes m’aident à diriger le voilier !

 

 

 

 

 

 

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

mars 2009
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031