Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Mon bon ami Paul B. Goulet , président de GO Relations Publiques, me refile très souvent des articles de journaux ou de magazines traitant de sujets touchant l’industrie de la construction. Son aide vient compléter ma vigie et je l’apprécie.

Ce soir, il vient de m’envoyer une copie d’un article paru dans le Cahier Mon Toit de la Presse du 30 décembre 2010 intitulé: « Se passer des Architectes est un non-sens » et ces mots viennent du Président de l’Ordre des Architectes du Québec, M. André Bourassa.

L’article m’a surpris et m’a fait sourire car on y dit, entre autre, que les « Les sols, le zonage, l’efficacité énergétique, le bon emploi de l’eau, l’utilisation de matériaux sains et durables, la correspondance sûre aux besoins des acheteurs, la fragilité des écosystèmes, le respect des paysages naturels et urbains aussi bien que du patrimoine collectif, l’intégration des résidences à l’environnement tout en étant créatives et le renouvellement du design auquel les jeunes générations aspirent sont autant de raisons qui fondent, selon lui, l’intervention impérative des architectes » …

Est-ce que tous ces éléments sont de l’exclusivité des Architectes ?!  Absolument pas !  Une entreprise comme Dessins Drummond n’embauche aucun architecte et nous sommes capables de faire tout ce qui est énuméré dans la liste de M. Bourassa et même plus:  Dessins Drummond est apte à faire économiser les clients car un plan chez nous coûte beaucoup moins cher qu’un plan d’architecte tout en étant complet et prêt à construire.  Si le client désire un plan entièrement personnalisé et maximiser l’efficacité énergitique de sa nouvelle demeure, nous pouvons offrir tous ces services et nous en avons la preuve avec des réalisations complètes.

Je comprends l’intervention de M. Bourassa car, c’est de bonne guerre, il protège l’Ordre qu’il préside.  Je ne peux cependant demeurer silencieux face à des affirmations qui font croire aux lecteurs que seuls les architectes peuvent leur construire quelque chose de bien.  Cette « socialisation » d’une industrie me fait peur un peu.  Je ne pense pas que le problème premier de l’industrie de la construction soit l’architecture résidentielle…  M. Bourassa est un peu comme le gouvernement Charest:  il fait de la diversion au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes.

Je suis un apôtre de l’ouverture et de l’honnêteté et j’aimerais bien que l’Ordre des Architectes en fasse autant;  sachez que je connais beaucoup d’architectes et que je respecte cette profession.  Je suis absolument d’accord avec une grande partie de ceux-ci qui se demande à quoi joue leur Ordre…  Parlez aux architectes et demandez leur opinion face à leur Ordre, vous verrez…

Lorsque M. Bourassa nous dit que dans certains pays européens, il n’y a pas un mètre carré à construire qui n’oblige pas l’implication d’un architecte, il n’est pas sans savoir que la prériode pour l’obtention des permis de construction dans ces mêmes pays va au-delà de deux ans et ce, en grande partie, à cause de la lenteur des architectes et des municipalités impliquées.  Parlez aux entrepreneurs européens et aux citoyens, ils envient notre système rapide d’obtention des permis résidentiel et, à ce sujet, j’appuie l’APCHQ à 100%.

Comme je l’ai expliqué dans de récents billets, je suis d’accord avec M. Bourassa que le secteur résidentiel soit légiféré et que le citoyen soit protégé.  Les membres de l’Ordre des Technologues Professionnels du Québec (OTPQ) peuvent très bien effectuer ce travail.  Notre entreprise embauche de leurs membres et nous sommes fiers de nos 37 ans d’existence au service des entrepreneurs en construction et des consommateurs.  Quant à l’intégration architecturale et les autres éléments numérés, il en va des municipalités impliquées de légiférer en ce sens et de collaborer avec les fournisseurs de services d’architecture.

Bref, on se retrouve dans une situation où, encore une fois, seul l’Ordre des Architectes aimerait voir les Architectes exclusivement dans un secteur d’activités…  Même vos propres membres, M. Bourassa, aimeraient bien collaborer avec une entreprise comme la nôtre mais vos règles leur en empêchent…

Certains se spécialisent dans le « tournage en rond » et je serai toujours un « empêcheur » de cette activité de plus en plus présente auprès des politiciens et de certains organismes… ou Ordre.

Bonne Année!

Partager

24 Réponses à “L’Ordre des architectes veut… Des architectes!”

  1. David Brisebois Dit:

    Toujours cette perpétuelle gué-guerre ! Il y a un point qui fait en sorte que je lui permette de se préoccuper ainsi de la conception résidentielle : de mes 3 années de techniques que je viens de terminer, JAMAIS nous n’avons vu quelque documentation que ce soit à propos du programme Novo-Climat ! Nous connaissons bien le principal du CNB, les prérequis par le réglement sur l’économie d’énergie dans les nouveaux bâtiments… Mais rien sur ce qui pourrait bientôt devenir les nouvelles normes en matière de construction. L’une des seule chose que l’on s’est fait dire c’est que Novo-Climat requiert une isolation continue afin d’éviter tout pont thermique.

    Je comprends donc ses inquiétudes, mais comme vous le dites si bien, de mal informer la population ainsi est vraiment de mauvaise guerre ! Le problème si situe d’abord dans la formation, car l’OTPQ existe justement dans l’intérêt des consommateurs afin d’assurer une qualité de service par ses membres. Je crois que la refonte de la loi sur les architectes accorde suffisemment de droits aux non-architectes et que de nombreux technologues sont en mesure de réaliser ces projets efficacement.

  2. ycarignan Dit:

    Bonsoir David !

    Effectivement, cette guéguerre renaît toujours de ses cendres et l’Ordre des Architectes s’assure de toujours la réanimer ! ;o)

    Tu as absolument raison quant à la formation technique dans nos CÉGEP et je me suis fait confirmer par plusieurs architectes sénior que c’est la même chose au programme d’architecture à l’université; nos institutions scolaires ne sont pas toujours à la page concernant les programmes de construction en place. Dommage mais réel.

    On attend des nouvelles de cette éternelle négociation !

  3. Philippe Mercure Dit:

    J’voudrais juste ajouter à quel point je trouve insignifiant que l’ordre des architecte s’intéresse même encore au résidentiel quand on sait à quel point ils peuvent être débordés juste avec les grands travaux qui sont en cours présentement. Ils devraient se concentrer à supporter leurs membres qui sont pas capables de livrer la marchandise correctement parqce qu’ils en ont trop à gérer ces temps-ci !!!!

  4. Yves Carignan Dit:

    Pourquoi veulent-ils tout avour sans ce cas? Pourquoi demeurent-ils si rigides?… Par qu’ils ne veulent surtout pas donner de champs de pratique aux Technologues! Ce serait comme ouvrir une canne de vers pour eux! Merci de ton commentaire Philippe!

  5. Alex Dimas Dit:

    Bonjour M. Carignan,

    J’espère que tout roule bien pour votre compagnie. J’ai lu votre blog et je n’ai pu me retenir de faire des commentaires. Tout d’abord, juste pour mettre vos lecteurs en contexte, j’ai 2 baccalauréats en design, une mineure en urbanisme, une technique en architecture et cette année je complète ma maîtrise en architecture. En plus de ça, je travaille depuis 11 ans dans le domaine dont un an pour votre compagnie (2004-2005). Je fais plusieurs projets résidentiels à mon compte et croyez moi quand je vous dis qu’il y a un urgent besoin d’architectes dans le domaine résidentiel. Malheureusement les formations techniques ne forment pas bien les étudiants au niveau de la conception architecturale, ni au niveau de la conception soit dite « verte »… Le secteur résidentiel représente 60% de la construction au Québec et les architectes n’y sont que pour 1%. Une compagnie comme dessin drummond, planimage, pro-fab, etc. ont effectivement plusieurs compétences techniques qui ont beaucoup de mérite, mais mal utilisés. Ces compagnies, dont la votre malheureusement sont en train de gâcher le paysage urbain de notre province, la banlieue Québécoise n’est pas différente de la banlieue à Las Vegas ou encore à Boston. La seule différence peut être perçue en hiver, mais encore… Au niveau du prix, c’est faux que Dessin Drummond coûte moins chere qu’un architecte, il suffit que le client décide de changer le plan et les coûts sont autour de 2000-3500$ CDN. Je sais je l’ai fait moi même en travaillant pour vous. Pour sensiblement le même prix le client peu aller chercher un architecte et aura une architecture bio-climatique et fait sur mesure et aux désirs du client. Étant technnologue et membre de l’OTPQ, je parle en connaissance de cause. Je fais plusieurs projets de client qui recherchent justement quelque chose de différent, pas une architecture générique que l’on retrouve dans une revue. Construire une maison, ce n’est pas comme commander un article de vêtement sur le web ou sur une revue! C’est un espace qui l’usager va habiter pendant les années à venir et cet espace risque d’influencer une quantité d’éléments de sa vie qu’il ne peut même pas commencer à imaginer. C’est notre DEVOIR et RESPONSABILITÉ en tant que professionnel de s’assurer que nous soumettons toutes nos connaissanaces aux bénéfice de l’usager en question. Je vous dit ceci sans malice, mais vous n’avez pas vous même les connaissances ou les expertises en architecture, votre créno provient du HEC et c’est super en soi, mais vous devez vous entourer de gens experts dans la matière. Après 11 ans j’ai dessiné, conçu, réfléchi, même partcipé à la construction de centaines de résidences et avec regret je peux dire que des compagnies comme la votre ne répond pas aux besoins de demain, il est temps que Dessins Drummond s’adapte et fasse virage, une nouvelle vision, une nouvelle direction pour mener les québécois au XXIième siècle. Nous sommes une nouvelles génération d’architectes, de techonologues, de designers industriels et d’intérieurs qui désirent que les choses changent et elles changeront, la question qui demeure, est-ce que Dessin Drummond fera partie de cette vague? L’avenir est entre vos mains M. Carignan

    bien à vous,

    Alex Dimas

  6. J. Brouillard Dit:

    Je suis technologue en architecture et laissez-moi vous dire qu’en sortant du cégep, je n’étais pas apte à concevoir la moindre maison, du moins, je n’aurais pas su la concevoir dans une optique de durabilité (ce que l’on devrait faire dans tous les nouveaux projets d’architecture). Je suis maintenant étudiante en architecture et je peux facilement dire que la profession d’un architecte est au moins cent fois plus complète que celle d’un technologue. Cher lecteur, ne vous méprenez pas en lisant l’article de M. Carignan. Je suis bien certaine que Dessin Drummond est en mesure d’élaborer des plans de qualité, mais ce qu’on apprend aujourd’hui aux futurs architectes du Québec est basé sur une pensée à long terme. Je connaît maintenant les principes du chauffage et du refroidissement solaire passif et je me verrais mal émettre le même plan de maison d’une habitation orientée nord que pour une habitation orientée sud. Ceci est aberrant dans une société où on ne parle que d’architecture verte.

    Je comprend très mal votre appréhension envers les architectes et pourtant, je suis également technologue. Il est normal qu’une personne possédant huit années d’étude et de stages et suivant une formation continue tout au long de sa carrière soit qualifiée dans son champ de compétences et ceci inclue également le résidentiel. L’architecture est une science complète et seulement un morceau de cette science est acquise par les technologues lors de leur cheminement scolaire. J’en suis désolée. Il est donc normal que vous soyez contrains à la lois sur les architectes, c’est comme si je décidais de faire du génie civil et de bâtir des routes demain matin. À chacun son domaine!

  7. ycarignan Dit:

    Salut Alex ! Notre entreprise se porte très bien et merci de t’en informer. Ton commentaire m’a fait bien rire et, à la fois, je l’ai trouvé un peu insultant pour les artisans de cette entreprise qui a maintenant 38 ans d’existence. Je m’en ferai le porte-parole puisque tu t’adresse à moi.

    Premièrement, lorsque je te vois te cacher derrière ta liste de diplômes, tu me permnettras de sourire!… Lorsque tu es arrivé avec nous, mes sources me confirment que tu étais un jeune technicien qui avait beaucoup de travail à faire et nous t’avons formé en ce sens. Comme plusieurs débutants, tes projets comportaient beaucoup d’erreurs et l’équipe expérimentée derrière toi te formait pour les corriger. Nul besoin de me dire qu’il y a des manques au niveau de la formation des techniciens, nous sommes là pour le constater et faisons nos efforts auprès des différentes institutions scolaires. C’est la même chose au niveau des architectes, en passant…

    Je suis déçu de te voir nous attaquer de cette façon mais je sais me défendre ! Tu es comme un joueur de la LNH qui se fait échanger et qui crache sur son ancienne équipe; fais attention, c’est un petit monde!

    Content de voir que tu t’es formé à l’université, le Québec en a bien besoin. Attention cependant à ton dénigrement d’autrui… Tes arguments sont fondés sur ta perception, je me permettrai de te fournir des faits:

    Pourquoi les architectes n’ont que 1% de la part du marché résidentiel et que Dessins Drummond en a plus du tiers ? Serait-ce que les québécois sont de parfaits imbéciles qui achètent n’importe quoi ?… Je crois qu’ils retrouvent en Dessins Drummodn une entreprise qui leur fournit des plans adaptés à leurs goûts, leurs besoins et surtout, leur budget.

    Lorsque tu me parles que des entreprises comme la nôtre « gâchent le paysage urbain », est-ce que je comprends que les architectes ont le monopole du beau ? Sur quoi bases-tu ta critique ? Je peux te sortir une liste de bâtiments affreux à Montréal et aucun technologue n’a signé ces plans. Chaque domaine a ses cancres et vous n’y échappez malheureusement pas! Et si nous sommes si mauvais et que nos conceptions sont si laides, pourquoi serais-je obligé d’envoyer des mises en demeure à certains architectes à chaque année qui « s’inspirent » de nos modèles ?… N’est-ce pas paradoxal ?

    Pourquoi nos clients entrepreneurs nous demandent de travailler leurs projets de multi-logements parce qu’ils veulent « éviter de travailler avec un architecte » ? Nous sommes obligés de refuser mais nous recevons ce genre de demandes à toutes les semaines. Je vous souhaite que le gouvernement maintienne cette loi car la réalité va vous frapper rapidement et tu pourras rester seul dans ton coin à te gargariser avec ta bio-climatique!

    Au niveau des prix, peut-être tes projets à toi valaient autour de 2000$ à 3500$ (la correction de plans prend du temps et coûte chère…) mais je te confirme que notre moyenne au niveau des plans modifiés et personnaliés est de 1400$ et 1600$… On me dit qu’un architecte coûte entre 5 et 10% de la valeur de la maison; fais les calculs.

    En passant, qui a fait la première maison certifiée LEED Argent dans les Laurentides l’an dernier ? C’est Sylvain Charette de Dessins Drummond! Un simple technicien. talentueux, curieux, expérimenté et bourré de talents qui a collaboré avec un excellent entrepreneur en la matière et des clients désireux de faire les choses autrement. La différence se fait en équipe mon ami et nous pouvons livrer n’importe quel projet VERT! Des formations LEED, ça se donne et notre équipe en reçoit!

    En passant, je suis diplômé de l’Université de Sherbrooke, pas des HEC… Je gère cette entreprise avec passion et je suis à l’écoute constante de la clientèle. Je suis pas mal fier de notre accomplissement et de cette belle équipe!

    Mon cher Alex, tu es peut-être un architecte-designer-technicien-urbaniste-maître de la nouvelle génération mais ton discours date de 35 ans !… Mon beau-père, qui a fondé cette entreprise, me disait qu’il entendait ce même discours de la part de certains architectes en 1975, qui qualifiaient notre entreprise de « plans de catalogues ». Plus ça change, plus c’est pareil.

    L’important est de bien servir nos clientèles et je te souhaite un bon succès.

  8. ycarignan Dit:

    Bonjour Madame Brouillard,

    Merci de votre commentaire. Je suis 100% d’accord avec la mejeure partie de ce que vous me dites; beaucoup d’étudiants sortant des cours collégiaux et professionnels ont de la difficulté avec la conception architecturale. Je crois cependant que cela s’apprend et c’est ce que nous faisons entre nos employés vétérans et nos nouveaux employés.

    Au niveau de la conception cependant, tout n’est pas dans l’apprentissage; comme dans le sport de haut niveau, le talent est la clé du succès.

    Même au niveau technique, nous devons effectuer une période de formation d’au moins trois mois afin de s’assurer d’un respect minimum de nos critères de base.

    J’espère que la formation d’un architecte est meilleure que celle d’un technicien! Sinon, à quoi servirait toutes ces années d’université et de stage? Ne me méprenez pas cependant: la formation d’architecte est respectable et jamais je ne vais la dénigrer. Je connais beaucoup d’architectes et mes relations sont excellentes avec eux. Je partage une chose avec eux: le discours de leur Ordre est dépassé! Nous sommes tous d’accord qu’il pourrait y avoir des relations d’affaires extraordinaires entre nous et les architectes mais nous en sommes loin et c’est dommage.

    Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne les champs de pratique. Le défi est de les délimiter et ce discours dure depuis 30 ans… Cependant, les champs de pratique ne garantissent rien! Sinon, les viaducs ne nous tomberaient pas sur la tête !!! ;o)

    Merci de votre commentaire, je l’apprécie et je le partage en grande partie !

  9. Alain Charbonneau Dit:

    Bonjour Yves,
    Tout comme toi, j’ai de la difficulté a comprendre, comment des gens avec autant d’études, peuvent investir dans des paroles sordides, mal placé et dénigrante a ce point envers autrui…

    Mon père, âgé de 70 ans, qui a oeuvré dans le milieu de la construction au delà de 43 ans, a toujours mentionné et mentionneras toujours que Dessins Drummond Inc est une entreprise d’envergure, promottante, qui oeuvre a la satisfaction de sa clientèle.

    A mon avis, les québécois, sont très confortable avec Dessins Drummond, et je crois sincèrement que se fait est du a de nombreux aspect:

    1) Les bas prix
    2) La rapidité d’exécution
    3) Le service a la clientèle
    4) Les nombreux détails sur les plans et j’en passe…

    Pour terminé, je suis a l’emploi de Dessins Drummond et comme vous venez de le remarquer, je prêche pour ma paroisse. Dessins Drummond Inc, font parti de la vie des québécois et gare a ceux et celles qui dénigrerons cette belle et grande entreprise, car en dénigrant une entreprise publiquement, vous démontrer aux gens, que cette dernière est possiblement la meilleure option pour accomplir leurs projets.

    Continu ton beau travail Yves

    Alain Charbonneau

  10. ycarignan Dit:

    Bonjour Alain,

    Merci de ton commentaire! Au fond, nous travaillons à satisfaire une clientèle qui a de besoins spécifiques et un budget à respecter. Tant que nous respecterons cet aspect de notre clientèle, elle nous le rendra bien.

    Au plaisir!

  11. Fblouin Dit:

    Bonjour Yves et tous les autres, simplement pour ajouter mon grain de sel.

    Premièrement, j’ai vue de très bel chose AUTANT que d’affreuse de la part d’architecte ET de techniologue. Même situation au niveau de la qualité de l’information technique qu,.on peut retrouver sur le plan.

    A la base le problème d’une part des institutions qui ne sont pas toujours a jours dans leurs méthodes, d’une autre part, des obligations provenant des différents ordre, MAIS surtout de la volonté de l’humain, peut importe sont titre, a être au fait des nouvelles technologies et tendances.

    Donc quand j’entends un architecte crier a l’injustice, ca me fait sourire puisque j’ai de très bonne relation avec des architectes, et dans les faits, ils ne veulent pas « gosser » avec du résendentiel, a preuve ils nous réfèrent ce type de clientèle, a chacun sa sphère d’activitée.

    Pour ce qui est d’être au fait des différentes normes et autres, je n’ai pas besoin de faire l’élaboration des mes diplomes pour avoir de la crédibilité. Moi, peu importe mon titre, j’ai décidé d’être en avance et de me spécialiser en efficacité énergétique et bâtiment durable il y a plus de dix ans de cela…

    Pour conclure, peu importe le titre, ce qu’on doit garder en tête, c’est que le mot architecture contient le mot ART, et l’art ne se traduit malheureusement pas par un beau diplomme accroché au mur. L’art DOIT se vivre, DOIT réfleter les besoins et gouts des occupants, DOIT s’intégrer a l’environnement naturel, géographique et urbain dans lequel le bâtiment sera construit…

  12. Philippe Mercure Dit:

    C’est souvent un signe qu’on a trop étudiant quand on se met à critiquer ceux qui performent autant avec moins de formation académique ….

    Un prof que j’ai eu expliquait ce phénomène ainsi : Ces gens là prétendront que les mieux formés pour expliquer le fonctionnement d’un bouchon de bouteille sont docteurs en physique appliquée, mais ça prend toujours pas un doctorat en physique pour ouvrir une bouteille, sinon Pepsi ferait faillite :o)

    Et vous vous trompez de cible M. Dimas :
    Bien d’accord pour que notre « patrimoine bâti » s’embellisse, mais ça, ça n’a rien à voir avec les diplômes. Ça juste avoir avec le porte-feuille de celui qui va acheter le produit fini. Le beau… ça coûte plus cher. Et en général, on veut pas payer trop cher. La preuve : trouvez-moi des entrepreneurs qui se paient des architectes pour leur développer des plans qu’ils vont reproduire à répétition. Même eux qui peuvent rentabiliser un plan sur plusieurs constructions n’y trouvent pas leur compte. Ils préfèrent les technologues qui leur rendent le même service de qualité à une fraction du prix.

    Ce serait aussi logique de payer 2000 – 3000$ pour un plan de maison sachant qu’elle va exister pour 100 ans, mais les gens préfère payer 800$ en pensant que ça leur permet d’économiser pour ajouter un spa.

    Comment allez-vous donc rentabiliser votre technique, vos deux bacc et votre maîtrise en vendant des plans à 800 $ ?

    Ça, ça s’appelle la loi du marché !

  13. J. Brouillard Dit:

    Bon, monsieur Mercure, on se passera de vos jugements de valeur! Et à vous lire, bien franchement, je me demande dans quel monde on vit! Il est vrai que le capitalisme est très prenant dans la société d’aujourd’hui. Le désir de faire du profit à tout prix et la pensée à court terme domine malheureusement ce monde. Cependant, la société dans laquelle nous vivons vous est moi est en train de changée. Les architectes qui sont aujourd’hui formés vont généralement de l’avant et essai, par l’architecture, de régler les problèmes majeurs de la société, non sur le court termes, mais en pensant aux impacts que cela aura sur le futur. Des études et des expérimentations approfondies, par des méthodes de recherche-création, dont vous n’avez peut-être même pas conscience qu’elles existent, sont constamment menées sur des thèmes comme le patrimoine bâti, les paysages urbains, l’architecture modulaire, l’architecture virtuelle, etc. et considèrent toutes les problématiques et les enjeux qui y sont reliés. C’est par ces études que la profession avancera pour un monde meilleur. C’est probablement cette différence entre nos mode de penser qui me distances de vous M. Mercure.

    Mais soit! à vous entendre, on n’a plus besoin d’architectes dans ce monde… les études en architecture, profession qui existe depuis le début des temps, ne sont aujourd’hui pas utile puisque n’importe qui peut faire la job, n’est-ce pas ce que vous étayez? En autant que le client paie un minimum, c’est ce que l’on vise à tout prix finalement, non? Et tant qu’à ca, pourquoi y a t-il des urbanistes dans ce monde? Tout ce qu’on a besoin finalement, c’est d’une maison pas cher et d’un spa!!!!!

    Ben voyons, entendez raison!

  14. Alain Charbonneau Dit:

    Bonjour mme. Brouillard,
    Je me permet un petit commentaire:
    La question n’est pas a savoir si nous avons toujours besoin ou pas des architectes, car honnêtement, nous allons toujours en avoir besoin. Ce sont des gens très compétant et je les respectent énormément. Mais par contre, je suis du même avis que M. Mercure…

    Ce n’est pas parce qu’un technicien ou un technologue fait des plans de maison résidentiel, que cette derniere est obligatoirement oubligé de tomber en ruine apres une durée de 50 ans. Je suis d’avis, qu’il y a de tres bon technicien ainsi que de tres bon technologue et qui par ce fait même, coute beaucoup moin chere aux clients. Prenez par exemple:
    Les Dessins Drummond, leurs plans sont tres détaillés et si vous n’avez jamais prise la peine d’évaluer leurs projets, je vous invite fortement a les examiner et croyez moi, il ne manque pratiquement rien sur les plans.

    Soyez assurée mme. Brouillard, avec tout le respect que je doit aux architectes, mon intention n’est absolument pas de vous relancer ou de débutté une guerre de parole, mais tout simplment pour donner mon point de vue.

    Ce qui est tres décevant dans ce bas monde, c’est que les architectes percoivent les techniciens ainsi que les technologues professionel d’une tres mauvaise facon. À mon avis, nous travaillons tous et toutes pour les mêmes raisons, satisfaire la clientèle québécoise…

    Veuillez agréer nos salutations distinguées mme. Brouillard

  15. Philippe Mercure Dit:

    Ouf, c’est pour ça que je commente rarement un blogue… parce que quelques mots ne sont pas toujours suffisant pour exprimer parfaitement une pensée :o)

    Je résumerai donc mon commentaire précédent comme suit :

    Il est clair que l’ »Architecture » est un élément essentiel du développement de notre paysage et même de notre société. Cependant, les architectes ne détiennent pas le monopole de l’ »Architecture ». Et, surtout dans le résidentiel, tous les concepts et techniques qu’un architecte peut prétendre appliquer à ses conceptions peuvent l’être tout aussi bien par un technicien allumé qui prend la peine de s’informer et de se former. (voir, entre autres, les conceptions réalisées par les agences de Dessins Drummond). C’est tout !

    Et pour en connaître un peu plus sur le sujet que ce que peut penser madame Brouillard, je peut vous affirmer que les plus grandes avancées en matière de construction « résidentielle » des dernières décénies nous ont été offertes par les manufacturiers de matériaux de construction, davantage que par les architectes.

  16. Geneviève Hardy Dit:

    À mon avis, un technologue qui fait une maitrise par la suite est un bien meilleur architecte. L’université et l’ordre des architectes font une équipe vicieuse. Les technologues font trois ans d’étude sur le sujet et la plupart d’entre eux rêvent d’accéder au baccalauréat pour perfectionner leurs connaissances en conceptions et éviter les barrières que l’ordre des architectes leurs impose. Après trois ans il est évident que le technologue peut affirmer si l’architecture est une passion ou non. Pourtant, combien d’entre eux seront accepté au Bacc? une minuscule pogné! L’université de Montréal par exemple admet un MAXIMUM de 12 étudiants en technologie, hors il y 10 établissement qui offre la technique au Québec.
    Ça implique qu’il prennent le meilleur de chaque Collèges seulement, les 96 places qui restent seront distribués à 80% à des étudiants de science de la nature qui n’ont même jamais entendu parler d’une semelle. Est-ce que les 12 technologues auront des cours crédités à l’université? NON!
    Je trouve ça révoltant! Et après les architectes se promènent le petit en doit en l’air en s’imaginant qu’ils sont tellement mieux formés que les technologues!

  17. Geneviève Hardy Dit:

    À mon avis, un technologue qui fait une maitrise par la suite est un bien meilleur architecte. L’université et l’ordre des architectes font une équipe vicieuse. Les technologues font trois ans d’étude sur le sujet et la plupart d’entre eux rêvent d’accéder au baccalauréat pour perfectionner leurs connaissances en conceptions et éviter les barrières que l’ordre des architectes leurs impose. Après trois ans il est évident que le technologue peut affirmer si l’architecture est une passion ou non. Pourtant, combien d’entre eux seront accepté au Bacc? une minuscule pogné! L’université de Montréal par exemple admet un MAXIMUM de 12 étudiants en technologie, hors il y 10 établissement qui offre la technique au Québec.
    Ça implique qu’il prennent le meilleur de chaque Collèges seulement, les 96 places qui restent seront distribués à 80% à des étudiants de science de la nature qui n’ont même jamais entendu parler d’une semelle. Est-ce que les 12 technologues auront des cours crédités à l’université? NON!
    Je trouve ça révoltant! Et après les architectes se promènent le petit doit en l’air en s’imaginant qu’ils sont tellement mieux formés que les technologues!

  18. ycarignan Dit:

    Merci du commentaire Madame Hardy. Votre point est excellent et très évocateur! Je n’avaispas cette information qui nous prouve encore plus la peur de la compétition par cet Ordre…

  19. Andrée Poulin Dit:

    Bonjour,

    L’article était très intéressant à lire.

    Merci

  20. VFontaine Dit:

    Je me permet de me joindre à cette discussion, si vous me permettez.

    Je vais y aller de mon expérience de 15 années de travail dans la construction.

    M. Alex Dimas, permettez-moi de vous donner mon opinion sur le sujet. J’ai fait mes débuts dans les bureaux d’architectes et d’ingénieurs, pour devenir entrepreneure en construction maintenant.

    Je trouve dommage de constater qu’après toutes ces années le problèmes d’égocentrie de l’OAQ et ces membres n’ont point changer.

    Dites-moi, si les technologues sont si incompétents, comment se fait-il que ce soit eux que vous engagez dans vos bureaux pour faire vos plans?

    Je n’ai jamais vu un architecte exigé 2500$-3500$ pour des plans d’architectures mais bien 10% de la valeure résidentielle serait plus juste.

    Je trouve dommage de voir qu’après toutes ces années, vous ayez le culot de dénigrer le marché de vos collègues de la construction, tout ceci par e qu’ils ne possèdent pas le titre d’architecte.

    Et pourtant, permettez-moi de vous dire qu’en réunissant toutes nos compétences communes, nous pouvons faire de grandes choses ensemble. Mais il est vrai qu’il est toujours plus facile de dénigrer les autres et de balayer les fautes dans les cours des voisins…on se croirait encore à l’époque de la maternelle.

    Chaque métier comporte ses forces et faiblesses, et je trouve ingrat de dénigrer un technologue vis-à-vis un architecte.

    Je suis ici pour mettre les pendules à l’heures et que cette injustice de gens imbus de leur diplômes me répugnent quand ils l’utilisent au détriment de la société. Je peux vous dire que j’ai travaillé avec des technologues aussi compétents qu’un architecte. Des pommesxpourries il y en a partout et peu importe le ou les métiers.

    Nous sommes tous gagnants de réunir nos forces et de travailler en consortium. C’est ce qu’on appelle travailler en équipe.

    Du travail, il y en a pour tous. Alors cessez de dénigrer le marché de la construction car ceci démontre à quel point votre créativité artistique ne sert point.

    En espérant qu’un jour vous ferez preuve d’ouverture d’esprit en respectant le milieu.

    Bien à vous.

  21. Yves Carignan Dit:

    Et vlan ! :-)

  22. Dimas Dit:

    Yves dire : « et vlan » ne contribue en rien à la conversation, surtout provenant de quelqu’un qui n’a aucune connaissance en architecture ni de son histoire, enfin bref…

    M. Fontaine tout le monde a le droit à une opinion, mais des opinions sont simplement anecdotiques et on ne base pas des décisions collectives sur des expériences personnelles, mais plutôt sur des arguments fondés auprès de la science et la raison.

    Sur ces paroles je vais céder la parole à mon collègue Pierre Thibault:

    http://zonevideo.telequebec.tv/media/15257/pierre-thibault/125-marie-anne

    Bon écoute…

  23. Yves Carignan Dit:

    Mon cher Alex,

    Heureux d’avoir de vos nouvelles et de constater que votre opinion envers vous mêmes, votre profession et votre excellence continue de grandir dans des horizons que seuls les gens de votre culture de votre « grandiosité » peuvent atteindre. Que serait la société sans des gens de votre acabit qui tentent de nous éduquer via leurs connaissances acquises par d’autres et non leurs réalisations personnelles?…

    Lorsque j’emploie le terme « Et Vlan », suivi d’un émoticône démontrant un sourire, cela veut dire que je suis d’accord avec les propos de madame Fontaine, ne vous en déplaise. Nos arguments sont basés, effectivement, sur nos faits vécus. Quant aux vôtres, ils sont flous, sans fondement mais sont basés sur la science alors, que dire de plus?

    Je ne sais pas à quel moment toi et moi avons discuté d’architecture et de son histoire mais je me demande comment tu peux juger de mes connaissances à ce sujet? Parce que je ne suis qu’un vulgaire homme d’affaires n’ayant pas ton petit titre au bout de mon nom? Ça m’attriste de constater que tu as besoin de rabaisser les autres pour te remonter… As-tu appris cela dans tes cours ?

    Je reviens d’un magnifique voyage en Europe où j’ai eu la chance de visiter, entre autre, L’Italie et l’Espagne et d’apprécier son histoire architectural. Oui, j’ai visité les réalisations de Gaudi et appris de son héritage. Pas besoin d’user mes culottes sur un banc d’école d’architecture pour apprécier et comprendre… Certains ont besoin de professeurs, d’autres voyagent, discutent, échangent et apprennent en visitant.

    Concernant la vidéo de votre « collègue » Pierre Thibault, je dois te dire que je suis 100% d’accord avec lui. Il parle de « talent » et de « créativité » dans le développement de nos villes et je suis entièrement d’accord avec son propos. Car, le constat scientifique et vérifiable est le suivant: si l’architecture de Montréal est si laide depuis les 30 dernières années, qui devons-nous blâmer? Qui a fait les plans de ces édifices ?… De grâce, ne jetez pas le blâme sur les clients! Si vous êtes incapables de les convaincre, c’est que vous n’êtes pas convaincant et qu’un vulgaire petit cours de vente auprès de votre grandiose profession serait un atout précieux !…

    Et si l’architecture n’est pas valorisé au Québec, ne serait-ce pas la faute des architectes eux-mêmes? Au lieu de cracher sur les gens qui font le même métier qu’eux et tenter de les regarder de haut comme toi tu sembles le faire, les architectes devraient regrouper tous les intervenants du milieu afin que nous travaillions ensemble à valoriser notre art. Mais cela ne se fera pas de sitôt… Je crois que certains membre de votre Ordre devraient se regarder dans le miroir pour faire autre chose que de se trouver beau et bon… toi le premier.

    la valorisation de l’architecture passe par un travail d’équipe commun. Présentement, vous travaillez de votre côté à rabaisser le travail des autres; ne vous demandez pas pourquoi vous avez besoin de lois provinciales pour protéger votre profession…

    Sur ce, bonnes réflexions et saches que tes anciens confrères, créatifs et talentueux, te saluent et te font leur plus beau sourire! ;-)

  24. VFontaine Dit:

    Ma curiosité l’emporte concernant cette discussion intéressante au plus haut point.
    Premièrement monsieur Dimas, j’aimerais corrigé une chose et merci à monsieur Carignan d’avoir saisie la nuance pour « entrepreneure » effectivement je suis une femme dans un domaine d’hommes.
    Je trouve dommage de constater vos propos, M. Dimas. Je ressens même une guerre personnelle entre vous et M. Carignan, ce qui est très malheureux.

    J’abonde dans la discussion de M. Carignan, car l’histoire de l’achitecture n’a rien à voir avec un titre. Car ceci reviendrait à dire que seulement les architectes sont éduqués et que tous les gens de cette terre qui n’ont pas étudiés en tant qu’architecte sont incultes. Quel manque de respect face à la société.

    M. Carignan et moi ne dénigrons pas les architectes, on est seulement déçu de voir à quel point vous traitez et n’avez aucun respect pour tous les autres métiers de l’industrie. Car vos propos sont insultants et démontrent à quel point, vous imbus de votre personne.

    Il est triste et pathétique d’en faire ce constat!!!

    M. Carignan amène un très bon point concernant l’architecture (et très belle vidéo de M. Thibault, en passant). Se sont les architectes qui ont crées l’architecture de Montréal. Que devons-nous retenir de cette HISTOIRE DE L’ARCHITECTURE?

    Voyez-vous à quel point votre rancune personnelle,n’a pas lieu d’être?

    En déblatérant sur les gens du métier de la construction, qui ne sont que des exécutants…vous nous démontrer que vous avez une dent personnelle contre les dessinateurs/technologues qui ont étudié dans ce domaine et qui vont chercher leur propre expertise.

    Je vous ai déjà mentionné que des pommes pourries, il y en a dans tous les domaines. Ce n’est pas parce qu’on porte le titre d’architecte qu’on est « Dieu » ou si vous préférez supérieur à tout le monde. Ça ne vous donne pas le droit de porter un jugement ou de dénigrer tous les gens du milieu qui font en sorte et ont à coeur l’architecture et l’environnement.

    Descendez de votre pied d’estale, mettez votre orgueil de côté et joignez-vous à nous afin d’avoir des discussions et échanges basées sur du concret. Car laissez-moi vous dire, votre attitude me démontre à quel point, vous n’avez aucun respect de l’architecture et de son peuple en essayant de responsabilisé les autres de vos erreurs passés.

    Sachez être humble et reconnaître que la construction n’est pas une question de titre. Mais une question de culture et de passion de son histoire et de son environnement. Rien à voir avec votre justification d’être un architecte.

    Peut-être que pour vous le Vlan de M. Carignan vous a offensé, alors il n’en tient qu’à vous de comprendre le pourquoi et de guérir cette frustration qui vous habite car M. Carignan ne dénigre en rien les architectes, il défend seulement son titre et son expertise que je respecte largement et que je comprends pour avoir côtoyer des gens imbus de leur titre.

    Et pourtant!!!

    En terminant M. Dimas, cette discussion n’est point une attaque personnelle, elle ne sert seulement à vous faire réaliser que vous êtes offensant pour les gens qui ont du respect pour leur collègue et leur compagnons de construction.

    J’ai travaillé pour et avec les architectes, dans mes débuts…il y en a des bons comme des moins bons. Êtes-vous entrain de me dire que je devrais tous les juger comme des pommes pourries et les mettre dans le même panier?

    Permettez-moi de vous dire, qu’il n’en sera rien, j’ai un grand respect pour certains architectes avec lesquels j’ai travaillé car ils font partie, pour moi, des grands de ce monde…c’est-à-dire qu’ils ont du respect pour les professionnels qui les entourent et ont un soucis du travail bien fait.

    Je crois M. Dimas, que votre égo et votre orgueil, n’ont pas leur place dans ce monde en constante évolution, et que vous devriez travailler sur votre personnalité intérieure car elle en a grandement besoin.

    Avec tout mon respect, M.Dimas, j’espère qu’un jour vous comprendrez, que personne n’est jamais gagnant d’agir comme vous le faites.

    Sachez respecter la culture et l’intelligence des gens autour de vous.

    Au plaisir,

    Mme Fontaine ;)

Laissez une réponse


 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

janvier 2011
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31