Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



 

Au cours de son émisison du 16 juin dernier, Jeff Fillion a eu des commentaires assez durs envers la condition de transgenre de Michelle Blanc, commentaires que Michelle a publié sur son blogue Femme 2.0 au cours du week-end.  Nul besoin de vous dire que cette situation m’a troublée passablement jeudi soir car, comme plusieurs le savent, je côtoie les deux personnes dans ma vie professionnelle et occasionnellement personnelle. 

Pour ceux qui ne le savent pas, je collabore à une émission radiophonique avec Stéphane Bruyère qui est diffusée sur le XM 156, station satelitte qu’exploite l’entreprise de Jeff Fillion.  Je fus reçu en entrevue à quelques reprises par Jeff sur Radio Pirate et il a toujours été correct avec moi et envers Dessins Drummond et ce, même avant que nous achetions des spots publicitaires à sa station.  Cette situation de respect jumelée à un auditoire ciblé et fidèle a fait en sorte que nous avons investi en publicité avec lui depuis maintenant 2 ans.

Quant à Michelle, nul besoin de vous dire qu’elle fait partie du succès internet de Dessins Drummond.  Plusieurs de mes billets parlent d’elle, j’ai fait des conférences avec elle et je fus témoin de l’évolution de sa condition et cette expérience m’a fait énormément grandir.  Je comprends mieux la situation des trans et j’en suis fier.  Je sais qu’elle nous (Marie-France et moi) respecte beaucoup et ce respect est réciproque.  Je collabore avec elle depuis 4 ans et jamais sa condition ne fut questionnée;  au contraire, j’ai trouvé qu’elle avait un « guts » incroyable de risquer sa vie et sa carrière en sortant du placard et cela mérite tout mon respect.

Le situation entre Jeff et Michelle a soulevé plusieurs questions quant à ma position dans ce « conflit ».  Mon ouverture et mon désir de transparence font en sorte que j’ai décidé de publier le tout sur mon blogue.  Je me permets de vous présenter le fil des événements:

Jeudi le 16 juin vers 22h00, je regarde mon fil Twitter et je vois quelqu’un qui écrit que Jeff Fillion a eu des commentaires désobligeants envers Michelle Blanc.  Je réussis à entendre les commentaires qui étaient effectivement durs.  J’envoie un un Direct Mail (DM) à Michelle pour lui dire que je viens d’entendre cet audio et que je suis troublé par cette situation.  Peu de temps après, je vois un Tweet de Jeff Fillion qui dit à Michelle qu’il est désolé d’avoir mis en doute sa crédibilité et qu’il connait quelqu’un qui l’a comme consultante et qu’il sait qu’elle connaît son domaine.  J’ai su samedi ce que je doutais:  ce quelqu’un était Dessins Drummond, en l’occurrence, moi!…

Jeff demande donc à Michelle, sur ce même tweet, de l’avoir en entrevue pour le vendredi AM.  À 23h00 le jeudi soir, je félicite Jeff pour ce geste car, effectivement, Michelle connaît et maîtrise très bien son domaine.   Plusieurs voient en cette demande de Jeff une façon de sauver sa peau (vu via Facebook et Twitter); de mon côté, je fais confiance à la personne que je connais et lui donne le bénéfice du doute.  Je ne suis pas là pour faire la morale à personne, j’ai bien assez de moi et de mes enfants à moraliser !!!

Toujours en DM, j’écris à Michelle et lui suggère d’accepter la proposition d’entrevue de Jeff car, de cette façon, elle pourrait expliquer à Jeff et son équipe que sa condition est scientifiquement reconnue de même que le traitement (lire transformation) qu’elle a subi.  Jeff Fillion dérange et est aussi capable d’entendre les arguments fondés des autres.  Michelle, maîtrisant autant le dossier des Transgenres que le Web, avait une occasion unique de s’expliquer avec Jeff et de fermer le dossier.

J’ai eu la chance de discuter avec Michelle au téléphone vendredi AM vers 7h30 et je lui ai réitéré d’accepter l’entrevue:  elle devait, selon moi, continuer l’éducation sur sa condition sans perdre de temps ni d’argent avec les avocats et les poursuites.  Je lui ai ajouté que ses explications pourraient tomber dans les oreilles de gens qui ont peut-être des préjugés et qui comprendront sans doute mieux cette condition.  L’entrevue a eu lieu vendredi matin et vous pouvez l’entendre via le lien proposé par Radio Ego.  Faites votre propre opinion.

Le hasard a voulu que toute cette situation se passe 2 jours avant que je quitte pour la Floride.  Comme je voulais y aller avec mon véhicule et que je savais que Jeff et son accolyte Yves Landry descendaient dans les mêmes dates, je leur ai demandé si je pouvais les suivre lors de leur voyage en auto.  Ils ont accepté et nous avons roulé sur la 95 dans la journée de samedi et dimanche.  Nous n’étions pas dans le même véhicule mais nous avons eu la chance de discuter du dossier lors de nos peu fréquents arrêts et lors de notre passage à l’hôtel samedi pour le coucher.

Jeff ayant présenté ses excuses en ondes à Michelle, je n’avais rien à ajouter sur ce sujet.  Je me suis concentré à expliquer à Jeff et Yves Landry l’histoire de Michelle et les raisons de sa réaction car elle vit fréquemment avec des menaces, des commentaires disgracieux ainsi que des regards louches.  La crainte fait partie de sa vie.  Certains me diront que je victimise, moi je vous dis ce que je vois et comment je la vois.  D’autres diront qu’elle n’a qu’à changer de carrière, moi je dis que cette condition ne mérite pas une réorientation totale.  Je ne suis pas psy mais Michelle en a plein le cul des commentaires et sa conjointe également.  Je ne peux demeurer indifférent face à cela, que ce soit devant Jeff ou quiconque.  C’est ce dont nous avons parlé calmement mais Jeff a de la difficulté avec cette différence; ça se sent et il le verbalise.  Ça n’excuse pas mais ça explique, comme dirait ma blonde, avec sa verve légendaire !

Cette situation m’a rendu inconfortable mais mon constat de base demeure le même:  Jeff manque d’information sur la condition de Michelle et a porté des opinions qui ont blessé cette dernière.  Il ne voyait pas l’ampleur de la portée de ses opinions et Michelle voyait, dans les propos de Jeff, une autre attaque et/ou situation qui ferait en sorte qu’elle aurait encore à se défendre sur sa condition.   Le point de Michelle est que des propos de ce genre, entendu par quelqu’un d’homophobe ou de « transgenrophobe » pourrait tourner en une situation potentiellement dangeureuse pour elle; du genre: « Fillion pense exactement comme moi, donc, je suis correct de les haïr ».  De son côté, Jeff poussait l’argument que jamais il n’incite à la violence physique envers les autres et je le crois.  Mon opinion?  Avec ce qu’elle a vécu, je comprends que Michelle veuille se protéger et protéger sa conjointe.  C’est normal.  Je crois que Jeff l’a trop poussé, d’où ses excuses en ondes.

Je crois surtout que Jeff a besoin d’information pour le sensibiliser.  Au moment où elle m’a annoncé sa condition, Michelle m’a remis plein de textes à ce sujet et j’ai vite compris qu’elle ne jouait pas à la « fofolle » et je m’en voulais d’avoir eu certains préjugés envers les trans auparavant.  Je suis donc une autre preuve vivnate que certains états et certaines opinions se changent avec une information adéquate.  À ce sujet, lors d’une conversation cet après-midi avec Michelle, je lui ai demandé de me fournir la même documentation qu’elle m’avait fournie à l’époque, ce qu’elle a fait.  Je l’ai envoyée à Jeff en mettant Michelle en copie.  Le reste leur appartient mais s’ils ont besoin de moi, en ami, je serai là. 

C’est en informant les gens que l’on pourra réussir à mieux se comprendre.  C’est en côtoyant Michelle que j’ai compris ce qu’elle vivait, je souhaite à tous, même à Jeff, de connaître cette expérience afin de mieux comprendre cette condition.  Je vous propose les liens de cette documentation fournie par Michelle via le blogue Femme 2.0, un texte qui explique ce qui cause le transsexualisme, les désordres causés par le transsexualisme ainsi que la procédure thérapeutique reconnue internationalement de suivi des trans.  Si vous avez des préjugés et ne prenez pas la peine de lire ou, du moins, de survoler ces textes, vous n’avez malheureusement pas le droit de juger ces gens.  Si vous connaissez de la documentation contradictoire, merci de m’en informer.

Ni Michelle ni Jeff n’ont vu mon texte avant que je le mette en ligne, par respect de mon amitié envers eux.  Seule Marie-France, ma conjointe et meilleure alliée, l’a vu.  Je l’ai écrit avec mes trippes et j’espère que les deux parties comprendront où je veux en venir.  Je leur laisse le reste mais j’aimerais un jour voir Michelle en studio avec Jeff et jaser de Web !  C’est le domaine qui les rapproche le plus après tout…

Je tiens à préciser que mes opinions et le contenu de mes textes n’impliquent que ma personne.  Les employés et agences de Dessins Drummond ne sont aucunement impliqués dans mes propos.  Sachez que vos commentaires, constructifs et non-diffamatoires sont les bienvenus. 

Merci de me lire !  :)

Partager

18 Réponses à “La situation Jeff Fillion – Michelle Blanc… vécue de près!”

  1. Michelle Blanc Dit:

    Merci de cette mise au point cher Yves. J’ai toujours de la difficulté avec les excuses du genre » je m’excuse mais… ». Disons que j’ai de gros doutes sur la bonne foi de monsieur Fillion, que je comprends le questionnement positif, sans insultes et dénigrement mais que j’ai bin de la misère avec les jugements de valeurs faciles et méprisants. Mais qui sait? Tout d’un coup que la lumière jaillisse des ténèbres…

  2. Sylvie C Dit:

    J’abonde dans le même sens que Madame Blanc, dont j’admire le courage et sa façon de s’exprimer.
    Je viens d’écouter l’entrevue radio et j’ai enoore les mâchoires serrées et le sang glacé de rage. J’ai trois pages de notes prises durant l’écoute de l’entrevue, je t’en fait grâce, je vais résumer à ceci:
    - Heureusement qu’il mentionne qu’il est le cave, l’idiot du village et le retardé de Chicoutimi Nord, car il donne une très mauvaise réputation aux gens de sont patelin.
    - Mon opinion au sujet de ce « Red Neck » est la même, dommage qu’une si grande intelligence soit si mal utilisée.
    - Ton copain imparfait donne aussi son âge comme excuse, j’ai 49 ans, je suis née et j’habite Windsor, petit patelin dans les Cantons de l’Est (ça ressemble pas mal au profil de ton copain qui fait semblant de s’excuser) et pourtant, je me dit que nous devrions encourager et être derrière les personnes qui ont le courage de prendre les moyens nécessaires pour être bien dans leur peau, plutôt que de les ridiculiser. Et le faire sur la place publique, c’est inacceptable.
    - Pas besoin d’être parfait pour accepter les autres avec leurs différences, il s’agit seulement de les regarder, les écouter, les connaître. L’acceptation vient de soi et l’appréciation suit immédiatement parce qu’on découvre leur plus grande qualité: l’absence de jugement négatif envers les autres. Quelles belles personnes!

    P.S.: Je ne juge pas l’animateur de radio, les qualificatifs que j’ai écrits pour ne pas le nommer viennent tous de lui-même, dans son entrevue avec Madame Michelle Blanc…

  3. Yann Fortier Dit:

    Félicitations M. Carignan pour le rôle que vous avez joué dans cette altercation. Vous avez su calmer la tempête et mettre en contact les deux intervenants pour qu’ils puissent s’expliquer calmement. Bravo a Michelle d’avoir accepté l’invitation de Jeff. Je suis un auditeur de Radio-Pirate et je peux dire que l’entretien a fait évoluer ma perception des trans-genre.

  4. ycarignan Dit:

    Merci Michelle de ton commentaire et on verra avec le temps! Tu verras que ma soeur est devenue une de tes fans et n’approuve pas mes liens avec Jeff! :) Merci de ton opinion Sylvie et je la comprends.

    @Yann, merci de ton commentaire et ta réaction me fait très plaisir! Si mon geste a pu provoquer une réaction comme la tienne à plein de gens, nous aurons avancé. J’apprécie!

  5. Michael Muryn Dit:

    Michelle… je ne sais pas de qu’elle mais tu parles. Ne fait pas l’erreur de penser que le mais efface tout ce qui le précède. S’il dit qu’il s’excuse, mais qu’il reste incomfortable avec ça, tu devrais au minimum apprécier la franchise, versus quelqu’un qui s’excuserait de façon hypocrite. Je crois qu’il t’a donné un certains respect pareil. Prends le. En espérant que vous allez les deux pouvoir en rire dans le future!

    Ne soyez pas stupide et tout prendre avec l’humour. Mais ne prenez vous pas trop au sérieux non-plus.

    D’accord par contre avec Sylvie C que des arguments comme « blah blah de mon patelin », « j’ai X d’age », etc. ne pèsent pas fort. En fait, souvent quand l’âge sort dans un argument, ça sonne un geste de désespoir. Genre t’es laid/t’as les cheveux brun/t’es plus jeune que moi et j’ai donc raison. ;-) Je dirais que c’est sa façon à lui de dire qu’il a tord avec un brin d’exagération ou de « poésie », hah.

    Je ne connais pas assez les deux pour émettre une opinion parfaite. Je peux juste dire que Jeff est effectivement intéressant et semble intelligent par ce qui m’a été exposé de lui. Il fait par contre probablement des dérapages ou sinon il a un humour qui dérange (dans toute blague un peu de vérité comme j’ai dis sur le blogue de M. Blanc). Il y a des personnes qui ont été beaucoup plus loin parfois, mais ça l’a bien passé! Apparence, perception, compréhension des intentions?

    Vous vous êtes parler, c’est un début.

  6. ycarignan Dit:

    Merci de ton commentaire Michael ! J’apprécie et je partage ton point du fait que quelque chose fut déclenché de positif dans ce conflit mais je sens que les barils de poudres sont trop près des flammes… On verra! :o)

  7. Michael Muryn Dit:

    On verra effectivement. Je trouve ça platte quand des gens envoient des trucs comme des menaces de mort ou montre énormément de haine dans beaucoup de situation, ça doit affecter Michelle, qu’on l’accepte ou pas, qu’elle nous dérange ou pas. Certains dans ceux là le font juste pour niaiser (ce qui reste difficle, car ça entretient un doûte avec de quoi de très troublant, surtout quand personne est là pour dire « blague » après), certains le font par contre par haine (ce qui selon moi est beaucoup plus grave). Ce qui peut porter à la rendre plus sur ses gardes contre toute attaque ou toute chose qui pourrait venir compliquer sa situation et/ou sa cause.

    J’ai posté plusieurs messages sur son blogue Femme 2.0 y’hier, mais à date seulement la partie 1 de 5 a été publié, peut-être qu’elle n’a pas eu le temps de lire les 4 autres parties, LOL (oui j’écris beaucoup quand je me laisse allé et ce n’était pas mon texte le plus concis et structuré! Mais il y a certaines pensées dedans qui vont intéressé ceux qui aiment « penser », « comprendre », « voir le problème sous divers angles », etc.)

    Penseur oblige, j’y re-pense aujourd’hui et une des choses qui me dérangeait personnellement est le fait de changer parce qu’on accepte pas son corps/apparence. Bien sûr avec l’hypothèse que ça affecte le psychologique, je me dois de rester ouvert car je peux ne pas comprendre ou être capable de me mettre dans la peau de l’autre (malgré ma « grande capacité » à m’imaginer dans la situation de l’autre quand j’aborde un problème). Ce qui est bizarre, est que comme je pourrais comprendre un tueur en série (pas que je l’approve dans mes propres choix), je peux comprendre une certaine folie de vouloir transformer son corps, à la limite pour les fofolles, etc. Mais c’est dur d’accepter de vouloir changer par un manque d’acceptation (je suis probablement simpliste ici puisque ma compréhension de haut niveau n’est pas aussi simple que ça). Surtout quelqu’un qui semble si intelligent, qui a un bon sens de communication, etc. Peut-être parce que [je crois que] j’ai un bon contrôle sur mes émotions et ma façon de penser que je peux malléer quand j’ai des problèmes du genre, je crois que les gens peuvent aussi changer leur façon de penser dans ces cas là. Je peux avoir tord, reste que c’est une hypothèse que je ne serais pas si vite à mettre de côté.

    Reste que cela est facile à dire, jusqu’à ce que tu frappes un problème avec lequelle tu n’es plus capable de « dealer » avec!

    À la limite, Michelle a trouvée une solution (parmis tant d’autre) avec laquelle elle vit bien (j’espère!). Il faut qu’elle protège un peu sa cause, mais il faut aussi apprécié sa vie (je suis sûr qu’elle le fait comme elle est actif dans beaucoup d’autres domaines que le trans.).

    Bravo pour ton geste Yves. C’est tout à ton honneur de rapprocher deux personnes qui ont eu un conflit. Respect.

  8. Yves Carignan Dit:

    Salut Michael,

    Merci de ton texte et de tes explications sur ta perception des choses. On voit bien ton ouverture et c’est ce qui compte. Tes questions sont justifiées et tu peux avoir pas mal de réponses dans les liens que je propose dans mon texte. La transformation, selon mes disucssions avec Michelle et mes lectures, est la seule façon de s’en sortir pour les gens qui souffrent de cette condition.

    Michelle a tout essayé et elle est libérée depuis cette transformation. Celle-ci comporte des dommages colatéraux mais la balance est positive. Quand on sait que plus de 60% des gens souffrant de cette condition se suicident, on ne peut demeurer indifférent.

    Merci encore pour ton texte et tes bons mots!

  9. Michelle Blanc Dit:

    @Michael seul ton premier texte pouvait être mis en ligne. Les autres n’avaient pas d’hyperliens d’acceptation dans Blogger. Si tu les écrit un à un je les mettrais en ligne avec plaisir. Aussi, comme le mentionne Yves, le dénigrement éhonté des trans conduit malheureusement plusieurs d’entre-elles (et eux) à se suicider. Après tout le monde en parle j’ai reçu plusieurs courriels d’épouse d’hommes qui se sont suicidés qui m’ont confié avoir trouvé des preuves d’enjeux transsexuels non-résolus dans leur ordinateur et garde-robe après leur mort. Cette étude conclut que la moitié des jeunes trans ont songé au suicide et que le quart ont mis en oeuvre leur plan http://www.thetrevorproject.org/suicide-resources/suicidal-signs . Lorsque M. Fillion s’excuse de m’avoir traité d’incompétente parce que j’étais trans, il ne s’excuse pas de m’avoir traité de freak, de gars fille et autres insultes extraordinairement dégradantes. Si des trans fragiles écoutaient cela, elles se disent certainement qu’il vaut mieux mourir que d’affronter le mépris le reste de leur jours. Aussi, étrangement, les menaces que j’ai reçu viennent de circonstances similaires à celle évoqué par M. Fillion. Lorsque je parle de transsexualité à la télévision, c’est normal de parler de freakitude, de l’aspect « weird » de ma condition. Mais lorsque je suis invitée comme l’experte à LCN, Radio-Canada, économie en direct sur RDI, Isabelle Maréchal ou autre et qu’iln’est nullement question de ma condition, certains extremistes « pognent les nerfs » de voir « une freak » qu’on passe dans les médias et qu’on traite comme n’importe qui. Il semble que je devrais être une pute, une moins que rien, une coiffeuse ou une manucuriste pour ne pas déranger. Si j’ai du succès et qu’on me respecte pour mon « brain ». Ça dérange au plus haut point.

    Je ne me cacherait pas, je ne me suiciderai pas, je vais continuer d’être moi-même et de m’exprimer comme je l’entend. Ceux qui ont de la misère avec ça c’est bien dommage pour eux parce que je ne suis pas prêt de disparaître…

  10. Yves Carignan Dit:

    Merci de ces précisions Michelle! La justesse du propos fait en sorte que la population en général ne peut que mieux comprendre cette condition et ton état général face à toute forme de diffamation.

    Et à la fin, tu aurait dû écrire « …que je ne suis pas prêtE de disparaître… » et non « prêt » ! :o)

    S’il faut que je commence à corriger tes accords d’adjectifs féminins en plus !… :)

  11. Yves Carignan Dit:

    C’est même « près » de disparaître le vrai terme !
    Ou « prête à » disparaître est aussi bon !

  12. Michael Muryn Dit:

    @Yves J’avoue que 60%, c’est bien au delà de la moyenne générale, alors j’imagine que ça l’a bel et bien un impact mentale énorme qui rend très mal à l’aise ces personnes. Ma tête de cochon veut persister qu’il y a sans doûte d’autres moyens, j’ai peut-être tord, peut-être raison. Mais bon, on peut chercher une vie à ne rien trouver, ou utiliser une solution qui fonctionne pour nous, comme cela semble avoir aidé Michelle.

  13. Michael Muryn Dit:

    @Michelle OK, bizarre, alors tu as vu mes autres messages passés, mais tu n’avais pas de lien d’approbation? Il faudrait je vérifie si j’ai gardé une copie de ces textes sur l’ordinateur où je l’ai tapé ce soir et je resoumettrai. Blogger n’a pas de « admin panel » où tu pourrais voir et administrer tous les messages en attente d’approbation?

    Je répond sur le reste plus tard… j’ai des urgences au travail et je dois interrompre mon écriture! ;-)

  14. Yves Carignan Dit:

    @Michael; Je crois que l’important, c’est de respecter et tenter de mieux comprendre. Pour le reste, la science nous aide à faire notre opinion! Merci !

  15. attilio Dit:

    Il demeure que si un animateur radio fait un petit pas de coté,,son cas se tranformera en un « lynchage de villageois ».La liberté d’expression au Québec ça n’existe PLUS.On se fait accroire que ça existe.En fait les québécois sont des puritanistes qui n’ont aucun sens de l’humour.
    Jeff Fillion s’est excusé à Michelle Blanc pour une seule raison.Il veut éviter une poursuite .Il ne veut pas revivre le CALVAIRE que la « JUSTICE »québécoise lui a fait subir du temps qu’il était le plus populaire des animateurs radio de Québec.Il a bien raison de se méfier.Il n’a pas le choix.
    Le Québec est une société fermée puritaine et intolérante .Même quand nos médias essaient de nous démontrer le contraire.Les québécois sont des « bigottes » de village.. Ils ne prennent aucune critique négative surtout quand ils se donnent le droit de critiquer négativement toutes les sociétés qui ne pensent pas comme eux..En clair les québécois sont des « redneck ».Parole de québécois.Merci de publier mes propos .

  16. Yves Carignan Dit:

    Bonjour Attilio,

    Merci du commentaire et de me lire. Je crois aussi en cette liberté d’expression mais le dilemme est toujours le même: cette liberté ne commence et ne termine à la même place pour personne! :o) Salut et merci !

  17. L’ouverture et ses limites… « Le Blogadoom Dit:

    [...] après s’être excusé concernant la remise en question de ses compétences (de ses clients (Yves Carignan de Dessin Drummon) lui rappellent qui elle est et il semblerait qu’elle est très bonne [...]

  18. Remi Corcoran Dit:

    Madame Blanc, quoi que vous pensiez, les gens ont droit de ne pas aimer ce que vous etes. Moi personnellement, et tout en demeurant extremement poli, je peux vous dire que je désaprouve a 100% votre changement de condition, mais le respecte. Vous voulez que tout le monde se montre compatissant à votre cause mais c’Est impossible, les 3 quarts des gens ne comprendront jamais qu’on puisse faire ce que vous faites. Vous devrez vivre avec ca pour toujours. Bonne chance

Laissez une réponse


 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   sept »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930