Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du mois de février, 2012

Ces fameux frais de scolarité!…

Écrit par Yves Carignan @ 4:45
Filed under: Actualités,Opinion

Au cours des dernières semaines, tout le monde a pu constater le début des grèves des étudiants d’Universités au Québec et force est de constater que le mouvement prend de l’ampleur.  Les médias nous envoient de l’information et des images à tous les jours, le pont Jacques Cartier fut bloqué et chacun donne son opinion qui vaut tout aussi bien que celle du voisin.

En discutant de ce sujet avec ma conjointe et associée, elle me demandait mon opinion face à ce débat;  ma réponse fut d’une simplicité déarmante pour une personne qui tend plus vers la droite économique comme moi: « Je crois que nous devons dégeler ces frais et rattraper le retard le plus rapidement possible car ce gel n’a aucun sens;  tout doit suivre l’inflation et un gel suppose une grosse augmentation à un moment donné.  Les gouvernements prennent tellement peu de décisions, il faut que celle-ci se prenne un jour même si le dégel se fera lorsque nos propres enfants seront à l’Université! »  (On passe toujours au mauvais moment nous!)

C’est alors que Marie-France me dit: « Moi je suis contre ces hausses et ça me surprend que tu sois pour! »  On commence une discussion là !!!

« Si on augmente les frais de scolarité, on vient encore chercher de l’argent dans nos poches; mais est-ce que nos taxes ou nos impôts vont diminuer? Certainement pas!  Donc, si le gouvernement ne fait pas son ménage, pourquoi on paierait encore pour ses excès ? »

Ouin!…  Pas bête du tout!  Le point de base étant que le système est sous-financé et que notre société ne veut rien savoir de voir l’entreprise privée s’intégrer dans l’éducation ou de voir notre système ressembler à celui des universités américaines.  Ce faisant, on doit trouver l’argent quelque part!  Comme je suis un apôtre de « L’utilisateur payeur », j’ai une ouverture certes au dégel des frais de scolarité.  La preuve est faite si on se compare avec l’Ontario:  leurs frais étant 3 fois plus élevés que les nôtres, ils graduent 25% plus d’étudiants per capita dans cette province que chez nous, comme en fait foi le billet sur l’excellent site de Antagoniste.net!  Alors, je ne marche pas dans l’argument que si c’est plus cher, les jeunes s’instruiront moins.  Regardez le secondaire:  c’est gratuit et les jeunes décrochent.  Malheureusement, le problème est plus profond que « financier »: il est « québécois »…

Cependant, je marche à fond dans l’argument que nous sommes tous à bout de payer!  On augmente la taxe provinciale, on dégele les frais mais il y a aucun effort financier dans la gestion de l’État.  Si on compare avec une entreprise (oui, j’aime comparer avec ce que je connais!), lorsque nous devons affronter des périodes plus difficiles, nous devons faire des choix et couper à certains endroits et devenir imaginatifs pour augmenter les revenus.  Si rien de cela ne fonctionne, nous devons augmenter les prix (aller chercher dans la poche des clients/contribualbles) et nous faisons tout pour éviter ce geste.  Cependant, dans la gestion de l’État, rien de cela ne se passe.  La ponction dans les poches des contribuables est l’éléments numéro par manque de courage politique.

C’est un manque de respect du contribuable et c’est pour cette raison que je suis contre le dégel des frais de scolarité!  Montrez-moi qu’il y a un effort dans notre gros État devenu ingérable et je sortirai l’argent de ma poche!

Ma belle Marie-France m’a encore convaincu!  🙂

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

février 2012
L M M J V S D
« Déc   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829