Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du mois de mai, 2013

Je tente de reprendre le dessus et d’être plus présent sur cette blogosphère mais comme les projets d’affaires et les besoins familiaux ne manquent pas depuis quelques temps, je néglige cet aspect que j’aime pourtant beaucoup:  écrire et commenter!

En ce samedi, veille de la Fête des Mères, je ne veux rien commenter sur les affaires ni sur la politique!…
J’ai une pensée toute spéciale pour ma mère et un grand besoin de lui rendre hommage…

Pour ceux qui ne le savent pas, ma mère fut atteinte d’un cancer du poumon il y a 4 ans et elle était en rémission depuis l’année dernière, moment où cette putain de maladie a décidé de s’attaquer à son oesophage…

Elle a subi d’autres traitements de chimio et, depuis les Fêtes, la maladie sembl

 

e stagner.  Un répit pour elle…

Mais comme la masse cancéreuse est derrière l’oesophage, elle affecte le fonctionnement de ce tube qui va de la gorge pour se rendre jusqu’à  l’estomac.  Selon le gastro-entérologue, le signal envoyé aux muscles de l’oesophage est brouillé par cette masse cancéreuse;  résultat:  lorsqu’elle mange, certains muscles de l’oesophage font descendre la nourriture tandis que d’autres la font remonter!…  résultat, effet de blocage et elle s’étouffe fréquemment, voire à chaque repas…

Je me suis donc décidé à aller avec elle et mon père rencontrer le Dr. Rateb, à Sherbrooke, afin de regarder les différentes solutions pour ma mère.  Comme elle se nourrit peu dû à sa condition, elle pèse maintenant moins de 100 livres et ses forces diminuent de jour en jour.  Ce gentil et attentionné médecin a donc suggéré de procéder à une gastrostomie percutanée endoscopique, communément appelée PEG.  Cette intervention lui permettra de se nourrir directement par l’estomac et ainsi se refaire des forces.  L’intervention fut pratiquée par mon bon ami, le chirurgien drummondvillois Richard Laplante, lui-même qui avait opéré ma mère lors de son premier cancer.

Ajoutée à l’installation de son PEG, le Dr. Laplante a aussi soigner une plaie dans le dos de ma mère qui lui faisait du mal depuis un an.  Elle devait changer ses pansements aux 2 ou 3 jours depuis un an !…  Dr. Laplante a donc remédié à cette situation et le tout devrait être réglé.

Les deux interventions ont eu lieu dans la même journée…  Je ne faisais qu’accompagner mes parents et j’ai trouvé la journée longue et exténuante, imaginez pour ma mère!…

Lors d’une discussion entre mon père, le Dr. Laplante et moi, ce dernier nous suggérait de garder ma mère à l’hôpital afin de s’assurer de bien démarrer son gavage (je n’aime pas ce mot!) via son PEG et lui donner l’occasion de se reposer et de récupérer ses forces.  Enfin, ma mère sera nourrit convenablement et pourra gagner un peu de poids et reprendre ses forces!…

Elle devrait sortir dans quelques jours…

Maman, tu passeras la journée de la Fête des Mères à l’hôpital…  Je crois que ce fut la bonne solution et j’espère que la vie fera en sorte que tu puisses te « refaire » un peu!

Toute ta vie, tu nous a enseigné d’être courageux et de foncer pour obtenir ce que l’on veut;  je regarde comment tu gères ta maladie et, effectivement, le mot « courage » te décrit très bien!

Tu m’as souvent dit que « tout finit par s’arranger » lorsque j’étais dans des situations difficiles, et tu avais raison!  J’ai le goût de te dire la même chose!  Nous avons tout en main pour que les choses s’arrangent; souhaitons que le cancer soit coopératif !

Je suis triste de te voir souffrir et de voir que tu dois passer encore du temps à l’hôpital, me semble que tu as beaucoup donné de ce côté…
Je suis fier de te voir te battre même si je sens combien tu as le goût de sortir le drapeau blanc…  Je comprends!
Toute ta vie, tu as donné beaucoup aux autres, il est temps que les autres s’occupent de toi!  Laisse-toi gâter un peu…

Je te souhaite une merveilleuse journée, entourée des tiens!  Je pense à toi très fort et je suis très heureux de t’avoir accompagné jeudi lors de cette longue journée!  C’est un peu ma façon de te remettre tout ce que tu as fait pour moi même si j’aimerais tellement en faire plus…

Mes voeux sont relativement simples et complexes à la fois…  Je te souhaite de reprendre du mieux, de te nourrir sans t’étouffer, de profiter des journées avec papa, voire même reprendre ton siège derrière lui sur sa moto !  Je te souhaite de ne plus passer la majeure partie de tes journées à dormir, dû à ton incapacité à te nourrir convenablement; je sais que de te nourrir représentait une souffrance pour toi et non un plaisir…  Et quand un plaisir devient une souffrance et que ce même plaisir est une nécessité à la vie, on a un problème !…  Mais ce dernier est résolu et j’espère que tout entrera dans l’ordre.

Maman, je t’aime de tout mon coeur et veux revoir ton sourire et tes beaux grands yeux bleus regarder la vie de façon positive.
Comme tu le sais, je serai toujours là pour toi comme tu l’as été pour moi, quoi qu’il arrive !
Tu m’as éduqué en me transmettant de belles valeurs et l’une d’elles est que je prendrai toujours soin de ceux que j’aime et qui m’aiment!  Tu fais partie de ceux-là, très haut dans ma liste!

Un merci tout spécial aussi à mon père qui ne lésine sur rien pour que ma mère soit bien.  Il fut de tous ses déplacements à l’hôpital et la supporte quotidiennement depuis le tout début.  Jamais il ne demande de l’aide.  Quand le curé leur a dit il y a 52 ans: « pour le meilleur et pour le pire », mon père a compris vite et nous le prouve à chaque jour!

Mon père aura 77 ans dans une semaine !…   Et oui, il fait toujours de la moto mais a réduit ses déplacements à 15 ou 20 000 km / année au lieu des 30-35 000 km habituels !!!  Il roule plus avec sa moto que moi avec mon auto!  Je suis fier de toi papa et merci pour tout ce que tu fais!  Tu es mon idole et le restera pour toujours!…

Bonne Fêtes des Mères à toutes les mamans, en particulier à toi, Marie-France, qui est la mère de mes enfants choyés !  Tu es la plus merveilleuse au monde…  ex-aequo avec ma mère !  ;o)

xx

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

mai 2013
L M M J V S D
« Fév   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031