Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



 

Au cours de son émisison du 16 juin dernier, Jeff Fillion a eu des commentaires assez durs envers la condition de transgenre de Michelle Blanc, commentaires que Michelle a publié sur son blogue Femme 2.0 au cours du week-end.  Nul besoin de vous dire que cette situation m’a troublée passablement jeudi soir car, comme plusieurs le savent, je côtoie les deux personnes dans ma vie professionnelle et occasionnellement personnelle. 

Pour ceux qui ne le savent pas, je collabore à une émission radiophonique avec Stéphane Bruyère qui est diffusée sur le XM 156, station satelitte qu’exploite l’entreprise de Jeff Fillion.  Je fus reçu en entrevue à quelques reprises par Jeff sur Radio Pirate et il a toujours été correct avec moi et envers Dessins Drummond et ce, même avant que nous achetions des spots publicitaires à sa station.  Cette situation de respect jumelée à un auditoire ciblé et fidèle a fait en sorte que nous avons investi en publicité avec lui depuis maintenant 2 ans.

Quant à Michelle, nul besoin de vous dire qu’elle fait partie du succès internet de Dessins Drummond.  Plusieurs de mes billets parlent d’elle, j’ai fait des conférences avec elle et je fus témoin de l’évolution de sa condition et cette expérience m’a fait énormément grandir.  Je comprends mieux la situation des trans et j’en suis fier.  Je sais qu’elle nous (Marie-France et moi) respecte beaucoup et ce respect est réciproque.  Je collabore avec elle depuis 4 ans et jamais sa condition ne fut questionnée;  au contraire, j’ai trouvé qu’elle avait un « guts » incroyable de risquer sa vie et sa carrière en sortant du placard et cela mérite tout mon respect.

Le situation entre Jeff et Michelle a soulevé plusieurs questions quant à ma position dans ce « conflit ».  Mon ouverture et mon désir de transparence font en sorte que j’ai décidé de publier le tout sur mon blogue.  Je me permets de vous présenter le fil des événements:

Jeudi le 16 juin vers 22h00, je regarde mon fil Twitter et je vois quelqu’un qui écrit que Jeff Fillion a eu des commentaires désobligeants envers Michelle Blanc.  Je réussis à entendre les commentaires qui étaient effectivement durs.  J’envoie un un Direct Mail (DM) à Michelle pour lui dire que je viens d’entendre cet audio et que je suis troublé par cette situation.  Peu de temps après, je vois un Tweet de Jeff Fillion qui dit à Michelle qu’il est désolé d’avoir mis en doute sa crédibilité et qu’il connait quelqu’un qui l’a comme consultante et qu’il sait qu’elle connaît son domaine.  J’ai su samedi ce que je doutais:  ce quelqu’un était Dessins Drummond, en l’occurrence, moi!…

Jeff demande donc à Michelle, sur ce même tweet, de l’avoir en entrevue pour le vendredi AM.  À 23h00 le jeudi soir, je félicite Jeff pour ce geste car, effectivement, Michelle connaît et maîtrise très bien son domaine.   Plusieurs voient en cette demande de Jeff une façon de sauver sa peau (vu via Facebook et Twitter); de mon côté, je fais confiance à la personne que je connais et lui donne le bénéfice du doute.  Je ne suis pas là pour faire la morale à personne, j’ai bien assez de moi et de mes enfants à moraliser !!!

Toujours en DM, j’écris à Michelle et lui suggère d’accepter la proposition d’entrevue de Jeff car, de cette façon, elle pourrait expliquer à Jeff et son équipe que sa condition est scientifiquement reconnue de même que le traitement (lire transformation) qu’elle a subi.  Jeff Fillion dérange et est aussi capable d’entendre les arguments fondés des autres.  Michelle, maîtrisant autant le dossier des Transgenres que le Web, avait une occasion unique de s’expliquer avec Jeff et de fermer le dossier.

J’ai eu la chance de discuter avec Michelle au téléphone vendredi AM vers 7h30 et je lui ai réitéré d’accepter l’entrevue:  elle devait, selon moi, continuer l’éducation sur sa condition sans perdre de temps ni d’argent avec les avocats et les poursuites.  Je lui ai ajouté que ses explications pourraient tomber dans les oreilles de gens qui ont peut-être des préjugés et qui comprendront sans doute mieux cette condition.  L’entrevue a eu lieu vendredi matin et vous pouvez l’entendre via le lien proposé par Radio Ego.  Faites votre propre opinion.

Le hasard a voulu que toute cette situation se passe 2 jours avant que je quitte pour la Floride.  Comme je voulais y aller avec mon véhicule et que je savais que Jeff et son accolyte Yves Landry descendaient dans les mêmes dates, je leur ai demandé si je pouvais les suivre lors de leur voyage en auto.  Ils ont accepté et nous avons roulé sur la 95 dans la journée de samedi et dimanche.  Nous n’étions pas dans le même véhicule mais nous avons eu la chance de discuter du dossier lors de nos peu fréquents arrêts et lors de notre passage à l’hôtel samedi pour le coucher.

Jeff ayant présenté ses excuses en ondes à Michelle, je n’avais rien à ajouter sur ce sujet.  Je me suis concentré à expliquer à Jeff et Yves Landry l’histoire de Michelle et les raisons de sa réaction car elle vit fréquemment avec des menaces, des commentaires disgracieux ainsi que des regards louches.  La crainte fait partie de sa vie.  Certains me diront que je victimise, moi je vous dis ce que je vois et comment je la vois.  D’autres diront qu’elle n’a qu’à changer de carrière, moi je dis que cette condition ne mérite pas une réorientation totale.  Je ne suis pas psy mais Michelle en a plein le cul des commentaires et sa conjointe également.  Je ne peux demeurer indifférent face à cela, que ce soit devant Jeff ou quiconque.  C’est ce dont nous avons parlé calmement mais Jeff a de la difficulté avec cette différence; ça se sent et il le verbalise.  Ça n’excuse pas mais ça explique, comme dirait ma blonde, avec sa verve légendaire !

Cette situation m’a rendu inconfortable mais mon constat de base demeure le même:  Jeff manque d’information sur la condition de Michelle et a porté des opinions qui ont blessé cette dernière.  Il ne voyait pas l’ampleur de la portée de ses opinions et Michelle voyait, dans les propos de Jeff, une autre attaque et/ou situation qui ferait en sorte qu’elle aurait encore à se défendre sur sa condition.   Le point de Michelle est que des propos de ce genre, entendu par quelqu’un d’homophobe ou de « transgenrophobe » pourrait tourner en une situation potentiellement dangeureuse pour elle; du genre: « Fillion pense exactement comme moi, donc, je suis correct de les haïr ».  De son côté, Jeff poussait l’argument que jamais il n’incite à la violence physique envers les autres et je le crois.  Mon opinion?  Avec ce qu’elle a vécu, je comprends que Michelle veuille se protéger et protéger sa conjointe.  C’est normal.  Je crois que Jeff l’a trop poussé, d’où ses excuses en ondes.

Je crois surtout que Jeff a besoin d’information pour le sensibiliser.  Au moment où elle m’a annoncé sa condition, Michelle m’a remis plein de textes à ce sujet et j’ai vite compris qu’elle ne jouait pas à la « fofolle » et je m’en voulais d’avoir eu certains préjugés envers les trans auparavant.  Je suis donc une autre preuve vivnate que certains états et certaines opinions se changent avec une information adéquate.  À ce sujet, lors d’une conversation cet après-midi avec Michelle, je lui ai demandé de me fournir la même documentation qu’elle m’avait fournie à l’époque, ce qu’elle a fait.  Je l’ai envoyée à Jeff en mettant Michelle en copie.  Le reste leur appartient mais s’ils ont besoin de moi, en ami, je serai là. 

C’est en informant les gens que l’on pourra réussir à mieux se comprendre.  C’est en côtoyant Michelle que j’ai compris ce qu’elle vivait, je souhaite à tous, même à Jeff, de connaître cette expérience afin de mieux comprendre cette condition.  Je vous propose les liens de cette documentation fournie par Michelle via le blogue Femme 2.0, un texte qui explique ce qui cause le transsexualisme, les désordres causés par le transsexualisme ainsi que la procédure thérapeutique reconnue internationalement de suivi des trans.  Si vous avez des préjugés et ne prenez pas la peine de lire ou, du moins, de survoler ces textes, vous n’avez malheureusement pas le droit de juger ces gens.  Si vous connaissez de la documentation contradictoire, merci de m’en informer.

Ni Michelle ni Jeff n’ont vu mon texte avant que je le mette en ligne, par respect de mon amitié envers eux.  Seule Marie-France, ma conjointe et meilleure alliée, l’a vu.  Je l’ai écrit avec mes trippes et j’espère que les deux parties comprendront où je veux en venir.  Je leur laisse le reste mais j’aimerais un jour voir Michelle en studio avec Jeff et jaser de Web !  C’est le domaine qui les rapproche le plus après tout…

Je tiens à préciser que mes opinions et le contenu de mes textes n’impliquent que ma personne.  Les employés et agences de Dessins Drummond ne sont aucunement impliqués dans mes propos.  Sachez que vos commentaires, constructifs et non-diffamatoires sont les bienvenus. 

Merci de me lire !  🙂

Share
24 septembre, 2010

Les Médias Sociaux 101 par Michelle Blanc

Écrit par Yves Carignan @ 7:27
Filed under: Actualités,Affaires,Coup de coeur,Lecture,Opinion

Au cours de la dernière semaine, sans doute à cause du statut de « client chouchou » de notre entreprise, nous avons eu le privilège de recevoir notre copie avant lancement du fameux livre de Michelle Blanc, Les médias sociaux 101, écrit en collaboration avec Nadia Seraiocco.

À l’instar du blogueur Renart Léveillé, je me lance dans la critique de ce livre qui nous permet de démystifier les Facebook, Twitter, LinkedIn et autres réseaux sociaux de ce monde.  Je cite ce blogueur car ma critique ressemblera quelque peu à la sienne !

En partant, je donnerai une note de 9 / 10 sur ce livre car, suite à ma lecture rapide (je ne suis vraiment pas un lecteur assidu mais j’ai décidé de faire un effort pour la cause !), j’ai reconnu le style unique de Michelle ainsi que sa capacité à vulgariser cet univers pour le rendre accessible au commun des mortels et aux gens d’affaires.  Elle a su, en 160 pages, résumer une bonne partie des mes 4 ans de consultation avec elle !  Considérant les honoraires payés par Dessins Drummond au fil des ans, nous sommes donc heureux d’avoir obtenu cette copie avant tout le monde!  ;o)

Plus sérieusement, cet ouvrage est idéal pour toute personne et/ou entreprise qui ne s’est toujours pas lancé dans les médias sociaux, de comprendre ce qu’ils sont et de maîtriser les termes de base.  Même après 4 ans de médias sociaux avec Michelle, j’ai encore appris quelques éléments importants en lisant son livre.  Elle a même su me faire rire !  Faut le faire avec un sujet aussi sérieux.

J’ai beaucoup apprécié le lexique en fin de livre qui permet au lecteur encore plus pressé que moi de capter, en quelques pages, l’essentiel de cet univers.  La terminologie du Web est complexe et cette section est un outil de référence rapide, comme le livre au complet l’est.

Pourquoi ne pas avoir accordé un 10 /10 ?  C’est là que je fais un critique de moi!  Dans ma copie de livre, j’ai noté quelques erreurs de terminologie qui font en sorte que le lecteur néophyte peut se perdre dans les explications.  Ces erreurs furent transmises à Michelle et je sais que le tout sera corrigé.  En deuxième lieu, Michelle aurait-elle pu aller plus loin ?  Peut-être.  Mais l’objectif de vulgariser pour un public autre que ses « habitués » est atteint.  Elle ira sûrement plus loin dans un prochain livre!

Bravo Michelle et Nadia!  Je me suis bien amusé et instruit en lisant ce livre.  Ce sera avec plaisir que je vous reverrez au lancement de lundi.

Share

Comme vous le savez, notre entreprise collabore avec Michelle Blanc depuis plusieurs années.  Michelle, jumelée à notre équipe de développement WEB, font en sorte que Dessins Drummond a pris un virage Web 2.0 il y a plus de deux ans et continuera ce virage au cours des prochaines années.

Le blogue que vous lisez présentement, celui de Dessins Drummond, notre présence sur les différents médias sociaux et le développement de stratégies précises (et secrètes…) font partie de la stratégie web 2.0 de Dessins Drummond et nous continuons en ce sens.

Lors d’une entrevue à RDI avec Gérald Fillion, Michelle a parlé de Dessins Drummond dans les dernières secondes et nous en sommes bien fiers.  Merci Michelle et je vous joins cette vidéo pour votre information.

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

Share
31 décembre, 2008

Conférence Webcom avec Michelle Blanc sur vidéo

Écrit par Yves Carignan @ 2:46
Filed under: Conférences,Dessins Drummond

Lors d’un récent billet, je vous parlais que j’aurais la chance de faire une conférence sur le Web 2.0 en entreprise avec notre consultante Michelle Blanc.

Cette conférence fut captée sur vidéo et je vous la propose:

J’ai eu quelques commentaires concernant cette conférence via le lien « Parlez au président » dont je vous ferai part sous peu !

 

Share
27 novembre, 2008

Mon entrevue avec Michelle Blanc au Webcom

Écrit par Yves Carignan @ 9:56
Filed under: Conférences,Entrevues Média

Comme vous le savez, lors du dernier Webcom Montréal, j’ai fait une conférence avec Michelle Blanc sur les bienfaits du Web 2.0 pour les entreprises.

Par la suite, l’ami Laurent Maisonneuve nous a interviewé.  Cliquez sur ce lien et, une fois la page ouverte, descendez un peu et vous verrez ma binette et celle de Michelle !

MÀJ:  Grâce aux Conseils de Laurent, voici la vidéo directement, sans cliquer sur un lien !

Bon visionnement !

 

 

 

 

Share
22 novembre, 2008

Michelle Blanc à Tout le Monde en Parle !

Écrit par Yves Carignan @ 10:01
Filed under: Actualités,Dessins Drummond,Entrevues Média,Opinion

Vous savez, depuis plus d’un an, je vous casse les oreilles (ou plutôt les yeux…) avec la relation que notre entreprise a su développer avec l’experte en commerce électronique et Stratégie Web, Michelle Blanc.  Elle nous a appris à bien vendre des plans de maison sur le Web !  Et comme elle le dit si bien, nous avons appris vite et Frank the Geek a fait tout un chemin depuis ce temps.

Comme vous ne le savez peut-être pas tous, Michelle nous a confié son secret lors d’un mémorable dîner à la fin de l’été 2007.  Son honnêteté, sa franchise et son désir de nous faire comprendre cette situation nous ont grandement touchés, Marie-France et moi.  Même que selon Michelle, Marie-France a eu la plus belle réaction de toutes les personnes à qui elle avait fait son annonce;  « C’est donc bien cool! »  s’était-elle exprimée dans toute sa beauté et sa légendaire empathie!

Aujourd’hui, nous regardons Michelle vivre pleinement sa condition de transexuelle et assumant toutes les conséquences venant avec; elle est devenue un exemple de courage et de volonté pour nous.  Je me souviens, cet été, lors d’une rencontre à Montréal autour d’un bon lunch et, surtout, d’un bon scotch, lui avoir dit qu’elle pourrait servir la cause des autres et mêmes servir d’exemples aux autres personnes vivant avec cette condition qu’est la Dysphorie d’identité de genre.

Je me souviens aussi lui avoir glissé un mot du genre: « avec tes connaissances, ta facilité à t’exprimer et l’expertise que tu as dans ton domaine, je suis certain que tu pourras passer à Tout le Monde en Parle un jour ! »  J’avais donné l’exemple de cette émission car Guy A. Lepage a déjà reçu des invités qui vivaient ce genre de conditions et qui avaient des choses à dire;  c’est aussi le cas de Michelle.  On en avait brièvement parlé et c’était resté sur le carreau.

Et bien, elle a encore franchie une étape de sa vie et sera de l’émission Tout le Monde en parle ce dimanche, 23 novembre à la SRC !  J’ai comme envie de te dire que tu gagneras la 6/49 aussi !  On va voir si j’ai vraiment des prémonitions !  ;o) 

Je n’ai pas eu de scoops précis  de son émision mais je sais qu’elle a frotté les oreilles de Pauline Marois et des politiciens en général face à leur utilisation du Web et des technologies 2.0 !…  Ce sera sans doute très punché ! 

Je vous invite à regarder cette émission; vous y ferez la connaissance d’une femme sympatique, attachante et qui n’a pas la langue dans sa poche !  Elle est franche et directe et c’est aussi pour ça qu’on l’apprécie !

Félicitations, Michelle, et continue de foncer;  continues à faire ton chemin pour vaincre les préjugés et aider celles et ceux qui vivent les mêmes conditions que toi.  Tu leur donnes du courage, j’en suis certain.

 

 

 

Share
25 janvier, 2010

Mise au point pour rassurer Michelle !

Écrit par Yves Carignan @ 8:58
Filed under: Affaires,Gestion,Opinion

Je me suis senti un peu mal aujourd’hui !…  mais pas longtemps !

Ceux qui me connaissent savent que j’aime rire et me payer la tête des gens assez souvent.  J’ai un sens de l’humour développé et je m’amuse dans tout ce que je fais…  du moins, je tente de le faire !

Dans mon dernier billet, j’ai étalé plusieurs sujets rapides tous différents les uns des autres dont celui-ci: « Je suis en meeting avec Michelle Blanc  lundi AM;  elle semble sur un nuage celle-là !  On va la ramener sur terre !  ;o) »

Vous auriez dû voir le visage de Michelle ce matin !…  À peine l’aie-je accueillie et lui ai souhaité la bonne année qu’elle me dit: « Faut j’te parle, on a quelque chose à régler ! »  Je m’éclate de rire et lui répond: « Ah oui ! Quoi donc? » avec mon air un peu baveux car je n’avais rien en tête qui pouvait me sembler conflictuel avec elle.  C’est là qu’elle me demande ce que je voulais dire par cette phrase que je vous ai cité plus haut !

Wooo!  Comme elle pensait qu’il y avait quelque chose de négatif dans mon propos, je lui ai dit que le terme « ramener sur terre » voulait dire qu’on la ferait travailler fort car nous avions beaucoup de projets !  Le dossier s’est réglé rapidement mais je tenais à clarifier ce point car si elle l’avait saisi comme ça,  je me dis que d’autres ont aussi pu percevoir quelque chose de négatif;  il n’en est rien, rassurez-vous !  On garde notre consultante !

Nous avons passée l’avant-midi en meeting avec elle et avons établi quelques projets suite à une scéance de brainstorm qui touchait le développement d’une nouvelle stratégie web chez Dessins Drummond.  La séance fut plus que convaincante et nous savons où nous nous en allons ! 

J’ai un message à ceux qui tentent de se faire du « Capital WEB » en détractant Michelle et ses idées;  je peux vous dire qu’elle est une des consultantes qui en a fait le plus pour notre entreprise et tout ce qu’elle nous a dit d’appliquer et que nous avons appliqué fut un succès sur toute la ligne.  Comme elle a plein d’idées, nous pourrions avoir une équipe de 25 programmeurs et nous manquerions de temps !!! 

Je sais qu’elle est affactée par ces gens qui lui font passer quelques moments difficiles en tentant de dénigrer ses points et ses idées mais, en tant que client, nous pouvons vous garantir qu’elle sait de quoi elle parle.  Son personnage est unique et ne laisse personne indifférent.  Cependant, sa présence médiatique et le fait qu’elle en cache rien de sa condition peut sans doute faire quelques jaloux et ça, le Québec en est rempli, malheureusement…

Merci encore Michelle et désolé si mon propos t’a fait sentir un peu mal.  Loin de moi l’idée de vouloir te « bitcher » !  ;o)  Continue de foncer.

À bientôt !

Share
27 août, 2013

Mon entrevue au Journal La Presse

Écrit par Yves Carignan @ 7:05
Filed under: Actualités,Affaires,Dessins Drummond,Entrevues Média

Au cours de mes vacances estivales, La journaliste Nathalie Côté est entrée en contact avec moi afin de me questionner sur ma vision des chefs d’entreprises présents sur les réseaux sociaux.  Le résultat de cette entrevue fut publié hier dans La Presse, section CV.

Je suis très content du résultat de cet article;  l’essentiel de mon propos fut reporté et mon message fut bien rendu par Madame Côté.

Il est vrai que la présence d’un chef d’entreprise dans les médias sociaux continue de fasciner car, traditionnellement, et même si les technologies 2.0 ne sont pas ancrées dans nos moeurs depuis des siècles, la majorité des gestionnaires d’entreprise ont une crainte de s’y lancer.  La nouveauté et l’inconnu peuvent faire peur aux plus conservateurs et c’est bien normal.

Je fus souvent appelé à commenter sur le sujet de ma présence sur les médias sociaux et j’ai eu l’immense plaisir de prononcer plusieurs conférences à ce sujet par le passé.  Même si le temps me manque, j’adore bloguer et échanger sur les médias sociaux.  Je considère ces outils comme une excellente façon de maintenir le contact professionnel et personnel avec une communauté que nous n’avons souvent pas l’occasion de rencontrer en personne.

Dans l’article de La Presse dont nous parlons ici, Mme Francine Charest et M. Didier Dubois y vont également de leurs commentaires et suggestions avec lesquelsje suis passablement d’accord.  Je mettrais cependant un bémol dans tout l’aspect « stratégique » relié à la présence d’un dirigeant d’entreprise sur les réseaux sociaux.

Je crois que la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux doit effectivement faire partie d’une stratégie afin de ne pas trop s’y perdre et d’y dire n’importe quoi.  Cependant, la présence de l’un ou de tous ses dirigeants doit aussi être intégrée à cette stratégie sans pour autant tuer leur spontanéité.

Je m’explique:  un dirigeant d’entreprise qui sera présent sur les réseaux sociaux et qui y fera des commentaires essentiellement stratégiques risque de devenir un peu drabe à la longue.  C’est comme si un(e) critique de cinéma ne ferait que des commentaires positifs sur des films qu’il (elle) a visionnés…  Le dirigeant qui blogue, facebook ou tweete doit nécessairement avoir une couleur, au risque de voir des commentaires semblables à ceux que j’ai déjà reçus, tel qu’indiqué dans le texte de Madame Côté.  J’ai appris à être moi-même et à ne pas me cacher derrière un faux-masque grâce aux précieux conseils de Michelle Blanc et je dois admettre que cela fut très bénéfique.  L’authenticité est la clé d’une bonne présence 2.0.

L’important est de montrer que nous sommes des humains et de ne pas se cacher derrière l’image du parfait entrepreneur.  Lorsque je reprends les commentaires de clients insatisfaits et que nous mettons le tout en ligne en expliquant comment nous avons ou allons régler le problème, cela peut faire partie d’une stratégie de transparence mais amène un côté humain, « normal », que peu d’entreprises prônent mais qui devraient prôner.   De montrer publiquement que nous faisons des erreurs et tentons de les corriger montrent que nous voulons bien servir le client et désirons constamment nous améliorer.

En ce qui concerne la divulgation d’éléments plus personnels, je crois que cela fait aussi partie de l’humain et de la couleur que nous voulons nous donner.  Lorsque j’ai parlé du cancer de ma mère et de ses traitements, mon but premier était d’écrire pour me libérer;  c’était ma façon de sortir ma peine.  Les lecteurs de mon blogue y ont vu une belle ouverture et un humain derrière le dirigeant. Ce n’était pas mon but premier mais comme en affaires, nos décisions peuvent nous amener complètement ailleurs !

Si le gestionnaire parle seulement de gestion, les lecteurs se blaseront rapidement. S’il parle de ses sentiments et de ses émotions face à certains aspects de la gestion, il deviendra plus intéressant car le lecteur verra un humain derrière l’entrepreneur, ce que nous sommes tous, il va sans dire!

Oui, vous devez être un bon communicateur, oui, vous devez aimer écrire et émettre vos opinions et oui, il y a un léger danger à dire ce que vous pensez.  Et si quelqu’un vous dit qu’il n’achètera pas chez vous à cause de vos opinions, dites-vous bien qu’il n’aurait sans doute jamais acheté de toute façon et songez à ceux que vous avez acquis comme clients grâce à vos opinions et votre présence!  Tant que la balance est positive, continuez !!!

Mais de grâce, restez vous-mêmes !

Share
28 février, 2013

Le droit à l’erreur… si elle est avouée !

Écrit par Yves Carignan @ 1:11
Filed under: Droits d'Auteur,Gestion,Opinion

Je regarde mon blogue et je n’en reviens tout simplement pas comment le temps passe vite!…  Mon dernier billet date du 10 octobre 2012 et, comme bien d’autres, j’ai toutes les raisons du monde pour expliquer pourquoi le délai fut si long entre mes deux billets!  Michelle Blanc ne serait pas fière de moi car elle m’a souvent dit que la réussite d’un bon blogue dépend, entre autre, de notre constance à bloguer !…   Ouch !

Lorsque l’on gère une entreprise, le temps devient une ressource rare et nos besoins de cette ressource sont illimités!

Le développement et le lancement de notre nouveau site axé sur les rabais relié à l’habitation, Coupons Maison, a pris une bonne partie de nos énergies depuis l’été dernier et nous sommes très heureux du résultat!  Je vous invite d’ailleurs à consulter le blogue de Coupons Maison!

Le démarrage d’une nouvelle entreprise est un défi de tous les instants et un travail continu, étape par étape.  Je tiens à féliciter toute l’équipe de leur excellent travail et de leur assiduité.

Mais un démarrage d’entreprise peut avoir son lot de joies et de surprises!…  Et une de ces surprises m’est arrivée la semaine dernière!…

Le coup de barre dans le front!
Au cours de cette semaine, j’effectuais une vigie quotidienne de la page Facebook de Dessins Drummond et je vois le statut de l’ami Dany Paquin dont je vous fournis une copie ici:

Le commentaire pertinent de Francis Bédard qui dit que notre logo (maison verte) ressemble à celui de DuProprio me glace le sang et fait monter mes pulsations cardiaques d’un trait!  Je vais directement sur le site de DuProprio et m’aperçois de la ressemblance…  Je prends quelques respirations…  Je suis en état de pseudo-choc pour 3 raisons:

1. Je me bats pour faire respecter les droits d’auteurs de Dessins Drummond et voici que les apparences sont totalement contre nous;
2. Je connais et respecte énormément Nicolas Bouchard, Président de DuProprio avec qui j’ai d’excellentes relations;
3. Je sais que Nicolas se bat contre des entreprises qui tentent de reproduire le concept de DuProprio et qu’il n’a certainement pas besoin que nous fassions un logo semblable au sien dans ses activités quotidiennes !…

Je m’empresse d’envoyer une note de mon constat à Nicolas et de lui présenter mes excuses et ce dernier me contacte sur mon cellulaire afin de discuter de la situation.  Notre discussion est professionnelle et, même s’il ne me le demande pas, je lui annonce que je vais revoir notre logo dans les prochains jours.  Nicolas apprécie et ne met aucune pression.  Je n’en ai pas besoin et je sais ce que j’ai à faire ! 🙂

L’exemple avant/après qui suit vous démontre les modifications apportées, surtout au niveau de la petite maison verte qui était au coeur du malaise.  Le logo de droite, avec le pointillé, sera dorénavant le logo utilisé pour CouponsMaison.

Dans toute cette histoire, je suis fier d’avoir réagi rapidement et d’avoir eu la chance de contacter Nicolas avant qu’il ne le fasse.  Et même si plusieurs me disaient que ce n’était pas « si semblable que ça », je me ferai toujours un devoir de respecter l’image des autres et de ne pas porter le public à confusion entre deux marques et/ou logos.  Il en coûte extrêmement cher de développer une image d’entreprise, personne n’a le droit d’en copier n’en serait-ce qu’une partie pour promouvoir la sienne.  C’est de l’entrepreneurship de bas niveau.

Le MeaCulpa fut fait et je crois que la faute fut pardonnée par M. Bouchard et les gens de DuProprio;  milles excuses encore!

Je dois avouer que la beauté de cette petite saga est que je trouve le nouveau logo plus beau et représentatif de notre entreprise!…  Comme quoi qu’une faute avouée est à moitié pardonnée et que le changement de comportement amène des améliorations !

Il est donc payant d’être honnête et droit.  Les gens que vous côtoyez vous le rendrons.

Share
17 août, 2010

Un sondage pour un mémoire universitaire

Écrit par Yves Carignan @ 3:42
Filed under: Conférences,Coup de coeur

Au cours des denrières années, j’ai eu la chance de participer à plusieurs conférences et d’assister aux différents Webcom à Montréal afin de discuter de technologies Web 2.0 en entreprise et ainsi expliquer notre cheminement en tant qu’entreprise dans cet univers.

L’obtention du prix international Intrablog 2.0, a contribué à faire connaître Dessins Drummond dans toute la communauté Web au niveau international.  Une visibilité unique pour une PME québécoise qui, selon Michelle Blanc, fut quelque peu pionnière au niveau du 2.0 en entreprise.

Cette visibilité Web a aussi fait en sorte que j’ai eu la chance de participer à une recherche d’une étudiante universitaire qui est à rédiger un mémoire sur les blogues d’entreprises du Québec.  Cette étudiante se nomme Karine Vezeau et elle m’a demandé de mettre à votre disposition un sondage qu’elle aimerait que les lecteurs de mon blogue puissent compléter.

Votre contribution à sa recherche lui permettra de remettre un mémoire plus précis et facilitera sa cueillette de données.  Je vous remercie à l’avance de cliquer sur ce lien et de répondre au sondage.

Merci !

Share
 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

janvier 2019
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031