Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive pour la Catégorie 'Développement'

Mercredi prochain (soit demain!) j’aurai le plaisir de présenter une conférence devant les membres de l’Association Québécoise des Technologies, l’AQT, en compagnie de Michelle Blanc, dont le sujet sera comment générer des revenus par le Web.

La Conférence se tiendra au St-James et sera présenté sous forme de cocktail.  Nous traiterons de l’expérience de Dessins Drummond au fil des ans, de son cheminement dans l’implantation des technologies 2.0.  et comment tout cela peut se transformer en revenus pour une entreprise.

Je vous invite à venir nous rencontrer et discuter avec nous !

Share

Une question m’est venue hier dans Parlez au Président:

« Bonjour Monsieur Carignan, 
Je suis étudiante au HEC de Montréal et nous devons faire une présentation sur les blogues. Je trouve votre site intéressant et j’aurais aimé comprendre comment cela fonctionne. Qui héberge votre page blogue. Êtes-vous en mesure de me dire si votre page blogue apporte une valeur ajoutée à votre entreprise?
Est-ce que quelqu’un dans votre entreprise pourrais me dire quel est la technologie derrière ce nouveau mode de communication?
Merci de me répondre rapidement car nous sommes en session d’été et l’échéance arrive rapidement.
Merci,

Manon Comtois« 

J’aime bien pouvoir donner un coup de main aux étudiants qui choisissent notre entreprise pour un travail de session.   Lorsque j’étais à l’université, nous avions toujours des présentations sur les mêmes entreprises qui étaient le fleuron du Québec Inc. tel que Cascades, Bombardier, Jean Coutu, Québécor, etc. alors, lorsqu’un ou une étudiant(e) démontre de l’intérêt envers nous, je me fais un devoir d’y répondre, lorsque c’est possible !…

 Et comme je fus un étudiant universitaire moi aussi, je connais les échéances rapides ! ;o)  Ce fut un excellent camp d’entraînement pour ma vie d’aujourd’hui !

 

Ces belles questions pouvaient sans doute être répondues efficacement par Francis qui est derrière la technologie utilisée par notre entreprise, sous l’oeil aguerrie de Marie-France et moi, et sous les conseils de Michelle Blanc, notre consultante, elle aussi graduée des HEC.

Voici donc ce que Frank a répondu:

« Bonjour Mme Comtois,

Pour répondre à votre question sur les blogues, nous utilisons la plateforme WordPress qui est entièrement gratuite que nous pouvons installer nous-même. C’est une solution parmi tant d’autres (Blogger que Google possède, ou Dupral par exemple) qui est offerte aux internautes pour bloguer. Nous utilisons WordPress, car c’est celle qui demeure le plus simple en donnant les résultats que nous désirons. Au niveau de l’hébergement, nous l’hébergons sur un serveur dédié que nous possédons.

Je vous suggères également de regarder ce petit vidéo qui explique les technologies que nous utilisons chez Dessins Drummond: http://www.youtube.com/watch?v=QEX7mEVtEUM

Au niveau de la valeur ajouté à l’entreprise, je vous répondrais qu’un des avantages pour nous est de nous rapprocher de notre clientèle. C’est un excellent moyen de montrer le côté humain d’une entreprise et également recueillir les commentaires pour améliorer notre produit et notre service. Vous pouvez visionner ce vidéo qui est la présentation au Webcom de Novembre dernier avec M. Carignan et Mme Michelle Blanc qui explique ce que le Web 2.0 apporte à notre entreprise.
http://www.yvescarignan.com/2008/12/31/conference-webcom-avec-michelle-blanc-sur-video/

Merci et si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas!

Francis »

Voilà !  Je crois que le travail peut être commencé !  Merci de votre intérêt, madame Comtois.

Share

En ces temps dce récession « médiatique », il est triste de voir des gens quitter nos entreprises et de voir que certains ont de la difficulté à trouver un nouvel emploi.  Au siège social de Dessins Drummond, nous avons réorganisé certains départements surtout à cause de la crise qui survient aux USA; j’en avais parlé ici.

Malgré tout cela, notre situation des ventes dans « La Belle Province » se porte très bien !  Même que nous avons des emplois à combler !  Avis aux intéressé(e)s, nous avons des postes de techniciens en architecture dans certaines régions et de même qu’un poste de Gestionnaire des Médias Sociaux !

Consultez la liste et n’hésitez pas à nous contacter!

Share

Voici une question reçue:

Bonjour Yves,
Je suis en charge du site web de l’Hôtel et Suites le Dauphin que vous connaissez bien j’imagine…! Par le biais de mes fonctions de directeur des ventes,  je m’intéresse beaucoup au commerce électronique depuis plus de 3-4 ans.   Mes connaissances sont le SEOAdwords…vente en ligne..connaitre le ROI de mes campagnes…mailing list…et la plupart des fonctionnalités de Google.  J’utilise le plus d’open source possible….
Je suis à me demander si je devrais m’impliquer dans un réseaux social tel que Facebook. Quel est la meilleure stratégie à prendre ??? Impliquer des employés…client…fournisseur ?? Auto-Promotion ?
Je veux me plonger la dedans sans me tirer dans le pied.
Nous avons environ 200 visiteurs par jours sur notre site avec un faible taux de rebond…je dois me servir de ses visiteurs pour communiquer avec eux car je ne crois pas être pret pour un blog ou pour l’assistance en ligne..J’ai déja des clips sur YouTube….photos sur PicasaFlickr et tout les annuaires gratuits possible…!
Quel sont vos suggestions ???
Commencer par Twitter pour me mouiller ?

Merci !

Etienne Aubin

 

 

Bonjour Étienne et merci de ta question.  Je connais effectivement bien votre Hôtel pour y avoir réservé des salles de réunions et des chambres pour mes clients en visite chez nous.  Votre hôtel est très bien.

Au sujet de ta question concernant les différents réseaux sociaux, je dois admettre que, selon moi, le meilleur outil de réseautage est, de loin, le blogue.   Ta question est tellement pertinente que même notre consultante Michelle Blanc en traite dans un récent billet !  je t’invite également à visionner cette vidéo d’une conférence que j’ai présentée avec Michelle lors du dernier Webcom;  tu auras réponse à une bonne partie de tes questions.

Ce que tu fais présentement ne nuit pas mais d’avoir votre propre blogue relié à ces médias sociaux demeure, selon moi, la meilleure stratégie. 

J’espère avoir répondu à ta question et laisse-moi savoir si tu comptes te lancer dans la blogosphère !

Share

Voici une question dans la section « Parlez au Président »:

« Bonjour monsieur Carignan,

Je travaille présentement à la rédaction d’un projet de mémoire traitant de la transparence en ligne via les médias sociaux.

Plus précisément, ma problématique se situe au niveau de la transparence en ligne, un concept qui est à la fois la clé du succès d’une campagne marketing utilisant les médias sociaux et le frein premier pour ne pas s’y aventurer. À ce sujet, tous les spécialistes parlent de l’importance d’être transparent dans les communications via les médias sociaux, par contre, personne ne s’entend sur ce qu’est concrètement cette transparence et quelles en sont ses limites.

Je m’intéresse ainsi aux entrepreneurs québécois qui utilisent le blogue d’entreprise comme moyen de communication marketing et qui ont été confrontés de près ou de loin au concept de transparence. Le but de mon mémoire et de définir le concept de la transparence en ligne via le blogue d’entreprise et de faire ressortir les limites de ce concept.

Je vous écris, parce que vous avez un blogue d’entreprise. Je me demandais si vous êtes en mesure de participer à mon projet de mémoire en m’accordant une entrevue à ce sujet. L’entrevue pourra se faire en mai ou en juin.

Si vous avez des questions ou des commentaires, ne vous gênez pas.

En attendant de vos nouvelles

Au plaisir,

Karine Vezeau
www.vezoblog.com

Vezart@mac.com »

Quel beau sujet !  Pour répondre à votre question, je participerai avec plaisir à votre projet de mémoire et je vous promets une transparence digne de mention !  Jusqu’à quel point doit-on être transparent ?… C’est une excellente question et ma réponse la plus transparente serait la suivante:

« Une personne ou une entreprise qui se sert des médias sociaux comme outil de marketing doit amener son niveau de transparence aussi loin que possible, tant que certains intervenants n’en sont pas lésés de manière injuste »

Par exemple, si un client vit un problème avec sa construction et qu’il nous contacte en nous disant qu’il y a des erreurs sur le plan et que, suite à une vérification, nous sommes effectivement dans l’erreur, le Mea Culpa doit  se faire.  Si, par contre, il n’y a pas d’erreurs mais que le vice vient de l’incompréhension de l’entrepreneur sur un des aspects du plan, je ne crois pas que ce fait doit être rapporté directement et ainsi nuire à la réputation de l’entrepreneur qui n’a peut-être pas fait exprès.

Cependant, tout peut se dire dans la classe et le respect.  De mon côté, je me suis fais un devoir d’être ouvert et je le suis, dans la mesure où le client me parle via le blogue (bien entendu) et que cela ne blesse personne injustement.

À date, cette ouverture et cette transparence ne sont pas toujours faciles à gérer mais elles apportent beaucoup de commentaires positifs car les lecteurs sentent que rien n’est parfait et que nous travaillons à améliorer notre offre de service.

 

Share

Les Québécois et la richesse…

Écrit par Yves Carignan @ 3:15
Filed under: Actualités,Développement,Opinion

Lors du dernier colloque de la Fondation de l’Entrepreneurship, j’ai eu vent que l’un des conférenciers que je respecte énormément, Jean-Marc Léger, président de Léger Marketing, a présenté un discours sur l’indice entrepreneurial des québécois comparativement à celui des autres canadiens…  Nul besoin de vous dire que l’on ne score pas haut !  Le billet de Serge Rouleau sur le blogue du magazine Nagg en dit long sur ce sujet !

Toujours est-il que 76% des québécois, selon le discours de M. Léger, répondent qu’il est plus important de partager la richesse que de la créer !  Sont-ils au courant que nous sommes pauvres au Québec, malgré que nous sommes assis sur des richesses uniques ? Que l’on doit créer la richesse avant de la partager ?… C’est tu moi ou on dépérit !?

C’est le paradoxe québécois:

Va falloir se retrousser les manches, arrêter de brailler et travailler si l’on veut s’en sortir.  Nous avons de la créativité, certains ont du vouloir et nous avons surtout des gens qui perdent leurs emplois dans des industries qui offraient d’excellentes conditions detravail.

De grâce, n’attendez surtout pas après nos gouvernements;  l’histoire démontre que ce sont les citoyens qui se sortent eux-mêmes des récessions, pas nécessairement leurs élus.

Share

Tel que divulgué dans notre site internet et sur le blogue de Dessins Drummond, notre entreprise a, une fois de plus, innové en lançant il y a quelques jours un service de Rénovation en Ligne.

Quoi de mieux qu’une demande d’une vieille connaissance qui refait surface dans « Parlez au Président » pour vous expliquer ce service !:

« Salut !

Je me suis dit que c’était une excellente occasion de relancer Yves (oups, s’cuse, Monsieur le président!).

Je planifie un agrandissement de maison pour l’été prochain, rien de gros (juste une pièce), mais assez pour avoir besoin de plans.

Si c’est dans vos cordes, fais-moi signe!

Stéphane Sinotte »

Effectivement, Stéphane, un ami qui remonte à l’époque pas si lointaine du secondaire et du début de la mode de la coupe Longueuil, a un besoin que nous pouvons satisfaire ! 

Les plans de rénovations sont la spécialité de notre entrprise depuis plus de 20 ans puisque nous avons réalisé plus de 10 000 projets de rénovations à ce jour.  Que ce soit un agrandissement, un embellissement de façade ou n’importe quel projet touchant la structure de votre maison, n’hésitez pas à nous contacter afin d’en vérifier la complexité et le besoin de notre intervention.

L’avantage de notre service de rénovation en ligne est que nous travaillerons le projet avec vous, sans que vous n’ayez à vous déplacer !  Ainsi, vous sauverez du temps et des frais de déplacements tout en préparant votre projet à votre rythme.  Informez-vous !

Votre opinion m’intéresse !  n’hésitez pas à commenter.

Share

Voici un courriel reçue d’une employée;

Bonjour Yves, tu es sans doute au courant, je n’ai plus mon emploi pour l’instant chez Dessins Drummond, et je t’avoue que ca me fait un gros pincement au coeur. C’est l’economie qui affecte le marché, je sais bien. Je me demandais simplement si tu voyais un peu de lumiere au bout du tunnel, pour ce qui est des commandes et contrats? Comme j’ai ecrit a Daniel, je serai sur le marche du travail a nouveau en 2010, apres mon 2eme enfant qui s’en vient pour cet ete, et j’espere faire partie de l’equipe a nouveau!

Merci!

Caroline

Je vous dirai que des employées comme Caroline, on voudrait les conserver beau temps mauvais temps !  Suite à la baisse des activités de construction aux États-Unis, sujet dont je vous ai parlé précédemment, nous avons procédé à une réorganisation de nos activités et Caroline, qui travaille avec nous via son domicile en Alberta, a malheureusement connu le chômage au cours des derniers mois.

J’ai mis en ligne sa question car elle m’a communiqué via « Parlez au Président » et, en tant que gestionnaire ouvert sur le Web, j’en ai conclu que je devais répondre ouvertement !

Nous voyons un peu de lumière au bout du tunnel et nous souhaitons tous que ce ne soit pas un train qui arrive !!!  Sérieusement, la situation américaine semble vouloir revenir doucement  puisque les statistiques de revente de maisons ont augmenté au cours des derniers mois.  Les prix étant revenus à un niveau plus normal, le stock de maisons à vendre diminuera au cours des prochains mois.  Historiquement, la construction reprend environ 6 mois après le début de la croissance de revente…  C’est donc dire que 2009 sera sans doute difficile mais on a de l’espoir pour 2010.

Pour rassurer Caroline, disons que nos développements de nouveaux projets vont bon train mais nous demeurons prudents et ne faisons aucune promesse car les marchés canadiens et québécois vivent également ses soubresauts.  L’image que j’ai utilisé lors de ma dernière rencontre avec les employés est la suivante et viens, en grande partie, de mon mentor, Jacques Lemoine: 

C’est comme si nous étions tous sur un voilier et que nous voyons la tempête s’approcher.  Baissons les voiles, rentrons dans nos cabines, dirigeons le voilier du mieux que l’on peut.  Une fois la tempête derrière nous, réparons les petites brisures, hissons les voiles et on repart vers notre objectif final.

Ceci dit, nous ne savons pas quel en sera l’intensité de cette tempête, ni sa durée.  Si quelqu’un le savait, nous aurions contourné la tempête !  Le rôle du Capitaine est de diriger la barque, peu importe la tempête et celui-ci doit assurer l’équipage qu’il a le gouvernail bien en main !!! 

Nous avons le gouvernail solidement en main et, contrairement à celui qui voulait avoir ses deux mains seuls sur le volant, j’aime bien que mes acolytes m’aident à diriger le voilier !

 

 

 

 

 

 

Share

Voici un commentaire reçu dans ma boîte de courriel « Parlez au Président« :

« J’ai travaillé pour vous autres entre 2004-2005, j’ai beaucoup appris chez vous surtout au niveau technique, mais 4 ans plus tard avec du recul je m’apperçois de plusieurs éléments et philosophies que la compagnie pourrait prendre.

Tout d’abord, l’étalement urbain est un grand facteur des gaz à effets de serre et au réchaufement mondial. La majorité des constructions de Dessins Drummond sont dans les banlieues lointaines qui encourage l’utilisation de l’automobile. Est-ce que Dessins Drummond devrait pas participer à la densification des villes? Conseiller les clients des autres options possibles? d’être un acteur engagé dans le combat contre le réchauffement climatique?

Au niveau de la conception faire des maisons plus écologique, ça ne doit pas coûter les yeux de la tête! On peut orienter la maison vers le soleil pour créer des économies d’énergie, utiliser une isolation avec de la matière recyclé, utliment laisser peut d’empreinte écologique et ne pas dépendre de ressources fossiles. L’autre aspect est d’arrêter de bâtir des « monsters house » peut-être bâtir des maisons plus petite ou encore des bâtiments multi logements pour créer une plus grande densité.

Troisièment, initier un contact plus amicable avec les architectes et l’OAQ. À la place de se battre pour des parts de marché peut-être travailler ensemble pour diversifier son porfolio d’un bord comme de l’autre. Ceci permettrai de faire des habitats originaux et de site et créer une architecture québécoise de qualité et unique au monde. À date une maison construite à Candiac n’est pas différente d\’une maison bâtie à Las Vegas, il y a beaucoup de travail à faire au niveau de l’habitat contemporain.

Bref, je soumets ces recommandations humblement parce que j’apprécie toujours à ce jour ce que cette compagnie m’a apporté dans le cadre de ma profession, maintenant c’est moi qui vous donne des conseils en remmerciement. Votre compagnie a beaucoup de ressources et de potentiel et surtout à prendre l’opportunité d’être avant-gardiste. C’est des compagnies comme vous autres qui se doit d’aider la population québécoise et du monde à être informé et éclairé sur les enjeux et les défis que nous faisons face en ce 21ième siècle. Bonne chance et courage à toute l’équipe.

Salutations

Alex Dimas »

Bonjour Alex,  très heureux d’avoir de tes nouvelles !  Je me souviens de toi très bien et j’espère que tu te plais dans tes fonctions actuelles.

Tout un beau message que je reçois de ta part et je me ferai un plaisir de t’y répondre.

Tout d’abord, lorsque tu me parles d’étalement urbain et de réchauffement climatique, je dois admettre que je ne suis pas vendu totalement à ces théories qui ne peuvent nous fournir de preuves scientifiques irréfutables;  le réchauffement climatique n’est pas strictement causé par les activités humaines mais par une foule de facteurs, tant naturels que « humains ».  De plus, la concentration de CO2 et les températures globales sont beaucoup plus élevées dans les grandes villes alors, quoi penser et qui croire ?  Je crois au gros bon sens et je crois que nous devons agir personnellement à réduire notre consommation, ce qui aura un effet global.  Les grandes théories qui nous font peur, je n’en crois pas un mot, tel que discuté aupravant.

Est-ce que Dessins Drummond pourrait participer à la densification des villes ?  Ce n’est pas un souhait…  Je suis allé en Chine et je peux t’affirmer que la densification des villes n’est pas une solution aux gaz à effets de serre !!!  De plus, le bitume et le béton concentré dans des grands centres font augmenter les températures…  Un juste milieu, encore ici, serait la solution.

En passant, le Québec est le seul endroit au monde où Dessins Drummond ne peut effectuer les plans d’édifices à logements (300 m2 et plus de 4 logements)!  Je voudrais bien mais la loi nous y empêche…  Et l’Ordre des Architectes ne semblent pas vouloir devenir nos amis dans ce dossier

Tu as raison, au niveau conception, l’élaboration de plans de maison plus soucieux de l’environnement ne coûte rien de plus;  cependant, un plan standard peut difficilement répondre à ce critère car nous ne savons pas toujours sur quel terrain il sera construit…  Une maison verte doit absolument être personnalisée car, comme tu le dis, nous devons élaborer les plans en fonction de l’ensoleillement (et beaucoup d’autres facteurs) et pour ce faire, le client doit, tout d’abord, avoir son terrain et nous devons nous y déplacer.  Le client qui a un budget de 800$ pour un plan ne peut se permettre de nous voir nous déplacer et de lui monter un plan personnalisé qui lui offrira une orientation maximale de sa maison.  L’argent est au centre des préoccupations de nos clients et nous ne pouvons y faire abstraction.  Une entreprise qui ne répond pas aux préoccupations de sa clientèle meurt rapidement.

Nous devons certainement guider nos clients et leur proposer ces choses;  c’est ce que nos agences font et ces dernières obtiendront même une certification LEED sous peu.  Je crois en cette certification car elle ne discrimine aucune région ni style d’habitation;  elle se base sur un système de pointage et est très objectif.  Une maison verte construite sur l’île de Montréal dont les matériaux seraient transportés de la Rive-Sud (moins chers) perdraient des points LEED dans son accréditation.

Au niveau de l’OAQ, je laisse l’ordre des Technologues régler ce dossier qui se discute depuis près de 30 ans !…  La balle est maintenant à l’Office des professions qui doit faire quelque chose de difficile:  DÉCIDER ET AVANCER.  Dessins Drummond collabore déjà avec plusieurs architectes dans des dossiers spécifiques alors, saches que l’amitié est là, avec ceux qui veulent être nos amis !  Nous appuyons sans hésiter les efforts de l’Ordre des Technologues dans ce dossier mais les lois provinciales ne se changent pas facilement.

Au niveau des habitats contemporains, j’ai appris il y a quelques semaines que la majorité des villes qui ont un service d’urbanisme refusent les modèles de maisons à toit plat !!!!   Le virage vert appartient à tout le monde !  Nous avons beau faire les plus beaux modèles, si les plans sont refusés aux municipalités, nous n’existeront plus !

Merci de tes commentaires et je suis d’accord avec toi sur les idées globales:  si nous travaillons tous ensemble, nous avancerons !

Share

Voici une question reçu dans « Parlez au Président« :

 
« Bonjour Yves,

Comme toi, j’adore écrire un blogue, ce qui nous permet d’être plus compétent dans notre travail et de nous distinguer des compétiteurs.

Ceci dit, lors des 2 dernières années, j’ai fureté sur le web à la recherche d’un plan de maison qui me ressemblerait. J’avais beaucoup de difficulté à le dénicher. Puis vint le modèle parfait (à mes yeux): Plan W3457 de Dessins Drummond. C’était cher, mais j’étais « tombé en amour ». Avant toute démarche avec le constructeur, j’ai proposé mon choix à la Ville de Gatineau, dans un secteur où il n’ y a aucun modèle de maison pareil à l’autre et où il y a des toits plats. Refus catégorique et sans raisons valables. J’aime ma nouvelle maison, mais je repense souvent à celle que j’aurais pu avoir.

Ma question: Est-il est fréquent que les plans contemporains soient refusés par des municipalités en manque d’ouverture et de vision? »

Louis Sabourin
info@louissabourin.com
http://blogue-immobilier.com/

 

Bonjour Louis,

Merci de ta question qui est très pertinente.  Pour y répondre directement, je te dirais que c’est la première fois que j’entends qu’un modèle contemporain est refusé.  Le refus d’un modèle quelconque est souvent dû à une réglementation sur l’intégration architecturale;  le modèle choisi ne cadrerait pas avec le reste des maisons du quartier.

Cependant, une municipalité doit donner des raisons valables et des explications claires face à son refus;  c’est votre droit de savoir et, de plus, certaines municipalités offre la possibilité de proposer votre projet au conseil d’urbanisme.

Je ne connais pas la philosophie de la Ville de Gatineau face à la règlementation et à l’urbanisme mais, à ta place, je gratterais cette question et demanderais des réponses claires.

Tiens-moi au courant !

Merci de ta question et au plaisir !

Share
 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

juin 2019
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930