Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive pour la Catégorie 'Environnement'

 
Conception de plans exclusifs

Cette semaine, j’ai reçu ce commentaire dans la section « Parlez au président – adressez-lui vos commentaires« :

« Bonjour, Je viens d’acheter votre revue 150 plans de maisons printemps 2010. La revue elle est très belle 10 sur 10. Sauf la photo à la page 127 (photo ci-haut), la grosse cabane de riche. Quelle horreur ! Une grosse cabane avec un patio de bois installé au dessus du lac probablement 30′ à 40 ‘par dessus l’eau… Et en plus aux endroits ou il n’a pas ces horribles planches de bois traité au produit chimique ils ont fabriqués des murets de pierre pour être bien certain qu’il ne reste plus aucune plage naturel…Ou est la végétation naturel qui agis comme filtres de ce plan d’eau ??? Il manque juste un beau garage pour son bateau au dessus de l’eau…. Votre gros bonnet est assez intelligent pour réussir sa carrière professionnel ou peut être en affaire, mais trop épais pour garder le lac en santé ! Nos lac au Québec sont remplis de ses idiots à gros budget….J’espère que la prochaine fois vous allez y pensé avant de mettre des photos aussi poche dans vos revues.

Un lecteur qui n’aime pas les algues bleus

Mario Grégoire »

Et vlan !  Pour ma part, c’est la première fois que je recevais un commentaire négatif sur cette réalisation qui en fait rêver plus qu’elle n’en dégoûte !  Cependant, en regardant l’image de cette maison et en prenant pour acquis qu’elle fut construite il y a près de 10 ans, nous devons constater que les problèmes d’algues bleues ne faisaient pas la une dans nos médias à cette époque !  Je dois aussi avouer que j’habiterais cette « horreur », comme vous le dites, n’importe quand !!  ;o) 

Je ne peux qu’être d’accord avec M. Grégoire sur certains points:  l’aménagement des berges de façon écologique est un sujet bien d’actualité depuis quelques années et nous collaborons avec la clientèle à ce sujet.  Comme je le dis souvent, nous ne pouvons être contre la vertu et nous ne sommes pas paysagistes non plus.

Là où j’ai un problème, et j’en ai déjà parlé dans un billet précédent, c’est l’agressivité et le ton accusateur avec lequel les « pro-environnements » frappent lorsque quelque chose ne cadrent pas avec leur vision;  si on ne pense pas comme eux, nous sommes tous des imbéciles !…  Je peux accepter le point que notre client aurait pu modifier son aménagement (c’est peut-être déjà fait au moment où j’écris ce billet) mais, à ce que je sache, il a obtenu un permis de construction et respectait les règlementations de l’époque.   Croyez-vous vraiment que des citoyens vivant sur le bord de l’eau se foutent de la santé dudit plan d’eau ?!  Voyons donc !  Le manque d’information est bien plus souvent la cause des constructions polluantes que le manque de volonté.

J’ai un ami qui a une magnifique maison sur un plan d’eau et qui a investi plus de 30 000$ pour refaire l’aménagement de ses rives afin de donner une chance au lac.  Il l’a fait une fois qu’il a eu l’information.  Oui, il est riche mais conscient !  Il y a de plus petites maisons à côté de chez lui qui n’ont toujours pas défait leur muret de béton qui borde leur rive…  et ces gens ne sont pas riches !…

Je sens toujours une forme de « jalousie québécoise » lorsque les gens parlent de « grosses cabanes de riches » !…  Il y a une proportion de notre société qui envie les autres et qui dénigre ce qu’ils font et ça m’attriste…  Pourquoi ne parlez-vous jamais des petites maisons qui n’ont pas encore un champs d’épuration convenable ?…  Je vois aussi souvent des gens à revenus moyens se foutre de l’environnement que des gens mieux nantis.  Je trouve le lien « riche-pollueur » trop facile et jaloux.  Des inconscients, il y en a dans toutes les couches de la société.

Sachez que notre rôle, comme me l’a dit le directeur de notre agence de Trois-Rivières qui a réalisé ce projet avec notre client (qui est dentiste et non un  méchant homme d’affaires …) est de répondre aux exigences du client et non de lui faire la morale.  Nous les guidons mais comme c’est lui qui paie, nous réalisons ce qu’il désire.  Ce client avait un droit acquis et nous avons reconstruit au même endroit tout en respectant les lois et règles de l’époque.

Voilà !…  Mais qui ne prendrait pas cette maison ?!…

Contenu original publié sur http://blogue.dessinsdrummond.com/

La protection des arbres à tout prix !!!

Écrit par Yves Carignan @ 2:35
Filed under: Environnement,Humour

En visitant le blogue de Lucie Lavigne dans la section Mon Toit de Cyberpresse, je suis tombé sur cette image d’une maison fraîchement construite mais dont le propriétaire a peut-être un peu poussé sa volonté de préserver les arbres !…

Avez-vous remarqué que la maison est à vendre ?!…

La chance que vous avez avec Dessins Drummond, c’est que vous pouvez acquérir un plan inversé  (garage dans l’autre sens) !!! 

On aura tout vu…

 Ce soir, lors du souper familial, ma grande fille de 13 ans me parlait d’un travail qu’elle aura à effectuer dans le cadre de son cours de français.  Comme bon père de famille, je lui demande en quoi consistera ce travail ?  Elle me dit qu’elle doit répondre à des questions suite à la lecture d’un texte sur le réchauffement planétaire…  Elle me dit également avoir été horrifiée par ce qui nous attend si nous ne faisons rien …

Ceux qui me connaissent savent que je ne crois pas un traite mot de ce réchauffement climatique causé par les GES et j’en ai parlé dans ce blogue auparavant soit ici et ici.  J’ai alors dit à ma grande fille de ne pas trop s’en faire car les scientifiques ne s’entendent même pas entre eux alors, nous n’avons aucune preuve de ce fait.  C’est là qu’elle a mis son caractère oppositionnel en fonction et elle s’est mise à m’obstiner…  Jusque là, rien de trop différent de nos soupers habituels!

Pendant que je me mets en rogne parce que le corps professoral devrait apprendre à nos jeunes à se développer un sens critique et à débattre de sujets les touchant directement plutôt de les endoctriner avec des textes qui ne montrent qu’un seul côté de la médaille, je me suis dit que j’allais discuter de tout cela avec mon ado et lui montrer qu’il y a deux côtés à une médaille !  J’ai fouillé le Web et j’ai trouvé ce bijou !!!

Une vidéo britannique de 1h15 minutes qui vous démontrera que l’on s’est fait berner depuis plus de 10 ans avec cette folie de GES et de réchauffement planétaire !  Je me demande pourquoi nos médias n’ont pas présenté cette vidéo ?…  Al Gore n’a pas l’air très brillant avec son film apocalyptique sur le réchauffement de la planète !…  Je vous le dit, lâchez les téléromans et regardez cette vidéo !

J’en profite donc pour demander à tous les professeurs du secondaire et du primaire un seul service:  au lieu d’endoctriner les jeunes avec VOS croyances personnelles, pouvez-vous SVP leur donner la chance de voir l’autre côté de la médaille ?  Favorisez la discussion et le débat; ils feront de meilleurs adultes !  Et dans ce billet, je vous épargne ce que ma fille m’a dit qu’elle a appris à l’école au sujet de Wal-Mart et de Stephen Harper …  De la folie pure…

Le blogue nous amène de ces questions relatives à notre industrie dont on ne connaissait même pas l’existence!   M. Raymond Jean m’a posé l’une d’entre elles:

« Bonjour Monsieur. Je me construis une maison en pisé de terre (rammed earth). Si vous connaissez des gens habiles intéressés d’apprendre une nouvelle façon de faire, bien sachez que je fourni le gîte et nourriture en échange de leur apprentissage. Pour plus de détails contactez-moi. Merci!

Raymond J.
rayjean1057@yahoo.ca« 

Pisé de terre ?…  Vous connaissiez ?…  Pas moi !  Je savais que certaines constructions résidentielles étaient à base de terre argileuse mais ne connaissais pas le terme !

Monsieur Jean, grâce à vous, je me coucherai plus cultivé ce soir !  en fouillant sur le Web, j’ai même vu une entreprise de l’ouest canadien spécialisée dans ce type de construction.  Il va sans dire que cette technique qui date du 17e siècle a son petit quelque chose d’écologique mais je ne peux malheureusement en dire plus car je ne connais personne qui a construit avec cette technique.

M. Jean, j’ai mis vos coordonnées courriel dans mon billet et si des gens sont intéressés par votre offre, il vous reviendront sûrement !  J’apprécierais obtenir des détails de votre part concernant votre projet (texte, photos, etc)

Merci !

Voici un commentaire reçu dans ma boîte de courriel « Parlez au Président« :

« J’ai travaillé pour vous autres entre 2004-2005, j’ai beaucoup appris chez vous surtout au niveau technique, mais 4 ans plus tard avec du recul je m’apperçois de plusieurs éléments et philosophies que la compagnie pourrait prendre.

Tout d’abord, l’étalement urbain est un grand facteur des gaz à effets de serre et au réchaufement mondial. La majorité des constructions de Dessins Drummond sont dans les banlieues lointaines qui encourage l’utilisation de l’automobile. Est-ce que Dessins Drummond devrait pas participer à la densification des villes? Conseiller les clients des autres options possibles? d’être un acteur engagé dans le combat contre le réchauffement climatique?

Au niveau de la conception faire des maisons plus écologique, ça ne doit pas coûter les yeux de la tête! On peut orienter la maison vers le soleil pour créer des économies d’énergie, utiliser une isolation avec de la matière recyclé, utliment laisser peut d’empreinte écologique et ne pas dépendre de ressources fossiles. L’autre aspect est d’arrêter de bâtir des « monsters house » peut-être bâtir des maisons plus petite ou encore des bâtiments multi logements pour créer une plus grande densité.

Troisièment, initier un contact plus amicable avec les architectes et l’OAQ. À la place de se battre pour des parts de marché peut-être travailler ensemble pour diversifier son porfolio d’un bord comme de l’autre. Ceci permettrai de faire des habitats originaux et de site et créer une architecture québécoise de qualité et unique au monde. À date une maison construite à Candiac n’est pas différente d\’une maison bâtie à Las Vegas, il y a beaucoup de travail à faire au niveau de l’habitat contemporain.

Bref, je soumets ces recommandations humblement parce que j’apprécie toujours à ce jour ce que cette compagnie m’a apporté dans le cadre de ma profession, maintenant c’est moi qui vous donne des conseils en remmerciement. Votre compagnie a beaucoup de ressources et de potentiel et surtout à prendre l’opportunité d’être avant-gardiste. C’est des compagnies comme vous autres qui se doit d’aider la population québécoise et du monde à être informé et éclairé sur les enjeux et les défis que nous faisons face en ce 21ième siècle. Bonne chance et courage à toute l’équipe.

Salutations

Alex Dimas »

Bonjour Alex,  très heureux d’avoir de tes nouvelles !  Je me souviens de toi très bien et j’espère que tu te plais dans tes fonctions actuelles.

Tout un beau message que je reçois de ta part et je me ferai un plaisir de t’y répondre.

Tout d’abord, lorsque tu me parles d’étalement urbain et de réchauffement climatique, je dois admettre que je ne suis pas vendu totalement à ces théories qui ne peuvent nous fournir de preuves scientifiques irréfutables;  le réchauffement climatique n’est pas strictement causé par les activités humaines mais par une foule de facteurs, tant naturels que « humains ».  De plus, la concentration de CO2 et les températures globales sont beaucoup plus élevées dans les grandes villes alors, quoi penser et qui croire ?  Je crois au gros bon sens et je crois que nous devons agir personnellement à réduire notre consommation, ce qui aura un effet global.  Les grandes théories qui nous font peur, je n’en crois pas un mot, tel que discuté aupravant.

Est-ce que Dessins Drummond pourrait participer à la densification des villes ?  Ce n’est pas un souhait…  Je suis allé en Chine et je peux t’affirmer que la densification des villes n’est pas une solution aux gaz à effets de serre !!!  De plus, le bitume et le béton concentré dans des grands centres font augmenter les températures…  Un juste milieu, encore ici, serait la solution.

En passant, le Québec est le seul endroit au monde où Dessins Drummond ne peut effectuer les plans d’édifices à logements (300 m2 et plus de 4 logements)!  Je voudrais bien mais la loi nous y empêche…  Et l’Ordre des Architectes ne semblent pas vouloir devenir nos amis dans ce dossier

Tu as raison, au niveau conception, l’élaboration de plans de maison plus soucieux de l’environnement ne coûte rien de plus;  cependant, un plan standard peut difficilement répondre à ce critère car nous ne savons pas toujours sur quel terrain il sera construit…  Une maison verte doit absolument être personnalisée car, comme tu le dis, nous devons élaborer les plans en fonction de l’ensoleillement (et beaucoup d’autres facteurs) et pour ce faire, le client doit, tout d’abord, avoir son terrain et nous devons nous y déplacer.  Le client qui a un budget de 800$ pour un plan ne peut se permettre de nous voir nous déplacer et de lui monter un plan personnalisé qui lui offrira une orientation maximale de sa maison.  L’argent est au centre des préoccupations de nos clients et nous ne pouvons y faire abstraction.  Une entreprise qui ne répond pas aux préoccupations de sa clientèle meurt rapidement.

Nous devons certainement guider nos clients et leur proposer ces choses;  c’est ce que nos agences font et ces dernières obtiendront même une certification LEED sous peu.  Je crois en cette certification car elle ne discrimine aucune région ni style d’habitation;  elle se base sur un système de pointage et est très objectif.  Une maison verte construite sur l’île de Montréal dont les matériaux seraient transportés de la Rive-Sud (moins chers) perdraient des points LEED dans son accréditation.

Au niveau de l’OAQ, je laisse l’ordre des Technologues régler ce dossier qui se discute depuis près de 30 ans !…  La balle est maintenant à l’Office des professions qui doit faire quelque chose de difficile:  DÉCIDER ET AVANCER.  Dessins Drummond collabore déjà avec plusieurs architectes dans des dossiers spécifiques alors, saches que l’amitié est là, avec ceux qui veulent être nos amis !  Nous appuyons sans hésiter les efforts de l’Ordre des Technologues dans ce dossier mais les lois provinciales ne se changent pas facilement.

Au niveau des habitats contemporains, j’ai appris il y a quelques semaines que la majorité des villes qui ont un service d’urbanisme refusent les modèles de maisons à toit plat !!!!   Le virage vert appartient à tout le monde !  Nous avons beau faire les plus beaux modèles, si les plans sont refusés aux municipalités, nous n’existeront plus !

Merci de tes commentaires et je suis d’accord avec toi sur les idées globales:  si nous travaillons tous ensemble, nous avancerons !

Voici une demande reçue par un internaute:

« Bonjour M. Carignan,

Je cherches un systeme de récupération des eaux pluviales qui pourrait fonctionner en été comme en hiver. Ce système pourrait ravitailler toute une maison pour sa demande en eau. On suppose probablement un systeme de traitement d’eau pour en faire une eau utile a la cuisson et pour le besoin des douches.
On suppose aussi un un systeme enfoui en dessous de la ligne de gel.

Auriez-vou ou connaissez-vous des entreprises spécialisées a me suggérer? J’ai cherché sur Internet mais il n’y a guère d’entreprise qui s’affichent ouvertement.

Merci

Christian Coudreau

coudreau@videotron.ca »

 

 

Bonjour M. Coudreau,

Tout d’abord,vous me faisiez part de vos diffcultés à écrire votre demande directement mon blogue alors, nous allons vérifier le tout rapidement. Merci.

En ce qui concerne votre demande, j’ai parlé de ce genre de système dans un  récent billet mais votre demande touche un système qui fonctionnerait à l’année, même en hiver.

Pour vos besoins, je n’ai vu que le produit Pak’eau du Groupe Sebico, pouvant répondre à vos besoins, qui est un produit européen.  Il devrait sûrement y avoir un distributeur au Québec mais rien ne l’indique à première vue.  Lors de mes recherches, je n’ai rien vu, moi non plus, d’intéressant concernant ce type de produit au Québec.  Peut-être une occasion d’affaires !?

Il est certain que la seule technologie disponible en ce moment est celle d’enfouir le réservoir sous la ligne de gel.  Aucune autre technologie ne me fut présentée jusqu’à présent.  Même le site de Yves Perrier, qui est une référence en matière des nouveautés et des produits écologiques, ne parle pas de cette technologie alors, c’est signe que nous n’avons pas grand chose à dire à ce sujet au Québec.  J’ai quand même fait une demande à Yves et il viendra sans doute répondre sur le blogue.

Je lance l’appel aux experts en ce domaine afin de nous aider, M. Coudreau et moi, à mieux comprendre ce manque dans le marché ainsi que les solutions pour notre climat.

Merci et tenez-moi au courant, M. Coudreau, via un commentaire sur ce blogue.

Au cours des derniers jours, j’ai fait le ménage des différents magazines reliés à la construction que je reçois de partout dans le monde.  On y trouve des articles intéressants que je n’ai jamais le temps de lire mais, quelques fois, je m’arrête pour regarder les nouveautés de notre industrie.

Je me suis arrêté sur un article du magazine Trends publié par le Ontario Home Builder Association qui traite de plusieurs nouveautés dans le marché.

Une de celles-ci est le Rain Water Pillow de la compagnie du même nom.  Je trouve le produit génial d’autant plus que son utilisation est complètement… simple !  Consultez ce lien pour visualiser son utilisation.

Comme son nom l’indique, le rain water pillow est un gros oreiller de 10′ x 10′ qui recueille les eaux de pluie jusqu’à concurrence de 1000 gallons.  Vous pouvez ensuite brancher vos boyaux d’arrosage à ce « pillow » pour arroser vos plantes, gazons, jardins, et même la voiture puisque le produit est muni d’un filtre !  Vous pouvez même le connecter à votre système d’irrigation automatique !  Bien entendu, vous devez ranger le tout durant la saison froide.

Vous voulez poser un geste simple ?  c’est le genre de produit que nous pourrions tous avoir;  Imaginez la quantité d’eau potable que nous aurions pu sauver avec l’été de pluie que nous avons eu !  Nous aurions pu vendre nos poches d’eaux aux pays en sécheresse !  C’est vrai, j’oubliais que c’est péché de faire de l’argent avec de l’eau au Québec

 

Dans un de mes billets, je vous parlais de la différence entre le développement qui se fait au Émirats Arabes Unis et le constat du « on fait rien » du Québec.

Une de mes lectrices et amie, Nancy Rainville, m’a fait parvenir ce vidéo qui nous fait la présentation du développement immobilier « The World » à Dubaï…  Vous verrez que nous sommes à des années lumières de cette situation !

Ceux qui auront le réflexe de me dire que l’on ne peut comparer les Émirats Arabes Unis au Canada, je veux juste vous dire ceci:  Le Canada, selon certains, sera le deuxième plus grand producteur de pétrole d’ici 5 ans derrière L’Arabie Saoudite et devant…  Les Émirats Arabes Unis !!!

Mon point n’est pas de développer des îles dans le St-Laurent mais peut-on mettre de la pression sur nos poiliticiens afin que nous commencions à se monter des projets de sociétés et cesser d’écouter les groupes de pressions qui ne créent aucune richesse?  Si on ne met aucune pression sur ces politiciens, ils continueront de dormir au gaz, sans jeu de mot, et d’avoir peur de foncer parce que nous aurons trois grenouilles et une baleine à déplacer…  Une liste de projets de société feront d’ailleurs partie d’un de mes prochains billets.

Une chance que nous avons l’Alberta pour permettre au Québec d’avoir des soins de santé de merde, des routes pleines de trous, des viaducs qui tombent et des écoles avec les toits qui coulent !!!…  On peut avoir tout cela grâce à nos impôts, au réglement du déséquilibre fiscal  et à la péréquation  (car nous sommes une province qui reçoit plus qu’elle ne donne) !!! 

Êtes-vous fiers ?  Si oui, expliquez-moi pourquoi car moi, lorsque je vais dans le reste du Canada, j’ai un peu honte de nos agissements !…

Avez-vous remarqué qu’en ces jours plus frisquets où la température se situe sous les normales saisonnières que les maniaques de GES ne nous cassent pas les oreilles avec le réchauffement de la planète ?

Saviez-vous qu’il n’y a pas consensus parmi les scientifiques de la planète concernant le fait que la production des GES serait directement liées aux activités humaines (90% selon le GIEC) ?

Si vous êtes comme moi et que vous n’aimez pas vous faire pousser des études pré-mâchées, cet article de Nathalie Elgrably dans Canoë saura vous plaire !  Elle nous dit, entre autre, que « les changements climatiques dépendent davantage de l’activité solaire que des émissions de CO2 » …    Allez le lire au complet !

Merci, Madame Elgrably, de nous aider à voir l’autre côté de ce que l’on nous martelle…  Je suis entièrement d’accord avec elle: protégeons notre environnement mais investissons notre argent ailleurs si les CO2 ne sont pas responsables de ce que nous vivons.  Quelqu’un peut-il parler à Jean Charest ?…

En attendant, je vous informe que l’on nous annonce des températures de près de 30 degrés pour le début du week-end…  Attention en regardant les nouvelles, on vous parlera du réchauffement de la planète et du prix du pétrole !… 

Quel drame que de voir ces images nous parlant de la mort de M. Guy Beauparlant suite à l’effondrement de sa maison qui a cédé au poids excessif de la neige.  Les média en ont parlé abondamment mais un élément me « chicotte » dans leur analyse; dans le reportage de LCN, on nous parle de la maison comme suit: « … la construction de cette maison était de type écologique; étant donné que la structure était trop fragile, on l’a démolie en après-midi… ».  Cela me laisse perplexe et je veux m’assurer que les gens comprennent bien ce qui suit.

La construction de maison écologique était peut-être marginale en 2002 mais toute construction résidentielle est soumise au normes sévères du Code National du Bâtiment (CNB).  Mon point est que ce n’est pas parce que la maison était écologique que la structure est faible !  Le reportage peut nous laisser croire cela mais c’est totalement faux. 

La construction écologique peut apporter de nouvelles méthodes et de nouveaux matériaux dans une industrie qui doit faire sa part mais un fait demeure, quelque soit le type de construction, on doit respecter le CNB. 

Mon conseil est donc le suivant: avant d’entreprendre tout type de construction, faites appel à des professionnels qui sauront vous guider.  Travaillez, bien entendu, avec des plans de firmes reconnues et même si vous décidez de vous « auto construire » (gérer tout le projet vous-mêmes), les conseils d’un entrepreneur spécialisé sont toujours de mises.

Pour ceux qui veulent déneiger leur toiture, suivez ces conseils !

 Soyez prudent !…

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

juin 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930