Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive pour la Catégorie 'Non classé'

Photo prise au Parlement en décembre 2013

Photo prise au Parlement en décembre 2013

Que le temps passe vite !…  Je m’ennuie de bloguer et, comme je le dis souvent lorsque la question m’est posée, on doit prendre le temps de le faire car le blogue demeure le meilleur média social disponible pour une entreprise et son président !  Je dois avouer que je fus un cordonnier mal chaussé ces derniers mois mais il n’est jamais trop tard pour reprendre le collier!

Je suis heureux de faire « un retour » (me semble que j’annonce mon retour à chaque billet depuis un an !!!) en jasant avec vous d’une personne qui a fait un héros d’elle lors des malheureux événements survenus au Parlement d’Ottawa, mercredi dernier, le 22 octobre.

Laissez-moi vous parler de Louis Létourneau, un de mes concitoyens de Windsor, que j’ai croisé à différents moments de ma vie et que j’ai eu le plaisir de retrouver grâce à Facebook.  Ceux qui me suivent via ce média social ont remarqué les hommages que j’ai fait à Louis immédiatement après la tragédie et vont peut-être me trouver fatiguant !!  Je vous comprends!  Mais je tenais à écrire ce billet car les beaux gestes doivent être soulignés, encore et encore !

Ti-Oui, pour les intimes, s’est transformé en héros ce mercredi 22 octobre 2014 en étant un des premiers gardes de sécurité à être intervenu contre le désormais célèbre, Michael Zeaf Bibeau.  Selon ce que j’en ai compris, Louis lui a tiré une première balle et le patron, le sergent d’armes Kevin Vickers, a « fini la job », comme on se dit entre nous.  Oui, il y a eu mort d’hommes et on ne devrait pas s’en réjouir…  Mais là, désolé, je me réjouis car ce fou furieux aurait pu faire encore plus d’innocentes victimes si ce n’avait été de la présence d’esprit de gens comme Louis.

Toujours est-il que Ti-Oui était un gars de Windsor comme moi;  et dans un patelin de 5 000 habitants, tout le monde se connaît et on devient vite le chum de tout le monde !  Ti-Oui était (et est toujours!) plus vieux que moi mais c’était un « plus vieux » sympathique;  vous savez qu’il y a des plus vieux qui aiment écœurer les plus jeunes constamment mais pas lui!  Il était toujours cool avec nous!

Grand sportif, je l’ai surtout connu lors de ma courte carrière de soccer.  Je ne trippais pas vraiment sur ce sport mais lui, il en mangeait et il était bon en tabarouette !  Il était gardien de but, si ma mémoire est bonne, et ils avaient toute une équipe!  Mais Ti-Oui ne se prenait pas pour un autre et il aimait le monde !  Le monde l’aimait aussi !

Dans mon adolescence, je le croisais dans les bars car Ti-Oui était waiter dans quelques endroits que je fréquentais !  Toujours content de nous voir, il se faisait un devoir de venir saluer les « ti-culs » de Windsor qui sortaient à Sherbrooke ou Magog.

Tout d’un coup, PAF!  Plus de Ti-Oui !…  Je l’ai perdu de vue pendant des années (comme plusieurs de mes amis de Windsor) mais un média social du nom de Facebook m’a permis de retrouver beaucoup de bonnes personnes de mon enfance dont Ti-Oui Létourneau !  Au fil du temps, on s’échangeait nos idées, nos niaiseries et nos opinions politiques!  J’avais l’impression de ne jamais l’avoir perdu de vue!  T’sé, un BON GARS!  N’est-il pas vrai qu’un vrai chum, de près ou de loin, est toujours celui que l’on revoit après 10 ou 15 ans et qu’on a l’impression qu’on ne s’est jamais perdus !  Que ledit chum soit un grand chum ou un gars que tu croisais souvent et que tu aimais jaser avec (comme Ti-Oui!), on sent ce côté humain qui fait qu’on « fit » et que c’est facile.

De fil en aiguille, Louis et moi étions en contact fréquemment via Facebook.  Un jour, je suis invité à prononcer une conférence à la Cité Collégiale d’Ottawa afin de discuter d’entrepreneurship et de WEB en entreprise devant un groupe d’étudiants.  Comme j’accepte toujours de donner de mon temps pour les jeunes, ce fut d’autant plus facile d’accepter car j’avais préalablement envoyé un message à Louis en lui demandant s’il allait être disponible pour que l’on se voit.  Il m’a dit: « Viens me rejoindre au Parlement directement!  Je travaille à la sécurité. »  Un beau vendredi en perspective !  D’autant plus que le samedi j’allais voir un match des Sénateurs avec ma belle Marie-France et les garçons, grâce à mon ami Denis Labelle et sa conjointe Marlene !  J’étais donc comblé!

En arrivant au parlement par un matin glacial de décembre, je reconnais Louis de loin par sa carrure!  Je vois son beau coco rasé (On a tous les deux moins de toupet qu’on en avait!) et son légendaire sourire.  Je suis surpris de le voir en complet cravate car je me dis que les gens à la sécurité du Parlement sont habituellement habillés en uniforme, un peu comme un policier.

Louis accueille ma conjointe et mes garçons très gentiment et nous invite à le suivre pour un « tour privé du Parlement ».  Une fois en place, ma curiosité me pousse à le questionner sur son habit versus le costume des autres gardiens.  Il m’explique qu’il est un des gardes armés du Parlement (en me montrant son « gun » discrètement) et que lui et ses confrères sont les premiers intervenants en cas d’urgence.  Waow!  On ne parle plus du même gardien de sécurité que j’avais en tête!  Mais il explique le tout comme un boulanger m’explique comment il fabrique son pain:  calme, solennel, posé et sûr de lui.  Jamais hautain ou « fraîchier » comme on disait par chez nous !

Et là, comme lorsque je suis avec mon bon vieux chum Éric Laurendeau qui est enquêteur à la SQ, je questionne Louis comme une machine car leur métier me fascine!

  • Tu fais quoi à tous les jours?
  • T’es tu déjà servi de ton arme?
  • As-tu une anecdote avec un ministre ?
  • Comment était Chrétien, Martin?  Comment est Harper ?
  • Est-ce que Justin Trudeau te tape sur les nerfs autant qu’à moi ?  (Ok…  Je viens de l’ajouter celle-là!)

Bref, je passe des moments vraiment trippants avec un gars qui connait le Parlement comme le fond de sa poche, qui nous reçoit comme des invités spéciaux et qui nous donne accès à ce que les visiteurs usuel du Parlement lors de cette journée n’avait pas accès.  Marie-France et les garçons adorent et on se sent chanceux de connaître Louis.  J’ai même pu m’asseoir dans la chaise du Président de la Chambre !

Dans la Chaise du vrai Président!

On termine cette visite avec une bonne accolade et on se dit à la prochaine, comme si la vie s’arrangera pour que l’on se revoit assurément…

On continue nos échanges sur Facebook et je continue de lire ces petits textes savoureux à tous les jours !  Il est simple et drôle Ti-Oui!  Et c’est ça Ti-Oui!

Vient la date du 22 octobre où, comme lors des attaques du World Trade Center ou de tout autre événement marquant de notre société, on se souvient tous où nous étions…  Pour ma part, j’étais en meeting toute la journée avec les autres membres de la direction de Dessins Drummond pour notre premier meeting stratégique, en préparation pour l’année 2015.  Un des participants parle d’attaque à Ottawa mais je n’allume pas du tout sur une attaque au Parlement.

En revenant à mon bureau, je vais sur le Web et je vois qu’il s’est passé quelque chose de grave au Parlement…  Je pense à Louis immédiatement et, je ne sais pas trop pourquoi, je vais sur Facebook pour voir s’il est OK.  Je lis sur sa page: « Je suis ok. Vous comprendrez que je ne peut donner aucun détail. Attention toutefois aux informations. »

Nous voilà soulagés, nous, le « P’tit Peuple » qui est ami facebook avec Louis (Il faut être ami Facebook avec lui pour comprendre la notion de « P’tit Peuple »!)!

Par la suite, je lis son statut qui a fait le tour des médias: « Pendant plusieurs années, je me suis imaginé et fabriqué des dizaines de possibilités de scénario en lien avec mes postes de travail. 
– Ok, si un tireur arrive de ce côté, je fais quoi?
– Si plutôt il surgit à partir de là, quelles sont mes options ? 
– Ai-je le temps de dégainer mon arme et faire feu s’il passe par là ? 
Mais voilà qu’hier, la réalité est venue remplacer la fiction. Le premier « bang » m’a fait mettre la main sur mon arme et en une fraction de seconde j’étais prêt à faire un duel avec une seule fin possible… Rester vivant !
Après des échanges de coups de feu à courte distance, mon adversaire a eu tôt fait de constater que même de loin, que malheureusement pour lui…je vise très bien !
Le reste de l’histoire appartient à un homme d’une grande expérience. Il a « fini la job » que certains de mes collègues et moi avions commencer.
Le plus important a retenir est que nous sommes tous rentrer chez nous vers nos familles et que la mission est accomplie…nous sommes vivants !
Bravo à mes collègues qui sont là pour assurer la sécurité de ceux et celles qui franchises les portes du Parlement.
Merci encore à tous ceux et celles qui ont pris des nouvelles et/ou qui ont manifesté leur soutien à mon égard, vos bons mots sont très réconfortants.
Bon jeudi à vous p’tit peuple »

Le reste de l’histoire, vous la connaissez !  Pour en ajouter, samedi dernier, Louis m’écrit via Messenger que la photo que je vous propose au début de mon billet fut utilisée dans le reportage de TVA !!!   Quoi?!!!  et surtout « Pourquoi!? »…  Pourquoi moi, en fait !!!  🙂
Au coeur de la fusillade au Parlement

J’ai écrit à Louis que j’étais fier que cette photo fut utilisée !  Je n’avais aucunement affaires dans ce reportage mais de me voir à côté de lui me fit sourire;  il a fait tout un exploit.  On veut tous être photographié avec nos héros et j’ai eu la chance de l’être avant qu’il ne le soit !!!  J’ai eu la chance de connaître ce gars simple, dévoué, qui semble un excellent père de famille et qui est demeuré le bon gars que j’ai connu.

Louis, tu as agi en héros et la population en entier te remercie.  Tu ne t’attendais pas à autant de soutien et d’attention mais tu les mérites grandement.  On veut tous laisser notre marque au cours de notre vie, poser un geste qui fera la différence ou pratiquer un métier qui fera en sorte que nous serons fiers, que les gens se souviendront de nous.  Tu peux dire: MISSION ACCOMPLIE !

Prends bien soin de toi également;  juste à songer à l’idée que tu aurais pu y rester me glace le sang dans les veines…  J’imagine ce que « Ta Douce » et tes enfants ont pu vivre dans ces moments…

Bravo encore et restes comme tu es!  C’est comme ça qu’on t’aime !   😉

La Cigale et la Fourmi version Québécoise !

Écrit par Yves Carignan @ 3:59
Filed under: Non classé
La cigale et la fourmi

http://ygreck.typepad.com/

Je viens de recevoir ce texte via courriel;  et ce n’est pas parce que l’on rit que c’est drôle!

« VERSION CLASSIQUE de la fable:

La fourmi travaille dur tout l’été…  dans la canicule, elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l’hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide; elle rit, danse et joue tout l’été.
Une fois l’hiver arrivé, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
La cigale grelottante de froid n’a ni nourriture ni abri et meurt de froid.

 

VERSION QUÉBÉCOISE de la même fable:

La fourmi travaille dur tout l’été… dans la canicule, elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l’hiver.
La cigale pense que la fourmi est stupide; elle marche dans les rues, s’indigne et frappe sur des casseroles tout l’été.
Une fois l’hiver arrivé, la fourmi est au chaud et bien nourrie.

La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d’être au chaud et bien nourrie tandis que les autres MOINS CHANCEUX – comme elle – ont froid et faim.

Les médias organisent des émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid et passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.

Les Québécois sont frappés d’apprendre que dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d’autres vivent dans l’abondance.

Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi.

L’hélicoptère TVA survole le nid de la fourmi. Les journalistes organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu’elle paie sa juste part. En réponse aux sondages, la reine Pauline rédige une loi sur l’égalité économique et une loi (rétroactive à l’été) d’anti-discrimination.

Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide. La maison de la fourmi est reprise par les autorités car la fourmi n’a pas assez d’argent pour payer son amende et ses impôts. Les chefs syndicaux s’en réjouissent et Gabriel Nadeau-Dubois fait une conférence de presse concernant l’égalité et la gratuité pour tous.

La fourmi n’a d’autre choix que de quitter le Québec pour s’installer avec succès en Alberta.

TVA fait un nouveau reportage sur la cigale maintenant engraissée. Elle est en train de finir les dernières provisions de la fourmi bien que le printemps soit encore loin. Pierre Bruneau ne manque pas de signaler que c’est grâce à la vigilance des journalistes qu’une telle injustice envers la cigale a été réparée.

L’ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale, se détériore car cette dernière n’a rien fait pour l’entretenir.

Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens.

Une commission d’enquête est mise en place, ce qui coûtera 10 millions $.

La cigale meurt d’une overdose;

Les journalistes commentent sur l’échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.

La maison est squattée par un gang coquerelles. Les coquerelles organisent un trafic de marijuana et terrorisent la communauté….

C’est comme ça que ça se passe dans notre Beau Québec ! C’est ce qu’on appellerait un SOUS-DÉVELOPPEMENT DURABLE. »

Comme quoi les interventions médiatiques et gouvernementales ne sont pas toujours les meilleures solutions !  😉

Quel lendemain d’élections !…  Sans trop regarder les événements au cours de l’été, j’avais fixé cette date du 5 septembre avec Jeff Fillion pour aller le visiter en studio et discuter, comme je le fais de temps en temps, de ce qui se passe dans l’industrie de la construction.  Quel timing !  🙂

Étant au lendemain des élections portant Pauline Marois au pouvoir et que nous avions été tous témoins de la tentative d’attentat, devinez de quoi nous avons parlé ?!!  Je me suis endormi vers 1h00 du matin, un peu secoué par les événements du Métropolis dont je fus témoins une heure avant; la levée du corps à 6h00 fut quelque peu difficile!

Mais quel plaisir d’aller discuter avec Jeff et sa bande!  J’adore cette formule du talk radio et ce fut agréable de discuter politique avec eux d’entrée de jeu.  L’entrevue est coupée de 10 minutes puisque Jeff avait eu la chance d’interviewer Sam Hamad et nous avons par la suite discuté  des sujets touchant Dessins Drummond tels:

– La nouvelle norme concernant l’efficacité énergétique
Les 374 polluants intérieurs ayant un effet sur l’asthme et la meilleure solution pour diminuer leur effet
– Les séminaires Dessins Drummond partout en région
– L’ouverture des nouvelles agences de Dessins Drummond à Tremblant, Ste-Marie, Baie-Comeau et Baie St-Paul

Bonne écoute !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Cliquez ici pour télécharger l’extrait.

Au cours de l’automne dernier, M. Daniel Lepage, directeur de notre agence du Bas St-Laurent / Gaspésie, a eu l’honneur d’être mis en nomination pour le trophée Pierre Harvey à titre d’athlète de niveau international en Athlétisme lors du 36e Gala Méritas Sportif de l’unité régionale de loisir et de sport (URLS) du Bas St-Laurent;  juste de dire le nom prend un souflle d’athlète !!

Daniel est un homme d’environ 45 ans (il va m’aimer!) et depuis plusieurs années, s’entraîne comme un jeune afin de participer aux différents RAIDS à travers le monde.  J’ai déjà parlé de ses réalisations hors du commun dans ce blogue.

Daniel n’a malheureusement pas gagné le titre d’athlète internanional, mais ce fut un énorme privilège pour lui d’être finaliste.  Le gagnant fut Pierre-Luc Thériault, un joueur de tennis de table.   Chose certaine, tous les gagnants de la soirée étaient, bien entendu, des jeunes et c’est une bonne chose pour leur encouragement.  Cependant, force est d’admettre qu’avec la mise en forme des gens de 40 ans et plus, il serait intéressant de considérer une catégorie « 40 ans et plus » dans ce type de concours.

Vous pouvez suivre les exploits de Daniel et de sa coéquipière Émilie Labrosse via leur site internet;  ils ne refusent aucune commandite, en passant !  ;o)

Bravo à toi Daniel et continue ton excellent travail !  Tu n’es pas seulement un athlète accompli mais aussi l’une des meilleures agences de Dessins Drummond !

Yves

Le pire Premier Ministre de l’Histoire ?…

Écrit par Yves Carignan @ 3:39
Filed under: Non classé

Eh oui !  Je sais, mon dernier billet date du 12 avril et fut l’un des plus populaires de la courte histoire de mon blogue !  On peut dire que la meilleure façon de provoquer des commentaires, c’est de traiter d’un sujet où la population est divisée !  J’aime la provocation des débats et merci de vos commentaires !  je les lis tous et les commente pas mal tous.

Au cours du dernier mois, je fus assez occupé et je fus également obnubilé par la situation qui se passe présentement avec le gouvernement libéral de Jean Charest…  Ceux qui me suivent depuis mes débuts savent que je ne suis pas un fan de Jean Charest et je tiens cette opinion depuis 1984, année où il fut élu député de Sherbrooke dans le gouvernement Mulroney !…  J’avais 14 ans…  Et je maintiens mon opinion depuis ce temps!  Non pas que je sois borné, c’est que ses agissements ne font que me prouver ma vision d’adolescent!

Je regarde la situation présentement et je me désole;  toujours dans le trouble, odeurs de corruption, incapable de démontrer du leadership, donne une image très négative de la politique, peuple désabusé, et j’en passe.

En 7 ans de règne, quelles sont les réalisations de Jean Charest ?  Quel héritage laissera-t-il derrière lui ? 

Au cours du week-end, j’étais à un souper d’amis et parmi les invités, j’ai eu la chance de rencontrer un gars qui est allé à l’école avec Jean Charest et qui a fait son Barreau avec lui.  Nul besoin de vous dire que le sujet de Charest est arrivé à table et cet homme s’est mis à le défendre !…  Nul besoin de vous dire non plus que quelques têtes se sont tournées vers moi en souriant, en attendant une réplique de ma part !  La discussion fut un peu comme suit:

Yves: « Comme ça, tu es allé à l’école et tu as fait ton Barreau avec lui ? »

Le Monsieur: « Oui! »

Yves: « Comment était-il ? »

Le Monsieur: « C’est un gars bien correct.  Rien à dire contre… »

Yves: « Ton opinion a dû changer avec les années ? ;o) »

Le Monsieur:  » Ah tu sais, il a tenté de faire beaucoup de choses au début de son mandat mais il s’est buté à des syndicats!… »

Yves: « Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Le Monsieur: « Il avait un plan bien précis de redresser la situation et de remettre le Québec sur ses « tracks » mais les syndicats ont bloqué ses idées. »

Yves: « Es-tu en train de me dire que les syndicats gèrent la province ?  Est-ce par la peur des syndicats qu’il a ajouté 25 000 fonctionnaires à notre chère province et qu’il nous a mis dans le déficit prolongé ?  Je ne comprends pas ton point!  Si tu es le premier ministre d’une province, c’est toi qui mène et tu dois gérer en fonction des payeurs de taxes;  regardes Mike Harris, regardes Ralph Klein !  Je pense seulement que Charest a manqué de couilles et il n’a pas le leadership pour diriger ce paquebot qui prend l’eau!  C’est beau qu’il ait les mains sur le volant mais il ne sait pas où il s’en va alors, on gaspille de l’essence pour rien ! »

Le Monsieur: « Oui mais si pas si facile que ça !  En plus, ses ministres, c’est pas fort !  il n’a pas une équipe solide! »

Yves:  « Pourquoi il les laisse parler aux journalistes d’abord ?  Pouquoi lui se sauve-t-il ?…  Ses ministres ne sont peut-être pas fort, comme tu le dis, mais on s’entend qu’ils sont payants pour le parti !  J’ai l’impression que ce parti ne gère pas la province, il gère des crises !  En plus, nos ministres ont comme objectif de collecter 100 000$ chacun pour le parti !…  Est-ce que ce sont des ministres ou des duchesses du Carnaval ? »

Le Monsieur: « Je suis d’accord avec toi mais je trouve ça triste pour lui…  c’est un bon gars et il est drôle en plus! »

Yves (et surtout Marie-France): « C’est bien beau tout ça mais là, on a besoin d’un gestionnaire à la tête de la province, pas d’un humoriste! »

Yves: « De toute façon, pouvez-vous me nommer une seule BELLE réalisation qui ferait en sorte que l’on se souviendra de l’héritage « CHAREST » un  jour ?… »

Le Monsieur (après un long silence): « pas vraiment… »

Yves: « Donc, en 7 ans, il n’a pas été capable de réaliser une seule chose mémorable, peut-on se mettre d’accord qu’il est sans doute le pire Premier Ministre de l’histoire, sachant que le reste de la merde s’en vient en plus ? »

Le Monsieur: « Vu sous cet angle, sans doute que oui… »

La discussion fut ouverte et Le Monsieur était d’un commerce agréable je le respecte car c’est un homme impliqué dans plusieurs dossiers touchant sa communauté.  Je lui ai dit qu’il était très courageux de nous parler des qualités de Jean Charest mais je considère la situation triste pour notre peuple…  faites le test vous-mêmes et demandez à votre entourage une seule réalisation du gouvernement Charest !  Vous verrez, le silence qui suit est à glacer le sang…

Je regarde la situation actuelle en Grèce et je me dis que nous ne sommes pas si loin de cela…  Pas selon Gérald Fillion mais quand même, je suis inquiet.  Peut-on avoir un vrai de vrai à la tête de cette province ?  Un vrai qui posera des gestes concrets, qui fera des erreurs, mais qui aura le mérite d’avoir essayé.

Je crois fermement que nous vivons une portion sombre de l’histoire du Québec et Jean Charest, à ne jamais bouger et à rester en place, sera sans doute reconnu comme le pire Premier Ministre de l’histoire du Québec…

Je lui transmets mes sympathies pour le décès de son père et j’espère que ce deuil le fera réfléchir à laisser sa place avant de la perdre…

Ma chronique Habitation à la radio satellite XM172

Écrit par Yves Carignan @ 3:46
Filed under: Non classé

 

Ceux qui me suivent via Facebook et Twitter furent informés cette semaine de mes débuts à la radio à titre de chroniqueur sur les ondes du XM172, radio sattelite.   Cette station accueille sur ses ondes, entre autre, Radio Pirate de 7h00 à 11h00 du lundi au vendredi, la radio web de Jeff Fillion qui est aussi en charge, via son entreprise, de la gestion du XM172.  Pour simplifier le tout, disons que Jeff a sa radio sur Internet et diffuse également son émission sur XM172.  Une fois son émission terminée, d’autres animateurs entrent en ondes afin de compléter la programmation de la station.

Je travaille donc cette chronique avec Stéphane Bruyère, courtier hypothécaire, qui anime l’émission Ypotek.  À chaque deux semaines, je me rends en studio afin de discuter de différents sujets touchant la construction et la rénovation résidentielle.

Aujourd’hui, ce fut le grand départ !  J’ai eu beaucoup de plaisir avec Stéphane et Nick (que vous entendez avec Jeff Fillion le matin) qui interagit avec nous et s’occupe de la mise en ondes de l’émission.  Pour cette émission du 8 avril, nous avons traité de la planification d’un projet de construction.  Je vous propose donc le contenu écrit de cette émission et vous présentera le Podcast lorsque celui-ci sera prêt !  J’assaille littéralement Stéphane avec ces Podcasts et il sait que j’ai bien hâte de les avoir !  ;o)

Les étapes à franchir avant d’entamer un projet de construction ou rénovation ainsi que les questions à se poser sont les suivantes : 

 Identification des besoins

  1.  En quoi notre logis actuel ne répond plus à nos besoins (espace, investissement, changements familiaux, quartier)
  2. Qu’avons-nous besoin ?  Et non qu’aimerions-nous avoir ?!
  3. Combien de temps désirons-nous demeurer dans cette maison ?
  4. Vérifier votre capacité d’emprunt avec Stéphane !

 Recherche du terrain.

  1. Toujours trouver son terrain avant son plan de maison !  Pour des raisons d’efficacité et d’économie
  2. Visitez beaucoup de quartiers et développements et informez-vous (municipalités, Centre Matériaux, voisinage, etc)

 Vérification des normes municipales

  1. Une fois le terrain choisi, contactez votre municipalité afin de connaître les règles et normes municipales;  cette étape vous permettra de mieux choisir votre modèle de maison

Recherche et Sélection du modèle de maison

  1. En fonction des besoins identifiés en 1.
  2. En fonction du quartier (règlementations, Intégration architecturale)
  3. En fonction de l’orientation du terrain (Ensoleillement passif, base de la construction verte)
  4. Donnez-vous du temps !  Étape cruciale.

Maximisez l’efficacité de votre maison

  1. Une fois le modèle choisi, assurez-vous qu’il répond parfaitement à vos besoins
  2. Contactez votre technicien en architecture afin de modifier le modèle au besoin (agrandir pièces, ajout de pièces, etc.)
  3. Améliorez certains éléments en fonction du positionnement de la maison (ensoleillement, fenestration abondante, plan d’eau)

Positionnement de la maison sur le terrain

  1. À l’aide de l’agence de Dessins Drummond, positionnez votre maison sur le terrain
  2. Positionnez les éléments qui seront un jour sur votre terrain (prévoir piscine, cabanon, )
  3. Tentez de prévoir le maximum, même si le budget ne le permet pas !

Sélection de l’entrepreneur

  1. Allez chercher des références
  2. Posez des questions au voisinage dans votre futur quartier
  3. Construction Conventionnelle, Modulaire ou à panneaux ? 

Informez-vous sur le Web et auprès de votre entourage !

Si vous suivez ces étapes, vous vous donnez de bonnes chances de réussite et éviterez plusieurs surprises coûteuses !

D’ici quelques semaines, les contenus audio seront disponibles sur le site de Dessins Drummond et, si vous êtes branchés sur XM, ma prochaine chronique se fera jeudi le 22 avril de 13h15 à 13h45, en direct de Québec.  Sinon, vous pouvez vous abonner ici.

Vos questions et vos commentaires sont les bienvenus !  Adressez-moi vos questions via ce lien.

Une rénovation de maison pour des gens dans le besoin…

Écrit par Yves Carignan @ 4:29
Filed under: Non classé

Sur le site de Dessins Drummond, les visiteurs et clients ont la possibilité d’entrer en contact avec moi dans la section Blogue du Président, via le lien « adressez-lui vos commentaires« .  Depuis la mise en place de ce lien, j’ai eu la chance de régler des problèmes de clients, de les conseiller dans leur projet de construction ou de rénovation, de recevoir des commentaires positifs et quelques fois moins positifs et, il y a quelques semaines, j’ai reçu ce courriel:

« a qui de droit ,je veux vous compter un peu ma situation,moi je suis monoparental davec quatre ados et quil vivent tous ici la la maison ,il sont tous au secondaire excepter un qui es grandement malade il a un cancer et il es sur chimio,bref le but de mon histoire ses que jai pas de sous pour renover ma maison car vous savez nous somme cinq a vivre dedent et mon reve ses que jaimerais renover ma cuisine ainsi que ma toilette ,et faire une deuxieme toilette pour mon fils qui es malade et le pourquoi de ma renovation ses que ses urgent ,tout es rendu vieux et jaimerais tellement que mes enfants en benifiser et quil pourait emmener leur ami sans qui soit gener,bref je ne sais pas a qui demander de maider alors je prend une chance davec vous car il a certain encore du monde qui ont du coeur ,alors s.v.p. pouvez vous maidez a realisez notre reve ,je serais la maman la plus heureuse ainsi mes enfants vont pouvoir etre content pour moi ,et que mon fils qui a cancer aille sa salle de bain ,je sais pas si vous comprenez mes tout sa es pour vous dire que je pese sur mon orgueil pour demander ,mais si je fait pas je ne pourais jamais savoir qui a encore du bon monde qui aide les gens,en plus je ferait publiciter pour votre compagnie davec honneur,bref merci de prendre le temps de me lire en esperant davoir un miracle,surtout que moi jai pas pu me permettre de me gater ainsi qua mes enfants car le pere a tourner la page sa fait 13 ans ,et que bientot jaurais pu pension alimentaire car il voient pas lheure de ne pu payer pour eux,bref cette demande es sans oblication de votre part mais si vous faite vous ne regretterais pas car vous allez rendre une famille de cinq tres tres heureux..merci encore »
 

 

Je suis toujours un peu perplexe en recevant ce type de courriel mais en même temps, quelque chose me dit que je dois bouger et ne pas laisser ces pauvres gens pantois.  Madame Robitaille, l’auteure de cette lettre, m’a réécris pour me remercier d’avoir pris en considération son courriel et lui ai promis de publier le tout sur le blogue de Dessins Drummond et le mien.

De mon côté, je suis prêt à faire quelque chose au niveau du plan de rénovation.  je ne peux malheureusement me lancer dans le projet puisque nous ne sommes pas entrepreneurs en construction mais s’il y a un entrepreneur voulant prendre en charge le projet, nous serions ouverts à travailler avec lui.

Faites aller vos contacts et bonne chance madame Robitaille…

Autre exemple de service à la clientèle

Écrit par Yves Carignan @ 2:11
Filed under: Non classé

Paul Gendron, un de nos employés chez Dessins Drummond et fidèle lecteur de mon blogue, m’a transmis ce petit bijou de service à la clientèle suite à la lecture de mon dernier billet!…

Pour vous mettre dans le contexte, notre équipe au T.I et au Web a fait l’acquisition d’un missile launcher qui se branche via une connection USB.  À force de l’utiliser lors des pauses, (bien entendu !) le missile s’est malencontreusement brisé et s’est bloqué…  Paul a alors envoyé un courriel au service à la clientèle de l’entreprise distributrice et je vous offre leur réponse:

« Dear Paul,

Thank you for your reply.

Our technical support team studied this problem, this is a mechanical problem, and it’s very possible the motor has been blocked by some reason. For release the motor from blocked, need knock it at table (it’s best there is soft pad on table), or disassemble it and hand move the shaft of the motor which response the firing. But I am not suggest you to do it by yourself, As knock the product may caused other damage to the product, and you could not assemble it back if you disassemble it. So, I suggest you return the product to the store or contact with our Customer Service (sales@dreamcheeky.com) for replacement. 

Thank you for your enquiry if have any inquiry regarding our USB products please feel free to contact us.

Thank you &
Best Regards,

Windy Chan
Dream Link Customer Support »

Vous avez bien lu !…  Frapper le produit sur une table mais attention, à force de frapper, vous pouvez le briser !!!  J’aimerais bien parler à l’ingénieur technique qui a trouvé cette solution !…  Malgré le fait que je sois un adepte de cette méthode avec certains articles (cellulaires, souris d’ordi, télécommande de télévision), je serais un peu gêné de la proposer à une clientèle suite à une analyse de notre équipe technique !!!…  Ça démontre la profondeur de l’équipe…

De plus, l’adresse e-mail qu’ils ont donné à Paul, sales@dreamcheeky.com , est exactement l’adresse que Paul a utilisé pour poser sa question !  C’est donc dire que la personne pouvait lui répondre directement mais espère sans doute qu’une autre personne hérite du problème…

Au moins, ils ont répondu rapidement !… 

 

 

Sexisme envers les femmes !

Écrit par Yves Carignan @ 6:26
Filed under: Non classé

On me dit que ça prend un titre accrocheur !…  Rien de mieux pour provoquer !  Alors, je m’active.  Ce document m’a été fourni par un de mes amis, Denis Landry, qui a reçu copie de cet extrait d’un manuel d’économie familiale de 1960, qui était distribué aux jeunes filles de l’époque.

J’avoue en avoir ri une claque en faisant la lecture du document qui est, selon mes sources fiables, un document véridique !  Il n’y a pas eu de montage ou quoi que ce soit;  c’était vraiment ce que nous enseignions aux jeunes filles de l’époque et même de gentilles dames qui ont vécu ce temps me l’ont confirmé! 

Je vous invite à le montrer à vos mères ou grands-mères afin d’en certifier le contenu.  Vous serez surpris de leur réaction!

Ce document n’a que 48 ans !…  vous ne pourrez demeurer indifférent, peu importe votre sexe !  La société évolue mais il devait y avoir certains avantages à vivre à cette époque ?!  Non, non, chères dames, ne brûlez pas vos soutien-gorges, je ne suis pas un macho !  Mais j’adore m’amuser !

 

 

 

Analyse de notre CRM/ERP par des étudiants

Écrit par Yves Carignan @ 2:31
Filed under: Non classé

Dans un de ses billets, notre consultante en Stratégie Web, Michelle Blanc, fait l’éloge de notre virage Web 2.0.  Nous fûmes très honorés de voir une sommité comme elle nous rendre cet hommage et je tiens à féliciter notre équipe du projet Renaissance pour leur excellent travail;  Paul, Salvatore, Jessica, Francis, Guylaine et Daniel, merci pour tous vos efforts et comme vous pouvez le constater, il n’y a pas que moi qui fut impressionné par votre travail !  Félicitations !

Dans ce même billet, j’ai senti que notre amie Michelle me défiait un peu !!!…  Elle m’a effectivement proposé de faire analyser notre CRM/ERP par des étudiants afin de le tester de tous bords.  Je lance donc l’invitation, via ce billet, à tout professeur ou tout étudiant de me laisser un commentaire afin que nous rentrions en contact et regarder à faire analyser notre système.

 Michelle, tu auras encore réussi à nous faire bouger !   ;o)

 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

mars 2017
L M M J V S D
« Jan    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031