Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



Archive du 4 octobre, 2009

Je suis DÉFINITIVEMENT un Nord-Américain !

Écrit par Yves Carignan @ 9:36
Filed under: Humour,Opinion,Personnel

Là, je m’ouvre !!!  C’est la philosophie du Web 2.0 (ouverture, authenticité, vérité, etc.) non ? 

La semaine dernière, Marie-France et moi sommes allés visiter Paris pour une semaine de vacances…  Ah !!!!  Paris !  La belle Paris aux belles lumières !  Ville unique et remplie d’histoire et de culture !  C’est vrai !  Marie-France, en trois voyages à Paris au cours de sa vie n’avait jamais vu la tour Eiffel !…  On s’est dit:  C’est le temps !

Nous préparons le tout à l’avance et on se trouve un joli petit appart en plein coeur de l’Île St-Louis !  Pas trop cher ni trop « confo » car de toute façon, nous y serons que pour le déjeuner et le dodo, faque…  Construction dans les années 1600, plafonds à 11 pieds, poutrelles de bois visibles, bref, les amoureux d’architecture comme nous seraient servis à souhait !  Imaginez, on traverse le petit pont de la Seine et on est à la Cathédrale Notre-Dame de Paris!  J’allais vraiment vivre Paris ! 

À notre arrivée, on prend un taxi et on se rend à l’appart;  l’immeuble voisin est en rénovation et on casse la pierre de la façade avec le marteau pneumatique !!!  On aime la rénovation mais pas en vacances !!!  La gentille dame qui nous accueille nous dit que le ménage n’est pas fait et qu’elle le fera dans les prochaines minutes !…  On s’en fout, on ira commencer nos visites et on reviendra.  Sauf qu’avec le décalage, on marche un peu moins vite !…  On revient et on s’aperçoit que l’apart n’est pas vraiment propre, que la chambre est petite et que la salle de bain est un peu spécial…  Tout québécois qui arrive en Europe « pogne un down » en voyant la salle de bain de son hôtel ou de son appart n’est-ce pas ?  J’y reviens…

Toujours est-il que nous avons notre appart, on ouvre les magnifiques grandes fenêtres et on le referme vite…  La réno n’est pas fini !  On décide d’ouvrir les fenêtres arrières…  On referme vite car les odeurs de poubelles nous montent au nez…  Pas grave !  On ira marcher de toute façon.  L’appart sent un peu « le 16e siècle » mais on se dit: « C’est ça Paris et on va s’y habituer! »

Le côté charmant de cet appart était qu’il se situait au-dessus d’un joli restaurant typique, d’une pâtisserie typique, d’un fromager typique et d’un marchand de vin typique !  Tout ce que j’ai besoin y était à moins de 50 pieds !  Après 2 jours de visite (Cathédrale, Île St-Louis, Le Marais et la maison de Victor Hugo, etc), Marie-France ne se sent pas bien…  On se couche et on verra demain.

Le lendemain, c’est pire !  Elle est étourdie et peut à peine marcher.  On passe la journée à l’appart et on se dit que ça passera.  Après deux jours, on appelle nos amis médecins car on commence à paniquer !  Résultat?  Marie a attrapé un virus qui lui a donné une Neuronite Vestibulaire !  On passe nos journées dans l’appart…  la télé ne s’ouvre plus, Internet ne fonctionne plus, ça ne sent pas très bon…  L’appart n’est pas très propre et on ne s’y sent pas bien…  En passant, pourquoi les européens mettent des douches dans des bains mais sans rideau de douche ?!…  En plus, notre douche avait des jets horizontaux !!!…  Imaginez le dégât lorsqu’on a ouvert ça !!!  Le lundi, je sors pour acheter ma cargaison de pain, fromage, croissant et vin…  Tout est fermé…  On ne peut pas aller au resto car Marie-France ne peut même pas marcher !  On fait quoi ?…  J’ai pensé à nous faire livrer une pizza !…  Bref, on en a plein notre dos et ma patience légendaire fait que nous quittons, direction Hilton Aéroport Charles de Gaule pour les derniers jours !!!

Rendu à l’Hôtel,  « Room service please! ».  Une grande chambre, une douche avec une porte, un lavabo avec un comptoir, des films sur commande, bref, les vacances commencent !  J’ai voulu devancer notre vol car Marie n’allait pas bien mais Air Canada nous demandait plus de 2000$ par billet !…  J’les haïs eux autres !  On décide donc de rester dans notre prison confortable.  Marie-France a enfin pu voir la Tour Eiffel…  sur un laminé au-dessus du lit !  ;o)

Je me sens coupable de ne pas avoir pu apprécier un vieux logis typiquement parisien mais, dans la vie, on doit s’assumer !  Je suis un « poulet de luxe » qui aime son confort et ses grands espaces Nord-Américain.  Voilà !  Nous avons passé trois jours dans la chambre d’hôtel à « profiter » de la télé française et nous avons fait de belles découvertes dont Pascal Le Grand Frère, un genre de Oscar l’homme qui parle aux animaux mais Pascal, lui, parle aux ados !!!  C’est très bon !

Nous sommes de retour, nos gentils amis ont prescrit quelques médicaments à Marie-France (Merci Catherine et Richard) et elle se porte mieux.  Je te promets, ma belle Marie-France, que nous retournerons à Paris, dans une chambre Nord-Américaine, et tu verras enfin la Tour Eiffel… mais pas sur un laminé !

xxx

Share
 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

octobre 2009
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031