Yves Carignan
Président - D.G.
Dessins Drummond Inc.

Blogue en Plan

Architecture, Gestion, Conférences, Stratégies, Affaires, Actualité

In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player



17 octobre 2010

L’adolescence en état de choc !

Écrit par Yves Carignan @ 4:13
Filed under: Humour,Opinion

Tous les parents d’adolescents seront attirés par ce titre !  On se dit souvent, en tant que parents, que nous sommes sans doute seuls au monde à vivre ces années par toujours facile de l’adolescence de notre enfant…  Et bien consolez-vous !  Plusieurs façons s’offrent à vous afin que vous puissiez vous comparer avec d’autres parents ou simplement comparer votre ado avec un autre ado:  vous serez certainement réconfortés en lisant ce qu’ils se disent sur Facebook ou MSN !  Réconfortés dans le sens que votre ado n’est pas pire que les autres mais effrayés de voir la qualité de leur langage !!!  ;o)

Si on a les politiciens que l’on mérite, on a aussi les ados que l’on méritent!  Comme le disait Paul Piché dans sa chanson « L’Escalier »:

« Pis les enfants c’est pas vraiment vraiment méchant
Ça peut mal faire, ou faire mal de temps en temps
Ça peut cracher, ça peut mentir, ça peut voler
Au fond, ça peut faire tout c’ qu’on leur apprend… »

Peu importe la génération que nous sommes, il arrive un temps où l’on regarde les adolescents et on se dit: « Dans quel monde vont-ils nous faire vivre ces moineaux là !? »  On les regarde avec des points d’interrogations dans les yeux, on se questionne sur leur agissement, on pleure leur départ précipité, on se demande quoi faire, bref, ils occupent nos pensées 24 heures par jour !

Consolez-vous !!!  Il en fut ainsi depuis des siècles !!!  Un document intitulé « L’Adolescence en état de choc » nous fut remis par un des professeurs de mon adolescente et ce dernier propose deux citations:

« Je n’ai plus aucun espoir en l’avenir de notre pays, si les jeunes d’aujourd’hui doivent être les dirigeants de demain, car ils sont insupportables, inconscients, voire effrayants. »      Hésiode (740 ans avant J-C)

« Nos jeunes aiment le luxe, ils ont de mauvaises manières, se moquent de l’autorité, et n’ont aucun respect pour l’âge.  À notre époque, ils sont des tyrans, ils répondent à leurs parents, ils sont impossibles. »      Aristote (400 ans avant J-C)

En lisant les dates, on s’aperçoit que le problème des « ados impossibles » est vieux comme le monde !  On peut en retirer deux choses:  soit que ces grecs n’avaient pas de colonnes vertébrales et se laissaient marcher sur les pieds par leurs ados, ou soit que chaque génération, génétiquement, a de la difficulté avec les agissements de celle qui suit !  J’opte pour la 2e car je connais des grecs et ils sont plus respectueux de leurs parents que bien des québécois !  ;o)

Consolez-vous donc et prenez le tout une journée à la fois !  Une question demeure:  quelle génération future réussira à contrôler cette « bête » qu’est l’adolescence ?  ;o)  Je fais ma part, croyez-moi !

Bon dimanche !

Share

3 Réponses à “L’adolescence en état de choc !”

  1. Philippe Mercure Dit:

    Quand on parle d’ado, la même question me vient en tête depuis 1998 quand j’ai été élu commissaire scolaire : Ce qui est frustrant comme ado c’est de ne pas te sentir à ta place à nul part – t’es pu un enfant mais tu n’es pas encore un adulte. Est-ce que cette situation est inévitable ou est-ce qu’on peut faire en sorte que les ados se sentent à leur place à quelque part, sans leur imposer, et en leur permettant de contribuer à la hauteur de ce qu’ils sont capables ???? parce qu’ils sont tellement capables :o)

  2. Yves Carignan Dit:

    Merci de ton commentaire Philippe ! Ta question est large et nécessite sans doute une commission d’enquête ! ;o)

    Certains parents te diront qu’un ado, c’est un adulte qui agit en enfant et, aussi, un enfant qui veut des privilèges d’adulte ! Il ne veut pas les sacrifices qui viennent avec chacun des deux êtres mais prennent volontiers les bénéfices qui en découlent ! J’ai entendu ça quelque part car ce n’est sûrement pas ma pensée ! Ha! Ha!

    Sérieusement, il est vrai que c’est un âge difficile et que la société doit leur faire leur place, avec leur qualité et leur défaut. On les aime pareil ! ;o)

  3. Sylvie C Dit:

    Eh oui, depuis la nuit des temps que chaque génération s’inquiète de la suivante, et là nous avons affaire à une génération qui n’est pas habituée à se faire dire « non » et à se faire reprendre lorsqu’elle manque de savoir-vivre. Nous récoltons ce que nous semons. Toutefois, il ne faut pas trop dramatiser, nos parents ont survécu à notre adolescence (et ils en ont eu en plus grand nombre que nous), ils ont fini par dire qu’ils sont fiers de nous, alors nous devrions survivre à nos ados nous aussi. Nous finirons certainement par dire que nous sommes fiers de nos enfants, surtout si nous portons aussi attention à leurs bons coups qu’à leurs moins bons.

Laissez une réponse


 



Recevez les billets par courriel!


Propulsé par FeedBlitz

Suivez-moi sur...

octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031